La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'origine de l'erreur du Coran sur Marie et la Trinité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saint Glinglin
Grand Dragon
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: L'origine de l'erreur du Coran sur Marie et la Trinité   Jeu 11 Sep - 17:34

5.116. Et lorsque Dieu dit à Jésus : «Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux hommes : “Prenez-nous, ma mère et moi, pour divinités en dehors de Dieu”?» – «Gloire à Toi !, dit Jésus, il ne m'appartient pas de dire ce qui n'est pas une vérité pour moi. Si je l'avais dit, ne l'aurais-Tu pas su? Car Tu connais le fond de ma pensée, et je ne connais rien de la Tienne. En vérité, les mystères n'ont point de secret pour Toi.

Aux origines du christianisme, il y a la Gnose.

La Gnose est une soupe de spéculations théologiques empruntant à diverses mythologies mises en contact par les empires hellénistiques. C'est le New Age de l'époque.

La principale préoccupation des gnostiques était de trouver la recette pour échapper à la matière et rejoindre les cieux supérieurs.

Philon ayant bien glosé sur le Verbe médiateur entre Dieu et les hommes,  certains courants gnostiques se mirent à prêcher que la recette de l'évasion avait été prêchée d'en haut par l'intervention du Verbe.

La secte marcionite prêchait que le Verbe était descendu des cieux sur Capharnaüm et la secte simonienne qu'il était descendu sur Tyr.

Pour pas mal de ces sectes, le Verbe était le fils de la Sagesse et de Dieu le Père

Il faut savoir que dans l'AT la Sagesse est l'épouse de Dieu :

Son intimité avec Dieu fait éclater sa noble origine car le maître de l'univers l'a aimée.
Sg 8,3

Et que cette Sagesse existait au commencement des temps :

Avec toi est la Sagesse, qui connaît tes oeuvres et qui était présente quand tu faisais le monde.
Sg 9.9

Avant les siècles, dès le commencement, il m'a créée; éternellement je subsisterai.
Siracide, 24.9

Or au commencement des temps, on ne trouve que le souffle de Dieu en sa compagnie :

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme,
et le souffle de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

Gn 1,1-2

Le souffle est un mot féminin en hébreu comme en grec.
Il est donc aisé d'en faire la compagne de Dieu.
Pour le passage à la Sagesse, j'avoue que j'ignore le comment de la chose.

Toujours est-il que le Père et le Souffle / l'Esprit / la Sagesse engendrent le Verbe.

Après Marcion, vinrent des mouvements chrétiens prétendant que le Christ s'était réellement incarné et n'avait pas seulement l'apparence de chair que l'on trouve chez Paul (ἐν ὁμοιώματι σαρκὸς ἁμαρτίας ; Rm 8,3)

Et donc pour cette incarnation, il fallu doter Jésus d'une naissance terrestre.

Pour la biographie de Marie, les théologiens empruntèrent tout naturellement divers traits à la Sagesse.

Exemple :

La Sagesse élève ses enfants et prend soin de ceux qui la cherchent.
Celui qui l'aime aime la vie, ceux qui la cherchent dès le matin seront remplis de joie.
Celui qui la possède héritera de la gloire; où il porte ses pas, le Seigneur le bénit.

Si 4.11-13

Ce qui nous donne :

Jésus, voyant sa mère et, tout près, le disciple qu'il préférait, dit à sa mère :
"Femme, voilà ton fils."
Ensuite, il dit au disciple : "Voilà ta mère."
Et, depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

Jn 19.26-27

Et donc nous avons des sectes qui ont spéculé et des théologies qui se sont succédées.

Mais une nouvelle théologie ne fait pas disparaître les précédentes et l'exemple le plus flagrant est la juxtaposition de quatre Evangiles comportant moult incompatibilités dans le même Canon

Il y a naturellement eu bien plus de quatre Evangiles dans l'histoire du christianisme mais certaines sectes ont été plus puissantes que d'autres, suffisamment pour écraser les moins importantes mais pas assez pour éradiquer les Synoptiques antérieurs à Luc ni l'Evangile de Jean.

Alors on a fini par ménager la chèvre et le chou lors de multiples conciles.

Cela n'a pas suffit à faire taire les sectes dont les options étaient rejetées par les conciles et cela faisait ricaner Celse qui observait que ces chrétiens prétendant détenir la Vérité n'étaient d'accord sur rien quant au contenu de cette Vérité.

Et puis l'Eglise a fini par prendre le pouvoir et a liquidé toutes les sectes restantes à l'aide de la police de Constantin.

Mais Constantin n'avait aucun pouvoir hors de ses frontières et les chrétiens d'Arabie, de Perse, et d'autres régions où ils avaient essaimé n'avait cure de l'orthodoxie romaine.

Et c'est ainsi que les Arabes furent en contact avec toutes sortes de sectes chrétiennes dont certaines étaient encore gnostiques avec le Souffle de Dieu en mère du Fils et d'autres catholiques avec la dernière version sortie des presses où ce rôle était dévolu à Marie.

Et donc retrouver Marie en personne de la Trinité par la grâce d'une synthèse musulmane de divers courants chrétiens ne peut surprendre que ceux qui ne connaissent pas l'histoire de la nébuleuse chrétienne.

Quant à l'anachronisme coranique qui identifie Marie mère de Jésus à Marie sœur de Moïse, n'oublions pas que dans la Septante, après le Deutéronome, qui se termine sur la mort de Moïse, vient  le « Livre de Jésus », car en grec rien ne distingue le nom de Josué de celui de Jésus.

De plus, il se peut que des sectes chrétiennes y soient là aussi allées de leurs spéculations car les parallèles entre Josué et Jésus ne manquent pas non plus dans la littérature patristique :

http://fr.scribd.com/doc/157217944/Josue-vu-par-les-peres-pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouth.

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: L'origine de l'erreur du Coran sur Marie et la Trinité   Jeu 28 Avr - 0:12

Le coran ne parle pas de trinité. Si des musulmans interprètent qu'Allah parle de la Sainte Trinité dans ces deux versets:

Coran s4v171 a écrit:
"171. Ô gens du Livre , n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois". Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur ."

Coran s5v116 a écrit:
"116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah? " Il dira : "Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

Alors ils me dévoilent aussi bien eux comme Allah, qu'ils n'ont absolument rien compris à la Trinité et par conséquence ils perdent déjà toutes crédibilités.

Je rappelle qu'il y a croire et comprendre: Que Allah (si on part du principe que c'est son livre incréé) ne croit pas en la Trinité est une chose mais qu'il ne l'a pas compris en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'origine de l'erreur du Coran sur Marie et la Trinité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erreur du coran la durée de l'allaitement et la grossesse
» L'origine du savoir scientifique du Coran
» [SD]Le Coran parle-t-il de Trinité ?
» Les Esséniens et issa fils de marie de coran
» à abdnasser: absurdité de l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: