La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les preuves bibliques d'une terre plate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saint Glinglin
Grand Dragon
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: Les preuves bibliques d'une terre plate   Jeu 28 Aoû - 9:57

Nicolas Copernic a publié juste avant sa mort le livre « De revolutionibus orbium coelestium » qui démontrait par des preuves astronomiques les idées d’Aristarque de Samos (310-230 av Jc) à savoir que la Terre tourne sur elle même et autour du Soleil. Ce livre se fera interdire par Luther en 1616, premier fondamentaliste protestant de l’époque, car contraire à la "parole de Dieu".

L’Eglise considèrera le fait de placer le Soleil au centre de l’Univers, immobile, comme un sacrilège contraire aux écritures de la Bible. Cette interdiction sera prononcée à Rome.

Revenons sur les preuves bibliques qui furent utilisées (notamment) pour condamner son livre et son défenseur Galilée :

Ce dessin représente comment l’univers apparaissait aux anciens Israelites et pour la plupart des gens dans les temps anciens. La Terre semblait plate et circulaire, posée sur des colonnes avec comme ciel, un dome circulaire sur lequel était transporté le Soleil, la Lune, et les étoiles. Il permettait aussi à l’eau de traverser à travers des « fenetres des cieux » et il y avait des aqueducs d’eau pour former les nuages et la pluie. On pensait que Dieu vivait sur le sommet de ce dome et marchait dessus.

Le mot Hébreu « Eshmim » est traduisible par "ciel" ou "cieux". Pour les Hébreux cela signifait la même chose. Dieu vivait sur le dome du ciel avec le Soleil, la Lune et le reste des « hôtes des cieux » (les étoiles). Pour les rédacteurs de la Bible, la Terre est  donc un objet plat et rond avec des extrémités, immobile et reposant sur des piliers ou colonnes.

Pour preuve, dans le texte suivant, Dieu est imaginé dessinant un cercle sur la surface des eaux pour faire la terre.

(Prov 8:26-27)« Il n’avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde. Lorsqu’il disposa les cieux, j’étais là ; Lorsqu’il traça un cercle à la surface de l’abîme » Bible Louis Segond

Un cercle (en Hébreu chuwg) est bien entendu une surface plane limitée par une ligne courbe que l’on nomme "circonférence" et dont tous les points sont également distants d’un même point qu’on appelle "centre". Un cercle n'est pas une sphère. Certains objecterons que les Hebreux n’avaient pas forcément de mots pour désigner une sphère, mais c’est complètement faux. Il existe le mot hébreu  "dûr" qui désigne un objet sphérique donc en 3 dimensions. On le trouve dans Isaie 22:18

« Il te fera rouler, rouler comme une balle (dûr), Sur une terre spacieuse[…] » » [1]

Une terre plate circulaire était évidente pour ces peuples primitifs. Si vous vous mettez à leur place, en faisant un 360° sur vous-mêmes  ce n’est pas dur de penser que la Terre  est circulaire et plate quand vous voyez la limite des horizons rencontrer la terre.

Dans le texte suivant,  Dieu est imaginé assis au-dessus du cercle de la Terre regardant en bas ses habitants qui sont  aussi gros que des sauterelles.

(Isa 40:22) C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, Et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles ; Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure

Une nouvelle fois un cercle est en 2 dimensions et si Isaïe avait voulu parler d’une terre sphérique il aurait utilisé le mot hébreu « dûr » et non « chuwg »  à la place. [1]. Continuons avec un auteur du IIe siècle...

(Dan 4:10-11 BLS) Voici les visions de mon esprit, pendant que j’étais sur ma couche. Je regardais, et voici, il y avait au milieu de la terre un arbre d’une grande hauteur. Cet arbre était devenu grand et fort, sa cime s’élevait jusqu’aux cieux, et on le voyait des extrémités de toute la terre.

Ici l’auteur du livre de Daniel écrit à propos d’un rêve de Nebuchadnezzar ou un arbre grandi « au milieu » de la Terre. En admettant que l’arbre grandit sur la surface, ceci est certainement le centre d’une Terre circulaire plate et non d’une Terre sphérique qui ne possède pas de centre. Notez aussi que l’arbre grandit si haut qu’il atteint les cieux et qu’il est visible depuis les extremités de la Terre. Ce concept est compréhensible avec un cercle en 2 dimensions mais pas avec un globe. Ainsi ces versets indiquent que  l’auteur du livre de Daniel se représentait mentalement la Terre comme étant plate, comme la plupart de ses contemporains. Ainsi, l'évangéliste ayant rédigé le Selon Matthieu ne déroge pas à la règle :

Le Diable l’emmena encore sur une montagne extraordinairement haute et lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire.
(Mat 4:8 TMN)

Il est possible que l’auteur de cet évangile continuait de s’imaginer une Terre plate permettant à Jésus de voir tous les royaumes de la Terre depuis une montagne extraordinairement haute. Cela est bien entendu impossible avec un globe terrestre.

Dans le verset suivant, l’auteur du livre de Job imagine Dieu prenant les extrémités de la Terre pour secouer les méchants

(Job 38:13 TMN) pour saisir les extrémités de la terre, afin qu’en soient secoués les méchants ?

Si vous vous imaginez la Terre comme dans l'image ci-dessous, quelque part ça reste logique...

Le même auteur dit que les pensées de Dieu sont aussi hautes que les cieux et plus longues que la Terre. Une terre circulaire donc avec des extrémités peut être utilisée pour comparer les longueurs, mais la longueur ne signifie rien pour une Terre sphérique.

Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, Parvenir à la connaissance parfaite du Tout Puissant ? Elle est aussi haute que les cieux : que feras-tu ? Plus profonde que le séjour des morts : que sauras-tu ? La mesure en est plus longue que la terre, elle est plus large que la mer.
Job 11:9

L’extrémité d’une Terre plate à l’autre extrémité de cette Terre plate est mentionnée ici ( une Terre sphérique n’a pas d’extrémité !!)

(Deut 13:7 BLS) d’entre les dieux des peuples qui vous entourent, près de toi ou loin de toi, d’une extrémité de la terre à l’autre extrémité

A nouveau, certains objecteront que l’expression les « extrémités de la Terre » ne doit pas être prise au sens littéral et cela serait vrai aujourd’hui car nous sommes des êtres éclairés par la Science qui a démontré que la Terre n'a pas d'extremité, mais il serait anachronique de déclarer que c'était le cas pour les Hébreux/Juifs qui croyaient que la Terre avait des limites fixes et cela dans tous les versets de la Bible. Quand on pense que la rotondité de la Terre était déjà admise par les Grecs anciens comme Pythagore (VIe siècle av. nè) , Parménide, Platon, Aristote sans oublier Posidonios qui 2 siècles avant Jésus avait proposé une méthode de calcul du méridien terreste, on se rend compte que les Juifs étaient à des années lumières de la connaissance réelle de l'univers...

Voici une liste d’autres versets mentionnant les limites ou les extrémités de la Terre que vous pouvez vérifier dans votre Bible. Enjoy !

Deut 28:49, Deut 28:64, Deut 33:17, 1 Sam 2:10, Job 1:7, Job 28:24, Job 37:3, Psa 2:8, Psa 19:5, Psa 22:27, Psa 33:13, Psa 33:14, Psa 48:10, Psa 59:13, Psa 61:2, Psa 65:5, Psa 72:8.
Une Terre immobile reposant sur des colonnes

Voici des textes ou la Terre est imaginée reposant sur des piliers et inamovibles.

(Psa 93:1 La Bible du Semeur) … C’est pourquoi la terre est ferme, elle ne peut vaciller.

(1 Sam 2:8 BLS) Car à l’Éternel sont les colonnes de la terre, Et c’est sur elles qu’il a posé le monde.

(Isa 24:18 BS) Car les écluses d’en haut s’ouvrent, Et les fondements de la terre sont ébranlés.

(Job 38:6 Bible Parole de Vie) Les piliers qui portent la terre s'enfoncent sur quoi ? Qui a posé sa dernière pierre (Job 38:6)

La voute solide du Ciel

cosmologie-genese.jpg

Nous pouvons maintenant lire Dieu créant le ciel en une voute séparant les eaux en 2 parties. Une serait les océans et l’autre resterait au-dessus du ciel solide fournissant ainsi l’explication d’où vient l’eau pour former les nuages et la pluie ( en l’absence de la connaissance de l’évaporation)

(Gen 1:6-8 Bible en Français Courant)« Dieu dit encore : »Qu’il y ait une voûte, pour séparer les eaux en deux masses !« .Et cela se réalisa. Dieu fit ainsi la voûte qui sépare les eaux d’en bas de celles d’en haut.Il nomma cette voûte ciel. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la seconde journée. »

Donc Dieu crée une voute et sépare par ce moyen les eaux d’au-dessus et d’en-dessous. C’est clair !

Voici comment le traduit La Bible de Chouraqui (traduction ultra-littérale)

Elohîms dit : « Un plafond sera au milieu des eaux : il est pour séparer entre les eaux et entre les eaux. » Elohîms fait le plafond. Il sépare les eaux sous le plafond des eaux sur le plafond. Et c’est ainsi. Elohîms crie au plafond : « Ciels. » Et c’est un soir et c’est un matin : jour deuxième

Le mot hébreu pour voute ou plafond est "raquiya" C’est celui-là qui est utilisé dans ce verset.

Maintenant un verset parlant de l’eau au-dessus de ce « dôme celeste »

(Psa 148:4 La Bible en Français Courant) Acclamez-le, espaces reculés du ciel,et vous aussi, masses d’eau plus hautes encore !

Ici les corps celestes sont attachés à cette voute.

(Gen 1:14-17 Bible de Chouraqui) Elohîms dit : « Des lustres seront au plafond des ciels, pour séparer le jour de la nuit. Ils sont pour les signes, les rendez-vous, les jours et les ans. Ce sont des lustres au plafond des ciels pour illuminer sur la terre. Et c’est ainsi. Elohîms fait les deux grands lustres, le grand lustre pour le gouvernement du jour, le petit lustre pour le gouvernement de la nuit et les étoiles. Elohîms les donne au plafond des ciels pour illuminer sur la terre, pour gouverner le jour et la nuit, et pour séparer la lumière de la ténèbre.

Dieu les places dans cette étendue ce qui veut dire une partie de l’espace occupé par un corps pour donner la lumière sur la Terre.

Notez que les lumières, le Soleil, la Lune, et les étoiles sont à l’intérieur de cette voute.

Mais certains objecteront que « c’est imagé, ce n’est pas une voute solide ». Ah oui ? Voyons voir quelques livres plus loin.

(Job 37:18 BFC) Étais-tu avec Dieu pour étirer le ciel aussi dur qu’un miroir coulé dans le métal ?

( (Prov 8:27-28 Bible de Chouraqui) J’étais déjà là quand il fixa le ciel et traça l’horizon au-dessus de l’océan primitif. Il plaça les nuages dans les hauteurs et donna leur force aux sources profondes



Que ceux qui récusent la lecture de ces versets m'expliquent comment on peut accrocher des étoiles avec des cordes à un plafond gazeux !

Peux-tu nouer les cordes des Pléïades ou desserrer les cordages d'Orion - Job 38;21 (Bible du Semeur)

etoiles-suspendues.jpg



D'ailleurs des entrepots de neige et de grêle sont plus facile à faire tenir au-dessus d'une voute solide, n'est-ce pas ?

As-tu visité les greniers qui recèlent la neige, et les dépôts de grêle, les as-tu vus? (Job 38:22)


Enfin si vous avez besoin de sources externes qui confirment cette cosmologie, vous trouverez le Talmud de Babylone et dans la littérature chrétienne :



Ils dirent : Bâtissons une tour et grimpons au firmament et frappons-le avec des hachettes jusqu'à ce que ses eaux jaillissent.

b. Sanhédrin 109a



Or, dans la nuit par laquelle s’ouvrait le dimanche, comme les soldats en faction montaient la garde deux à deux, une grande voix se fit entendre dans le ciel,  et ils virent les cieux ouverts et deux hommes qui en descendaient, tout resplendissants de lumière, et qui s’approchèrent du tombeau.  Cette pierre qui avait été placée sur la porte, ayant roulé d’elle-même, s’écarta de côté ; et le tombeau s’ouvrit. Et les deux jeunes gens entrèrent. Lors donc qu’ils eurent vu cela, ces soldats éveillèrent le centurion et les anciens ; car eux aussi étaient là faisant la garde. Et comme ils (les soldats) racontent ce qu’ils ont vu, de nouveau ils voient sortir du tombeau trois hommes et les deux soutenir l’un ,et une croix les suivre et la tête des deux atteignait jusqu’au ciel, mais la tête de celui qui était conduit par eux dépassait les cieux.



Evangile de Pierre, 35-40




Dieu est imaginé marchant sur cette voute celeste.

(Job 22:14 BLS) Et tu dis : Qu’est-ce que Dieu sait ? Peut-il juger à travers l’obscurité ? Les nuées l’enveloppent, et il ne voit rien ; Il ne parcourt que la voûte des cieux. ’

Ainsi le ciel est imaginé comme quelque chose qui doit s’ouvrir et laisser passer quelque chose à travers. Les cieux doivent « s’ouvrir » pour que les choses puissent traverser, comme la pluie, la neige ou la grêle (Job 38,22) . C’est quelque chose d’impensable sauf si vous croyez que le ciel est solide. Certains diront à nouveau que ce n’est pas à prendre au sens littéral pourtant, le ciel était imaginé comme étant solide pour beaucoup de cultures 1 500 ans encore après la fin de la rédaction du premier livre de la Bible.

(Jean 1:51 BFC) Et il ajouta : « Oui, je vous le déclare, c’est la vérité : vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme ! »

(Acts 10:11) Il vit le ciel ouvert et quelque chose qui en descendait : une sorte de grande nappe, tenue aux quatre coins, qui s’abaissait à terre

(Acts 7:56) Il dit : « Écoutez, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. »

(Mat 3:16-17) Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l’eau. Au même moment le ciel s’ouvrit pour lui : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et une voix venant du ciel déclara : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; je mets en lui toute ma joie. »

(2 Chr 6:26) "Ou bien, quand le ciel se fermera et qu’il n’y aura plus de pluie parce que les Israélites t’auront désobéi, s’ils se tournent vers ce lieu pour te prier, s’ils te louent et si, humiliés, ils cessent de te désobéir,

(Psa 78:23 TMN) Il se mit à commander aux cieux nuageux là-haut,et il ouvrit les portes du ciel. (même mot Hebreu schamayim pour cieux et ciel)

(Mal 3:10) Apportez tous les dixièmes au magasin, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; et, s’il vous plaît, mettez-moi à l’épreuve à ce propos ”, a dit Jéhovah des armées, “ [pour voir] si je n’ouvrirai pas pour vous les écluses des cieux et si je ne viderai pas réellement sur vous une bénédiction jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pénurie. ” Le mot Hébreu pour écluse est arrubah qu’on retrouve en Isaie 24,18 , 2 Rois 7,19 ou Genèse 7:11-12

(Gen 7:11-12 ) En l’an six cent de la vie de Noé, au deuxième mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là se fendirent toutes les sources de l’immense abîme d’eau et les écluses des cieux s’ouvrirent. 12 Et la pluie torrentielle se déversa sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits.

(Rev 11:6 ) Ceux-ci ont le pouvoir de fermer le ciel pour qu’il ne tombe pas de pluie durant les jours de leur prophétie, et ils ont pouvoir sur les eaux pour les changer en sang et [pouvoir] de frapper la terre de toutes sortes de plaies, aussi souvent qu’ils veulent.


Le Soleil qui arrête sa course

chariot-soleil.gif

Hélios, le dieu du Soleil et son char



   Josué demande au soleil d’arrêter sa course dans le ciel

Les rédacteurs du Pentateuque ont imaginé Josué commandant au Soleil et à la Lune de s’arrêter au-dessus d’un endroit géographique en particulier comme un hélicoptère peut se mettre en position stagnante au-dessus d’une plaine, d’une montagne, d’une forêt…Comme si le Soleil qui est à 150 millions de kilomètres et la Lune qui est à 384 000 km ne se trouvait qu’a quelques kilomètres au-dessus de Josué. Pour l’auteur de ce livre, le Soleil et la Lune sont fixés à un dôme en rotation permanente (et ont des oreilles comme le dieu Helios & la deesse Selene)

(Josué 10:12-13 BFC) Le jour où le Seigneur livra les Amorites à l’armée d’Israël, Josué adressa une demande au Seigneur en présence de tous les Israélites. Il s’écria :« Soleil, arrête-toi au dessus de Gabaon ! Lune, immobilise-toi sur le val d’Ayalon ! » Le soleil s’arrêta et la lune s’immobilisa jusqu’à ce que la nation d’Israël ait pris le dessus sur ses ennemis. Comme il est écrit dans le Livre du Juste, le soleil s’arrêta au milieu du ciel, il interrompit sa course vers le couchant pendant un jour entier

Nonobstant le fait que nous avons là une représentation grecque de la course d'Hélios, on peut noter qu’un arrêt de la Terre tournante à 1600 km/heure aurait provoqué un déplacement des océans et aurait eut une incidence énorme sur l’ensemble des êtres vivants de la Terre. Imaginez vous sur un véhicule lancé à 1600 km/h(vitesse à l’Equateur) qui s’arrête d’un coup, vous ne vous arrêtez pas au même moment que le véhicule. Les lois du mouvement avec le principe de la dynamique démontrées par Newton montrent que les corps non fixés au sol continuent à la même vitesse qui leur est donné malgré un arrêt brutal. Ainsi tous les êtres vivants marchant sur la Terre auraient été éjectés dans un premier temps. Puis l’arrêt de la force centrifuge par le principe des actions réciproques aurait augmenté la force de gravitation (Einstein). L’ensemble des êtres vivants se seraient retrouvés scotchés au sol, ne pouvant plus bouger. La rotation de la Terre arrêtée, la Lune se serait arrêtée de tourner aussi et se serait écrasée sur la Terre. Pourtant suivant la Bible ça ne fut pas le cas.

C’est le plus grand miracle rapporté dans la Bible, à n'en pas douter....



Si Josué savait que la Terre était une sphère en rotation sur elle-même et en orbite autour du Soleil, pourquoi n'a-t-il pas demandé à la Terre d'arrêter sa rotation ?



Pour les Témoins de Jéhovah en 2013, il est toujours possible d'immobiliser le soleil !!! :

"Rappelez-vous que c’est Jéhovah qui a ouvert en deux la mer Rouge. Une fois, il a même immobilisé le soleil. Pourquoi n’aurait-il pas pu accomplir tout ce qui est décrit dans le récit concernant Noé ? Non seulement il le pouvait, mais il l’a fait ! - Tour de Garde 1er avril 2013

Soleil

   Dieu fait reculer le Soleil de 10 degrés

Isaie 38:7-8 Et voici, de la part de l’Éternel, le signe auquel tu connaîtras que l’Éternel accomplira la parole qu’il a prononcée. Je ferai reculer de dix degrés en arrière avec le soleil l’ombre des degrés qui est descendue sur les degrés d’Achaz. Et le soleil recula de dix degrés sur les degrés où il était descendu.

Vous noterez que c’est le Soleil qui doit reculer, et non la Terre qui doit tourner à l’envers (pourquoi ne pas le citer ?). Qui, ayant un minimum de bon sens peut croire à une pareille fable ? Et puis juste pour un roi ? Ce texte biblique fut utilisé par l’Eglise contre Copernic, et contre Galilée pour contrer la théorie de l’héliocentrisme.


Jesus voyait aussi probablement les corps celestes comme ses contemporains.

Jésus, le Fils de Dieu (ou Dieu lui-même suivant votre foi), n'en savait pas beaucoup plus.

Selon Marc, Jésus représente les étoiles comme des objets qui peuvent tomber sur la Terre et cela est crédible si on s’imagine que les étoiles sont des petites lumières attachées à une voute solide quelques kilomètres au-dessus de nos têtes, comme la plupart se l’imaginait à ce moment là. Mais les étoiles sont des corps celestes qui se trouvent à des millions d’années de kilomètres et beaucoup plus larges que la Terre.

(Marc 13:24-25 TMN) Mais en ces jours-là, après ce temps de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa clarté, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.

On pourra objecter que ce sont des paroles symboliques, dans ce cas-là l’ensemble des paroles du Christ parlant des signes du temps de la fin en Marc 13 sont donc aussi à prendre au sens symbolique ( tremblements de terre, guerres…). Toujours dans l'attente de la fin symbolique d'un monde ?

Que ceux qui m'objectent que Jésus Dieu ne se serait pas trompé sur un tel sujet m'expliquent qui a vu cette scène se déroulant entre Jésus et Satan et qui la rapporté ?

Le plus dingue c’est qu’aujourd’hui des personnes cultivées sont persuadées que la Terre est plate. Vous pouvez le voir avec la Flat Earth Organisation. Ne les blamons pas, il y a encore plein d’autres qui sont persuadés que la Bible est divinement inspirée quand à la nature de la Terre…



La Terre est-elle suspendue sur le néant selon la Bible ?

Les Témoins de Jéhovah citent régulièrement un passage du livre de Job pour justifier l'exactitude scientifique de la Bible. Le passage en question est :

Il étend le nord sur le lieu vide, il suspend la terre sur rien
(Job 26:7)

Evidemment, notre connaissance scientifique actuelle nous amène à nous projeter la planète bleue suspendue dans l'espace mais nous ne pouvons appliquer une image mentale du XXe siècle à un rédacteur de l'Antiquité sans vérifier la conformité de cette image à l'époque. Or, le verbe hébreu talah, qui est traduit par « suspendre » dans Job 26 :7, apparaît dans le contexte de la suspension d’un objet comme celle d’un ustensile à un piton (Esaïe 22 :24), d’armes sur un mur (Ez 27 :10) ou d’une lyre sur un arbre (Ps 137 :2) (comme sur la photo ci-dessus).

Conclusion :

Ce verbe ne fait pas référence à une suspension dans l’espace vide, mais au fait d’accrocher quelque chose au bout d’une perche. » - Denis Lamoureux, Evolutionary Creation, Lutterworth Press, 2009,  p133.

De toute façon, la Terre n'est pas suspendue car elle tombe vers le Soleil mais sa vitesse de rotation qui l'empêche de "s'écraser" (faut-il reexpliquer Newton et Kepler ? Si oui, alors c'est ici)

Mais à n'insister que sur la 2e partie du verset, les Témoins de Jéhovah sont incapables de répondre à la question suivant à propos de la 1ere partie : comment Dieu peut-il étendre le Nord qui est un point cardinal et non un objet ?  

D'ailleurs, les versets suivants du même chapitre disent :  

Il a tracé un cercle sur la face des eaux, jusque là où la lumière aboutit aux ténèbres.
Les colonnes du ciel vacillent, par son vent il a poli le ciel,
(v.10-13)

Comment tracer un cercle sur la mer ? C’est possible uniquement dans le cas d’une Terre plate. La Terre ne repose sur rien mais le ciel repose sur des colonnes ? Comment polir un ciel gazeux comme un miroir ?

En fait, l’explication la plus logique est que Job n’imaginait pas les colonnes de la Terre reposant sur le géant Atlas ou sur une tortue. Mais comment accepter cet verset comme étant une preuve de l’inspiration divine à prendre au pied de la lettre alors que ce verset est d’un chapitre multipliant les erreurs scientifiques ? (verset 8 : de l’eau enveloppée dans les nuages par Dieu et non par la condensation et le vent ?) S'il faut prendre le reste du chapitre pour de l'allégorie, sur quelle base détermine-t-on de la poésie allégorique de ce qui n'en est pas ? Est-ce honnête d'occulter les versets contredisant nos connaissances scientifiques  dans le seul but de servir sa croyance ?


http://questionsbibliques.e-monsite.com/pages/la-science-vs-les-temoins-de-jehovah/les-preuves-bibliques-d-une-terre-plate.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les preuves bibliques d'une terre plate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terre Plate et Moyen Age
» Le mythe de la "terre plate"
» Le complot de la terre plate
» Le complot de la terre plate
» La TERRE PLATE démystifiée par le Vendée Globe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Christianisme-
Sauter vers: