La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Afrique, Candomblé, Umbanda, Santeria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/04/2014

MessageSujet: Afrique, Candomblé, Umbanda, Santeria    Mer 2 Avr - 8:04

Traditions d' Afrique

Une " Terre" Candomblée, Umbanda est d'abord un lieu Commun,
communautaire et de Fraternité. Voici une première manière de lutter
contre l' Ego, son Egocentrisme et son égoîsme. Dans une Terre
Candomblée ( Umbanda) la vie en commun ( et donc le respect des
autres) est essentiel.
Vu les rituels et initiations ( plus ou moins secrètes) on demande
discrétion et même silence ( Ce qui devient super utile dans la vie de tous
les jours). Loin de chercher des membres, on éprouve plutôt les
"qualifications" des candidats.
On y apprend aussi des notions de "disciplines" et de " respects", dont
envers le Père des Saints ( qui joue le rôle d'initiateurs) et la Mère des
Saints. La " mixité" est omniprésente dans tous ses cultes. Dont le respect
des femmes. ( Plutôt rare , non, dans les divers courants spiritualistes).
Comme dans toutes les Religions, on s'engage dans une " voie" ( Route
vers la Ville -IFE Eternelle) où la morale et la pratique des Vertus est
indispensable.
Comme le Bouddhisme, où le postulant travaille avec un Lama-Racine
pour ses progrès. Il est important de suivre les conseils et initiations du
Père des Saints. Ce dernier, possède une lignée ancestrale ( très
ancestrale). Ce que les Bouddhistes nomment : " Le Rosaire d' Or".
Autre point commun avec le Bouddhisme ( Lama Racine), plus ou moins
rapidement, le Père des Saints confient/ identifient un " Orisha" de Travail
( Un Bouddha de méditation dans le Bouddhisme).
Il s'agit aussi d'acquérir une disposition d'avancer dans le TEMPS (
persévérance), les " curieux" et " touristes" d'un jour ne sont pas
souhaitable. 1, 7, 21 ans et plus sont nécessaires pour bien avancer ( A
comparer avec les retraites de plus de trois ans dans le Bouddhisme).
C'est donc un engagement à long terme ( pour toute la vie).

Comme dans le Catholicisme, il y a un calendrier des Saints ( Santeria)
assez complet et des cérémonies toute l'année. C'est donc vivre avec le
calendrier astronomique ( quasi Astrologique). Une fois de plus, le
ponctuel n'aura que peu d'effets.

Je suis donc heureux d'avoir mon " Orisha" de tête ( à tenir secret) et un
Père des Saints ( Maître Spirituel) et une Fraternité de soutien. Je trouve
tout ceci plus complet que la F.°. M.°.
D'autant plus que les " initiations" en sont plus ou moins proches.

Umbanda a souvent le " panthéon" très complet des anciens Yo-Ru-Ba. Un
panthéon proche de ceux plus connus : Nordique, Grèce Antique, bien
entendu celui des " devas" de l' Hindouisme, des Kamis du Japon et


d'autres panthéons. Pour ma part, je le trouve hyper proche des
conceptions de l' Hindouisme et des " devas".
Pour un Chrétien, la mise en relation avec les Saints du Catholicisme(
Santeria), permet de rapidement en comprendre la substance (
Mythologie) des " choses".
Le but est d'intégrer, les différents Orishas via un ensemble de
cérémonies et d'initiations. De s'améliorier dans la route de l' existence. (
Voir comme dans le Bouddhisme et l' Hindouisme de trouver la voie de l'
Eveil et la Délivrance).
Les cérémonies et rituels sont " vivants" et complets. Ce n'est pas du "
blabla", on vit ( avec son corps, ses tripes, aussi son mental) les choses.
D'où l'importance des chants, des rythmes, de la musique, de la cuisine (
des odeurs)....et ainsi de suite.

Aujourd'hui, je voulais vous entretenir de la religion antique des
Yorubas.Les Yorubas forment une des ethnies des plus importantes de
l'Afrique, avec probablement des liens avec l' Egypte des origines.
Formant le Nigeria et le Bénin par exemple, peuple du fleuve Niger.Selon
les frères " Brou" ( auteurs belges), le fleuve Niger est l'une des Quatre
fleuves primordials ( de la Pangée ou le Paradis Primordial), formant une
grande croix,dont les restes sont : l' Amazone et le feuve Niger ( sens
horizontal), le Mississippi et le Nil ( sens vertical). La Ville d' Ife serait le
centre de la création terrestre selon eux ( et nous ne sommes pas loin du
centre de cette " croix" ).
Le Dieu suprême est sans définition ( Olofin) pareil au Tao de Lao-Tseu et
du Para-Brahama de l' Hindouisme ou l' AIN-SOPH de la Kabbale.Au
centre d'une trinité avec Olodumare ( Univers) et Olorun, un dieu plus
"solaire".Obatala est lui le créateur plus spécifique de notre terre.Avec son
"pagne blanc" on le compare aussi à l' Adam-Kadmon ( Androgyne et
Pluriel de la Kabbale).Il prendra un aspect Christique ( Oxala) avec
l'arrivée des missionaires Portuguais ( vendeurs d' escaves ).
C'est que la Religion des Yorubas existe toujours dans les Caraïbes, dont à
Cuba ( Santeria), au Brésil ( Candomblé), les divinités des Yorubas devant
se cacher sous l'aspect de Saints Catholiques (pour survivre).
Comme en Chine et en Egypte, les dynasties Yorubas proviennent
directement des dieux.Les premiers Rois étant tout simplement des dieux
( Dont Shango).

Les Yorubas possédent un Oracle puissant, l' Oracle ( ou les Tables d'
Ifa).Très proche de la " géomancie" et même du Yi-King chinois, don de l'
Empereur divin, Fou-Hi.
C'est le conseillé même du Dieu Suprême, et le témoin de la création :
Orunla ( Ange Israfil de l' Islam ?) qui est à la base de cette mancie.
L'Axe primordial du monde, est un arbre ( comme en Chine ( pêches
d'immortalités), dans l' Islam et la Bible, Arbre Ygdrassil des Nordiques ),
un palmier, à huits branches.
Quatre branches indiquant les points cardinaux, ensuite 8 qui se


subdivisent en 16. Nombre 16, base de l' Oracle d' Ifa.
Comme en Yi-Ching ( 64 sentences), le résultat du tirage de demi noix (
tombant face convexe ou concanve) renvoie à 256 vers ( sentences).

Le panthéon des Yorubas est certainement aussi riche que bien d'autres (
Nordique, Grec, Hindou) et se composent d' Orishas ( Devas de l'
hindouisme, Ases de la mythologie Nordique), dieux composé d'une
énergie universelle.
Un concept très proche de la religion Shintoïste et des " Kamis".
Côté masculin, nous trouvons Eshu ( Eleggua), sorte d' Hermès,
messager des dieux, qui ouvre les portes et est un médiateur.( caché sous
la forme de St Pierre, ayant les clefs du Paradis).
Ogun, dieu du fer et de la guerre ( comme Arès ou Mars) de couleur bleu,
comme un Krishna.Oxossi, dieu de la châsse.
Enfin, le puissant Shango, adepte de la Justice. Pour ne citer que
quelques divinités.
Plus terrifiant, Obaluaie, malade et puni par les dieux ( Cf le mythe de
Pandore), St Lazare dans la "Santeria" pour avoir sublimé la mort.
Comme dans le Panthéon grec, ces dieux entretiennent des relations, ont
des enfants, dont les jumeaux ( autres mythes constants) : les Ibeji .
Côté féminin, un magnifique panthéon d' Orishas.
Oshun déesse du fleuve Niger et des rivières en général.
Lemanja est une déesse des 7 océans, représentée sous forme de la
célèbre Sireine.A l'origine du Grand Déluge ( autre mythe constant).
Nana est plus l' Archétype de la Mère Universelle, épouse d' Oxala.

Je voulais souligner par ce trop court article, combien, des analogies
existent entre les diverses mythologie de notre globe, et combien tous ces
myhes sont porteurs de "significations".

Macumba.

Est un terme qui relie différentes pratiques Afro-Brésiliennes.Selon une
source ce mot " macumba" signifie " cordon ombilical" ( en Bantou ), ce
qui nous relie ( Yoga, Religion ).
Notons le " candomblé", proche de l' Umbanda et de son équivalant plus
sombre : le Quimbanda. ( lien avec le terme : Kimbundu ? ).
Toujours en Bantou le mot " banda" signifie selon une source : praticien (
celui qui "pratique").Parlons donc de "soins".
Ainsi, toujours en langue bantoue, le zarabanda, signifie : le ou les "
rites".

Le Bantou est l'une des langues majeures de l' Afrique, se subdivisiant en
plus de 400 langues.( Sud de l' Afrique). Dont le kimbudu ( kimboundou)
parlé au Zinbabwe.
BANTOU signifiant Hommes au pluriel. MU-Ntou au singulier.

En gros, c'est une " religion" importée en Amérique ( dont à Cuba et au


Brésil) , via la traite des esclaves. Importation de la religion des Yorubas.
Peuples de l' Ouest du fleuve Niger ( dont le Nigéria et le Bénin
actuel).Outre l'origine ( des Théosophes) Lémurienne de ce peuple.( Ce
qui n'est pas impossible), des chercheurs plus sérieux penchent pour une
origine Egyptienne.Le Centre primordial des Yorubas est la fameuse ville
d' Ife ( Centre Primordial).
Yo-Ru ( RA , dieu de l' Egypte ? )- Ba.
Comme en Chine ou en Egypte, la Dynastie Yoruba est d'origine céleste et
divine.
le mot Vaudou dérive peut-être du terme Yoruba !!!

UM-BAN-DA

La nouvelle religion du Brésil. ( Adaptation du panthéon Yoruba ). " Art de
soigner".
Selon les Esotéristes Brésiliens, ce mot ce compose des trois mots perdus
( JA-BUL-ON (Aum) des F.°. M.°.).
Selon sa décomposition par le Vattan de l' archéomètre de St Yves d'
Alveydre. Image de la Trinité ( ABBA-RUAH-DABAR ).
U = Un, Unité. ( Aum, cri de la création).
BA = Milieu aussi " étoile".
D= Diviniser, don, donation ( Dame, aspect féminin de la Trinité).


L' oracle d' Ifa.

On connaît le fameux Yi-Ching de la Chine ( de l' Empereur Céleste et
gigantesque Fou-Hi) et aussi la " géomancie".L' oracle ( ou les Tables) d'
Ifa est moins connu. Il est pourtant proche de la conception du Yi-Ching.
Don du dieu de la Sagesse : Orunla ( Orunmila) . Orunla, témoin privilégié
de la " création". Consulté à présent même par les dieux.
Comme l' Arbre Primordial = le palmier. L' oracle d' Ifa est un système bi-
naire. ( 1-2) , 4 ( 4 directions de l' Espace), 8, 16, 32, 64 ( cf le Yi-ching),
128, 256 ( ou 16 x 16 ).
De fait l'oracle d' Ifa forme 16 Odus ( Olodus) à l'origine de 256 vers ( ou
ESE ).Par d'autres combinaisons 4096 histoires futures peuvent se
dessiner.
Le tireur de cet Oracle porte le nom, je pense, de " Baba-lawo".

Cosmogonie :

Le Dieu suprême porte le nom d ' Olofi ou Olifa. Selon divers auteurs on
retrouve la fameuse racine " El" ( Elohim), " Al" ( Allah en Arabe).
Dieu sans définition comme la notion de Tao chez Lao-Tseu, l' Aîn Soph de
la Kabbale ou le Para-Brahm(a) de l' Hindouisme.
Dieu suprême à l'origine de l' Univers ( Olodunare, Olordumare ) et de
notre système solaire ( Oloruna ) ( Ru- Ra, dieu Solaire d' Egypte ?).
( ORUN = Ciel ).



Voici pour la " Trinité de Base".

Les ORIXAS.

Nous sommes proches de l'idée des Ases ( Nordiques), des devas (
Hindouisme) et des " Kamis" du Shintoîsme.
C'est la crystalisation de l'énergie divine, selon un ordre Harmonieux.(
Angélique ).

les ORIXAS se subdivise donc ( cf Oracle d' Ifa) en 8 ou 16 ( 4x 4 ) Orixas
majeurs.( Cf les 8 immortels de la Chine Taoîste ).

1.OBATALA ( OXALA) : ( OBA = Roi, Tala= Grand). Créateur de la terre.
Le Père des Orishas au " pagne blanc". Digne de l'image Christique.
2. NANA ( OMOLU) :La mère aimante. ( Ste Anne en " Santeria" ).
3. OSHUN ( OXUN) : déesse du fleuve Niger ( Or ).
4. Lemanja ( dérive de la racine Maya). Déesse des 7 Océans ( en lien
avec le Déluge Universel). ( Vierge Marie en " Santeria" ).( Quan Yin en
Chine). La MAMA WATA ( Sireine).OLokum.
5. Ochossi ( OXOSSI) : le chasseur ( bleu comme Krishna ).
6. OGUN : Arès du panthéon Yoruba.( St Georges ).
7. Xango ( Shango = Bienvenu) : Zeus, Indra du panthéon Yoruba.Ancien
roi de la ville d' Oyo.

OBA : femme de Xango et soeur de Lemanja.
OYA Yansa) : Ex femme d' Ogun et maîtresse de Shango.

ESHU ( Eleggua) : Hermès du panthéon Yoruba. Un " trickster". Porteur
du Trident.
Son aspect " féminin" est POMBA GIRA ( Maria).

8. IBEJI : ( IBI = naître, EJI = deux) deux jumeaux ( Gémeaux), enfants
du Roi Ajaka, frère de Shango ( Xango).

Babalu- Aye : affligé de maladie, puni par Olofi pour une faute malgré
l'intercession d' Oshun ( Oxun). Fils de Lemanja.Fleurtant avec la mort
identifé dans la " Santeria" à St Lazare ou St Roch ( le lépreux).
( AIYE = Terre ).

Olokun : mi-homme, mi-poisson.
Ochumare : l' homme Arc-En-ciel.

Pai de Santa ( Père des saints) :

Fume la " pipe" ( indigène des Amériques), le fameux ARAWAK rempli de
tabac.Plante médicinale connue dans les Amériques ( et peut-être en
Egypte).


Garde l'habitude de boire du Rhum, médicament des " boucaniers" contre
la fièvre et les tremblements ( Rumble en Anglais, Rhum).

7 ( 8 ) Corps : exemples :

Obatala : Cerveau ( Corps éthérique ) : Valériane.
Ogun ( corps Egotique ) : coeur : Eucalyptus.
Lemanja ( corps aqueux ) : spiruline.( algues).
Oshun ( Chamomille).

7 missions de l' homme :

1/ faire le choix entre le Bien et le Mal.
2/ Voyager ( dans tout l' Univers).
3/ Apprendre ( au sein de multiples incarnations).
4/ envisager le futur ( dont via la divination).
5/ Comprendre/ découvrir autrui ( les autres).
6/ créer ( dont avoir des enfants) soi-même ( co-créateur).
7/ changer les choses.

" Simplicité .°. Charité .°. Bienveillance .°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Afrique, Candomblé, Umbanda, Santeria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Afrique de Zigomar, Ph. Corentin
» Plat: Chasseurs d'Afrique Second Empire
» Eclipse Partielle de Lune le 31.12.09, visible en Europe, en Afrique, en Asie, et en Australie
» Sida en Afrique
» Les apparitions de la Vierge a Kibeho(Afrique)reconnues par

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Paganisme-
Sauter vers: