La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 David Belhassen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: David Belhassen   Sam 9 Avr - 12:59

Allah-hebdo : Que signifie “qâtilu” et “fitnah”, dans le Coran ?

David Belhassen·samedi 9 avril 2016
Sourate VIII, verset 39 :
وَقَاتِلُوهُمْ حَتَّى لَا تَكُونَ فِتْنَةٌ وَيَكُونَ الدِّينُ كُلُّهُ لِلَّهِ فَإِنِ انْتَهَوْا فَإِنَّ اللَّهَ بِمَا يَعْمَلُونَ بَصِيرٌ
Ce verset célèbre a été traduit de différentes manières. La plus courante l’est comme suit :
“Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association et que toute la religion soit à Dieu car certes Allah observe ce qu’ils font”
Selon l’exégèse la plus commune, il s’agit ici d’une injonction destinée aux fidèles d’Allah contre les polythéistes.
Deux termes nous intéressent dans ce verset : “combattez” et “association” qui en arabe, donnent قَاتِلُوet فِتْنَةٌ, soit qâtilou et fitnatou.
Or ces deux termes sont empruntés à l’hébreu, et dans cette langue signifient tout autre chose :
La racine de qâtilou est QTL qui signifie : “tuer”, “trucider”, “exterminer”. Et la racine de fitnatou est PTW, c’est-à-dire : “séduire”, “appâter”, “débaucher”, “subjuguer”, “faire douter”.
Voici donc la traduction littérale que nous proposons :
“et tuez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de doute et que soit la religion entièrement à dieu et que s’ils se rétractent alors certes allah en ce qu’ils oeuvrent observe”
Selon cette traduction littérale, il ne s’agit pas ici seulement de combattre les associateurs ou de lutter contre les séditieux, mais de trucider toute personne “mécréante”, “sceptique”, “qui doute”, “agnostique” en quelque sorte !
Et parce qu’une personne est “agnostique”, le Coran lui prête automatiquement un caractère retors, quasi satanique, de “séducteur”, de “débaucheur” !
Il est à noter que les traducteurs du Coran eux-mêmes sont versatiles et confus face à ces deux termes “énigmatiques”. Parfois, ils traduisent bien qâtilou par tuer, ou par faire la guerre, et fitnah par sédition, ou épreuve, mais ils ne se sont jamais penchés sur l’hébreu pour éclaircir leurs propres “énigmes”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: David Belhassen   Mer 11 Mai - 11:35

https://www.facebook.com/notes/david-belhassen/allah-hebdo-tous-les-musulmans-trahissent-muhammad-le-coran-et-donc-la-parole-da/187353231658878


Allah-Hebdo : Tous les musulmans trahissent Muhammad, le Coran et donc la parole d’Allah !
David Belhassen·mercredi 11 mai 2016
Qu’ils soient sunnites ou chi’îtes ou kharijîtes ou appartenant aux autres sectes et courants de l’islam, tous les musulmans qui font usage du terme “Palestine” au lieu du nom “Israël” sont des infidèles, des transgresseurs et des mécréants ! Bref, des kuffours !
S’ils ne l’étaient pas, ils auraient respecté ce que dit le Coran tout au long de ses versets ! En effet, le Coran est demeuré fidèle au nom originel de “Pays des Fils d’Israël” (en arabe “Ard Bani Israïl”).
Par contre, le terme “Palestine” n’y apparaît nulle part et n’y est jamais mentionné ! Et ce, en dépit du fait que l’empereur romain Hadrien avait - près de 500 ans avant la “révélation” du Coran - déjà débaptisé le nom d’Israël pour le remplacer par “Palestine”.
On ne peut donc dire que le Coran n’était pas au courant du terme “Palestine” !
Au contraire ! Le Coran savait pertinemment que ce terme imposé par Rome prétendait supplanter le nom d’Israël. Mais force nous est de constater que le Coran a rejeté catégoriquement le terme abject de “Palestine” !
D’ailleurs, Muhammad avait depuis longtemps choisi son camp ! Celui du sionisme et d’Israël contre le palestinisme et la Palestine !!!
Voici un exemple où le Coran appelle tous les Fils d’Israël au grand retour au pays de leurs ancêtres, appel que ne dédaignerait aucun sioniste :
وَقُلْنَا مِنْ بَعْدِهِ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ اسْكُنُوا الْأَرْضَ فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآخِرَةِ جِئْنَا بِكُمْ لَفِيفًا
Et nous dîmes après cela aux Fils d'Israël : "Habitez le Pays" ! Et lorsque viendra la destinée dernière, nous vous ferons revenir en foule. (Sourate 17, verset 104)
Alors, messieurs les musulmans ? Jusqu’à quand allez-vous trahir Muhammad, le Coran, l’Ange Gabriel, et Allah lui-même ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: David Belhassen   Mar 26 Juil - 17:51

Le courant syncrétique catholico-musulman !

David Belhassen·mardi 26 juillet 2016

Cela fait plusieurs années que je dénonce la montée du courant syncrétique catholico-musulman au sein de l’Eglise et du Vatican lui-même.
Ce courant syncrétique - fasciné par l’islam et rongé par le complexe que le catholicisme avec le culte de la Vierge Marie et des icônes n’est pas un monothéisme “pur et dur” -, ne date pas d’aujourd’hui.

Il est né il y a plus d’un siècle avec Charles Foucauld et surtout son disciple Louis Massignon que le pape Pie XI appelait “le catholique musulman”.

Ce courant au départ ultra-minoritaire craignait une désaffection du catholicisme dans la République française laïque. Il s’est alors mis en tête de “revivifier le catholicisme et repeupler les Églises désertes, par l’apport de la ferveur musulmane”, en créant un syncrétisme catholique-islamique qui serait également susceptible de contrecarrer la montée des courants chrétiens évangélistes et celui des “Témoins de Jéhovah” qui a le vent en poupe.

Mais ce courant syncrétique - sous le prétexte d’un “dialogue interreligieux” et d’un “oecuménisme” élargi à l’islam et baptisé “religion d’Abraham” - , a pris son réel essor en France depuis l’arrivée au Vatican du Pape François qui a adoubé l’islam en tant que “religion naturelle”.

Un délégué épiscopal - Christian Delorme - a même était nommé dans ce but. Il est officiellement chargé  “des relations interreligieuses pour le diocèse de Lyon”, mais en fait, sa charge englobe tout l’Hexagone.
Selon lui, la réponse à donner aux attentats jihadistes perpétrés en France est “la solidarité entre musulmans et non-musulmans”. Il faut le lire pour y croire !

Interrogé sur l’égorgement du prêtre Jacque Hamel dans son église, il a ensuite déclaré sans sourciller : “ Aujourd'hui, nous ne nous en sortirons qu'en étant ensemble, musulmans et non-musulmans. Notre salut viendra de notre solidarité avec la communauté musulmane qui est, elle aussi, une victime de toute cette barbarie. “

La déchéance dhimmitique de ce délégué épiscopal est beaucoup plus dangereuse qu’il n’y paraît de prime abord.

Ce n’est pas du bisounours angélique d’un curé de paroisse qui veut se rendre intéressant et populaire avec du pathos démagogique ! Il y a ici un objectif papal machiavélique : celui d’insuffler un sang nouveau (musulman) au catholicisme français et occidental considéré comme moribond, y compris par le biais “ d’un mélange d’ADN”, dixit les “apôtres” de ce courant satanique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Belhassen   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Belhassen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David [ECS]
» Medecines complémentaires->Vidéos David Servan-Schreiber
» feu le gourou David Koresh
» Alexandra David-Néel: "J’ai vécu parmi les Dieux"
» L'Antéchrist sera ...selon David Wilkerson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: