La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tarik Ramadan

Aller en bas 
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Tarik Ramadan   Jeu 5 Avr - 15:32

Une victime présumée de Tariq Ramadan affirme avoir été agressée
La femme a porté plainte pour « violences volontaires ». Depuis des années, tous ceux qui critiquent ou dénoncent le prédicateur sont systématiquement insultés et menacés.
De notre correspondant à Genève, Ian Hamel



L'islamologue est incarcéré depuis le début du mois de février 2018 pour viols.

L'islamologue est incarcéré depuis le début du mois de février 2018 pour viols.
©️ The Canadian Press/ZUMA/REA /

La troisième femme en France qui a porté plainte pour viols contre Tariq Ramadan, surnommée « Marie », a déposé une plainte à Lille, cette fois pour « violences volontaires ». Elle affirme avoir été agressée près de chez elle le soir du samedi 24 mars par deux hommes portant des casques de moto. Ils lui auraient volé son téléphone portable. Selon son témoignage, les deux individus l'auraient frappée et mouillée de la tête au pied en l'avertissant : « T'as de la chance, ce n'est pas de la pisse. La prochaine fois, ce sera de l'essence. » Deux des trois femmes qui affirment avoir été violées par le prédicateur accusent ce dernier de leur avoir uriné dessus.

Aussitôt, sur Twitter, Henda Ayari, la première femme à avoir porté plainte contre l'islamologue, incarcéré depuis le début du mois de février 2018 pour viols, a lancé des messages accusateurs. « Tant qu'aucune solution d'hébergement dans un endroit sécurisé pour mon amie M [Marie], la troisième plaignante, ne sera trouvée pour la protéger, je continuerai à dénoncer les agissements des pro-TR [Tariq Ramadan] qui lui font vivre l'enfer depuis son dépôt de plainte. Elle est en danger DE MORT ! Il faut l'aider ! » Auteur de J'ai choisi d'être libre, Henda Ayari affirme que les adresses et les numéros de téléphone des femmes qui ont porté plainte contre le prédicateur circulent sur Internet (*) et qu'elles feraient l'objet de menaces de mort.

Achat de silence pour 27 000 euros

Selon Henda Ayari, Tariq Ramadan pourrait compter sur « une armée de soutiens » qui ne cesseraient d'injurier, de calomnier, de menacer les plaignantes, et qui dissuaderaient d'autres victimes de porter plainte contre l'enseignant de nationalité suisse. Beaucoup d'autres femmes ont témoigné anonymement, mais hésitent encore à déposer une plainte contre lui par crainte de représailles. Mercredi, la justice belge a indiqué que Tariq Ramadan avait acheté le silence d'au moins une de ses victimes, confirmant des informations de Mediapart et du journal belge Le Vif. Il s'agit de Majda Bernoussi, qui aurait accepté à Bruxelles en février 2015, moyennant un dédommagement de 27 000 euros, de ne plus s'exprimer dans les médias. Cet accord confidentiel, qui risque de plomber la défense de Tariq Ramadan, n'a pas encore été versé au dossier judiciaire.

Le Point avait publié en novembre 2017 le témoignage de cette jeune femme d'origine marocaine recueilli trois ans auparavant (avant l'accord confidentiel de février 2015). Majda Bernoussi affirmait que les victimes de Tariq Ramadan « se comptaient par dizaines, sinon par centaines, depuis plus de deux décennies ». Elle parlait d'un « monstre sans foi ni loi », qui promet le mariage à toutes les femmes qu'il drague inlassablement sur les réseaux sociaux. « Mais comment savoir que le mal peut montrer un regard aussi doux ? » commentait-elle.
Campagnes haineuses

Depuis des années, les intellectuels, en particulier ceux d'origine musulmane, qui osent critiquer Tariq Ramadan font l'objet de campagnes haineuses. « Le but est de créer un climat détestable et de tout faire pour empêcher les musulmans qui ne partagent pas les idées de Ramadan de s'exprimer », commente Haoues Senigueur, maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Lyon. « C'est d'autant plus désagréable que les écrits de ce personnage méprisant manquent terriblement d'épaisseur scientifique », ajoute l'universitaire.

Les journalistes qui couvrent cette affaire n'échappent pas non plus à des bordées d'injures. Le Point a révélé que Tariq Ramadan n'avait pas été, comme il le prétendait, « professeur de philosophie et d'islamologie à l'université de Fribourg », en Suisse, mais un simple chargé de cours bénévole. Depuis, certains sites favorables au prédicateur parlent de « mensonges », « d'acharnement haineux », et concluent par un « beurk ». Pourtant, l'information a été confirmée par l'université de Fribourg elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 
Tarik Ramadan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Comment patienter face à la tentation de désobéir à Allâh
» Caroline Fourest la bête noire de tarik ramadan
» Débat Tariq RAMADAN
» Tariq Ramadan ou comment l'Occident se laisse séduire par un précurseur de l'Antéchrist!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: