La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salem Benammar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Salem Benammar   Jeu 14 Avr - 11:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Jeu 14 Avr - 19:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 17 Avr - 12:01

En vérité, le Coran a promis le paradis et le sexe éternel aux musulmanes et l’enfer aux musulmans

En vérité, le Coran a promis le paradis et le sexe éternel aux musulmanes et l’enfer aux musulmans
16/04/2016 Salem Ben Ammar   

Allah, créature malfaisante, un véritable monstre des marais, soucieux de l’impureté vaginale de son infâme communauté et de son improbité morale, par la voix cauchemardesque  de l’inénarrable imposteur Mahomet, pédophile invétéré, obsédé sexuel patenté, voleur chevronné, assassin convaincu, violeur multirécidiviste, transcrite des décennies après sa mort, dans son infinie disgrâce a promu l’innommable mâle mahométan, laboureur du champ corporel des sorcières de Musulsamie.

Contrairement à ce qui est affirmé dans les commandements diaboliques, il n’a jamais été ordonné qu’il ait autorité sur elle, c’est elle qui le mène à coups de fourches acérées dans la partie charnue exhibée le front au sol pendant ses 5 exercices quotidiens où il fait le mouton en hommage à son hydre musulsamique.

L’hydre n’a que mépris pour lui. Elle lui préfère les sorcières qu’elle a élevées au-dessus de lui en raison des faveurs qu’elle leur a accordées et du fait qu’elles engagent leurs biens et leur personne pour lui (4, 34), à l’exemple de Khadija pour Mahomet qui a été sa bienfaitrice et sa mécène et dont l’héritage s’est mystérieusement volatilisé.

Mais il n’y a que les mécréants qui peuvent comprendre ce que les encoraniqués des neurones ne peuvent faire, grâce à leur défiance, méfiance et incroyance en la RATP qui signifie Religion de l’Abomination, de la Terreur et de la Perversion.

Contrairement à ce que prétendent les exégètes de son oeuvre imbuvable, impersonnelle, hétéroclite faite de bric et de broc, un ramassis de contre-vérités et d’élucubrations charlatanesques, un plagiat divinement monumental que même PPDA aurait été incapable de le reproduire, l’hydre musulsamique qui souffre de daltonisme profond et d’atrophie cervicale n’a jamais promu ses suceurs des doigts de pattes à la tête de son troupeau. Ce sont les sorcières de Musulsamie qui ouvrent la marche suivies par les animaux sacrés, les vaches, les ânes, les chiens noirs et les porcs, et suivis à bonne distance pour éviter les risques d’impureté par ces créatures hybrides mi-hommes mi-moutons, les satyres musulsamiques. il faut toujours chercher le sens inverse du message. Connaissant les troubles de priapisme chronique aigu dont ils sont atteints, elle les a cantonnés au rôle de bêtes de somme pour labourer les prés de leurs sorcières comme elles l’entendent et de la manière qui leur sied (2, 223) sous peine de se faire flageller par les démons et les diables.

Elle stipule des règles qui doivent être comprises dans le sens contraire de ce que croient les satyres musulsamiques. Ils sont à leurs services ici-bas et pour l’éternité. Ils feront partie, s’ils se montrent obéissants et dociles, de ce contingent d’étalons puceaux dont elles vont jouir pour l’éternité (55, 72-75). Heureuses sorcières de Musulsamie auxquelles l’hydre promet des satyres vierges de toutes les imperfections humaines, ni ne se mouchent, ni vont à la selle, ni ne défèquent, ni ne se curent le nez, ni ne rotent, ni ne crachent (2, 25). Avec des promesses si alléchantes et excitantes pour leur libido, l’hydre mususlamique n’aura rien à craindre de leurs vertus morales et qu’elles sauront garder leur pré jalousement.

L’hydre aime les sorcières et les sorcières aussi et ça se lit sur leurs visages dissimulés sous leurs passe-montagnes en argile trempée dans l’encre noire de la pieuvre islamique.

Elle n’a jamais prescrit la polygamie aux satyres, bien au contraire, elle a exhorté ses sorcières à satisfaire leurs bas-instincts bestiaux, d’avoir 4 satyres légitimes et autant d’esclaves qu’elles veulent, ceux que leurs mains droites possèdent.

Le djihad du Nikah, fornication 100% halal qui est un mélange de polyandrie et de nymphomanie, auquel s’adonnent certaines apprenties sorcières est bien la preuve irréfragable et islamiquement attestable que l’hydre musulsamique est favorable à la liberté sexuelle de ses sorcières, jinniya.

Le paradis est aux femmes et l’enfer est aux hommes et c’est Mahomet lui-même qui l’avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 23 Avr - 10:32

Aujourd’hui on fête le « hijab day » à Sciences Po et demain ce sera la journée du djihad armé

Aujourd’hui on fête le « hijab day » à Sciences Po et demain ce sera la journée du djihad armé
23/04/2016 Salem Ben Ammar   

La pire insulte jamais faite à la condition féminine est l’organisation du « hijab day » à l’I.E.P. de Paris.  L’horreur absolue. Le summum de l’infamie.  La trahison suprême. L’allégeance d’un dhimmi à son protecteur-racketteur islamique. En le fêtant dans l’enceinte de leur école est comme s’ils fêtaient les lois scélérates de Nuremberg.

Que connaissent-ils de son caractère politique,  de sa symbolique et de son histoire ? Savent-ils que les femmes musulmanes vivant sous la dure loi de la Charia n’ont guère le choix entre son port ou la lapidation ? Il n’est pas une chaîne aliénant l’esclave, il est le linceul de ces femmes en butte à despotisme et totalitarisme musulman.

Le voile islamique qui est différent du hijab dans son sens littéral, rideau, tenture, voilure, est aux islamistes ce que la Croix gammée est aux nazis et les chemises brunes pour .
Ces écervelés irresponsables viennent d’adresser un message fort de soutien aux bourreaux des droits de la femme musulmane et un blanc seing aux fascistes islamistes qui œuvrent à la destruction de l’Occident.

Des pauvres benêts et fayots de service qui n’ont jamais ouvert le Coran de leur vie et qui seraient arrêtés dès la sourate d’ouverture, la Fatiha, s’ils avaient un fond d’humanité et de dignité en eux..
La femme n’existe pas en tant qu’être humain dans l’islam. Sont-ils conscients qu’aucune des femmes qui le porte ne le fait de son plein gré ?

Elles sont toutes conditionnées idéologiquement et politiquement, n’ont aucun respect pour elles-mêmes, obéissant aux doigts et à l’œil à leurs maîtres-esclavagistes, dépourvues de foi et de raison selon le Coran. Elles ne savent pas ce qu’elles manipulées par leurs charmeurs de serpents, elles sont des pions sur leurs échiquiers pour pour afficher le mépris de l’islam pour les non-musulmans.

Son port n’est pas un acte libre, volontaire et réfléchi, il signifie « Je suis chez vous, je suis musulmane et j’en ai que faire de votre culture et votre mode de vie et un jour j’envelopperai vos corps dans le linceul que je porte aujourd’hui. Mon voile est le deuil de vos vies ».

Ces femmes voilées sont le terreau fécond du djihadisme musulman. Et en l’arborant, les étudiants de sciences po me font penser aux moutons tout heureux de goûter aux joies du couteau du boucher. Tout compte fait; je n’ai rien contre l’islam et les musulmans que je connais mieux que quiconque et plus encore que ceux qui cherchent à décapiter ma pensée, mon grand problème est ceux qui s’offrent de leur plein en Holocauste à l’islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 25 Avr - 10:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mar 26 Avr - 11:27

Le gros mensonge de la tolérance religieuse dans l’islam




25/04/2016 Salem Ben Ammar   

« Nulle contrainte en religion ! » (S.2, V.56) hululent  les rapaces de mauvais augure déferlant sur l’espace médiatique comme des nuées de sauterelles dévastatrices arabisées   à chaque fois que les leurs fauchent des vies humaines hurlant Allah Akbar, qui se gardent comme il est de coutume de citer la suite du verset , « Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle [Satan] tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient. « . Ce verset controversé, ambigu, inepte et surtout inapproprié dans le contexte des crimes terroristes portant la signature de l’islam,  a non seulement le goût d’un plat insipide et périmé depuis la période mecquoise (610-622), mais également insultant à la mémoire des victimes. Leurs assassins n’ont fait que suivre les prescrits coraniques. Allah ordonne, disculpe et endosse la responsabilité des tueries et les terroristes exécutent (S.8, V.17). Il ne s’agit pas d’atteintes à la liberté religieuse dans le cas d’espèce dans la mesure où ces exactions abominables ne soulèvent absolument pas la question de la tolérance dans l’islam,  il s’agit de crimes contre le droit à la vie qui trouvent leur justification dans les textes fondateurs eux-mêmes.

L’islam est en guerre totale permanente contre l’humanité non-soumise à ses lois : « Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils disent qu’il n’y dieu que Dieu. Qui dit cela, je respecterais sa vie et ses biens, sauf ce que de droit, en dehors de quoi il ne devra rendre compte qu’à Dieu. » Un Hadith rapporté par Abû Hurayra qui se suffit de lui-même  quant à la nature velléitaire et belliciste de l’idéologie musulmane.

.Ces rapaces lugubres qui font de leur mauvaise foi un argument pour enfumer l’opinion,  seraient mieux avisés de lire avec humanité et objectivité leurs versets coraniques.

L’islam ne contraint personne disent-ils mais ils doivent préciser  qu’il met en péril la paix et la sécurité dans le monde, qu’il veut s’imposer par la force  du sabre (S.9 V113) et ne tolère la différence jusqu’à ce que la mort s’en suive(S.9, V.29). Ils pensent qu’il leur suffit de brandir cet argument fallacieux pour innocenter l’islam dans sa lourde responsabilité dans les incitations au meurtre de celui qui est différent de soi.

Ils ne doivent  plus tromper personne sauf les idiots utiles et les eunuques de service. Il n’interdit aucunement le recours à la violence contre ceux que le Coran veut envoyer dans les feux ardents de l’enfer. Bien au contraire il fait de l’islam la meilleure voie possible et ne pas l’emprunter, c’est s’égarer dans le chemin de Satan. Ont-ils eux-même choisi l’islam s’ils n’étaient pas nés musulmans ? Ils n’y sont pas venus d’eux-mêmes pour pouvoir motiver les raisons de leur choix.

Comme si leurs propres aïeux avaient choisi de leur plein consentement l’islam qui ne leur ne leur avait guère d’alternative, l’islam ou la mort et ceux qui voulaient y échapper, contourner donc cette contrainte à la soumission, devaient s’acquitter de la jaziya, un impôt de capitation. C’est vrai que personne n’est contrainte dans une certaine mesure  de se soumettre à l’islam, parce qu’on ne lui laisse pas d’autre choix possible si elle ne veut pas servir de combustible pour les fours crématoires mahométans.

Une religion n’est pas ce que les hommes en font, elle est à la traduction fidèle de leurs actes. Elle est à leur image. De toutes les religions monothéistes, l’islam reste la religion la plus discriminante, haineuse,  intolérante et intransigeante à l’égard des autres religions, les modes de pensée politique et ses propres fidèles qui veulent l’abjurer, « Quiconque quitte sa religion, exécutez-le », ordonne Mahomet (Boukhari 9.84.57).  Il n’a jamais été question dans l’islam que les musulmans aient toute la latitude d’exercer leur liberté de conscience et puissent prendre le large quand bon leur semble, « Sans la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait plus aujourd’hui » comme le rappelle à juste titre le télé-prédicateur sunnite Youssuf Qaradhaoui.

Le cynisme de ces rapaces et leur indécence intellectuelle n’a d’équivalents que les châtiments réservés à ceux qui veulent rompre les chaînes de leur état d’esclaves. On ne désobéit pas à Allah sans s’exposer au châtiment suprême :  » La punition envers ceux mènent la guerre contre Allah [ les apostats], et leurs apôtres, est l’assassinat ou la crucifixion. » (S.5, V.33).

La porte de l’islam est ouverte mais dans un seul sens, celui de l’entrée où l’on est censé venir de soi-même, sans y être obligé et contraint, ce qui reste à démontrer quand on connaît ses desseins hégémoniques et cosmiques, c’est-à-dire que l’on a été « réellement bien guidé » (S. 30, V.20). Jamais dans le sens de celui de la sortie.Musulman un jour, musulman pour toujours.  Un esclave ne doit pas se détourner de son maître et se doit de lui rester fidèle et s’il le quitte il signe son arrêt de mort.

Ne nous laissons pas bercer par les hululements de ces rapaces de mauvais augure. Si les pays musulmans avaient le souci de la liberté de culte dans le sens de l’article 18 de la Charte Universelle  des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948, ils ne persécuteraient  pas leurs apostats  et les condamneraient à mort comme en Arabie Saoudite, l’Iran, le ¨Pakistan  qui appliquent rigoureusement la Charia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 9 Mai - 14:55

Pourquoi autant d’obsessions chez les musulmans à avancer à contre-courant de l’histoire et chercher à conjuguer au présent le passé des Arabes du temps de Mahomet ?

 Qu’ont-ils à y gagner en le réactualisant ?  A trop vouloir courir derrière l’ombre du passé ils ont fini par devenir eux-mêmes des ombres de la mort.  à courir derrière le mythe de la pureté originelle   ?

D’un passé sans lumière ils en font un phare pour leur traversée des mers de sables où ils se sont embourbés depuis 1437 ans.

Si lumière il y avait en Arabie, c’était celle de l’ère anti-islamique  que Mahomet avait éteinte à tout jamais  sur cette région du monde. , laissant croire qu’elle obscurantiste (al-jahilyia). Projetant sa propre ignorance sur elle alors que cette société tant décriée, honnie et stigmatisée ferait rêver n’importe quel musulman aspirant à vivre sa modernité. Les femmes n’étaient soumises, ni reléguées et surtout pas portant le deuil de leur mort de leur vivant.
.
C’est forcément le symptôme d’un mal-être, de troubles anxiogènes et dépressifs, je ne suis psychiatre pour pouvoir diagnostiquer leur maladie. Mais il y a vraiment un problème de psychopathologie sociale. Je n’arrive pas à déceler et objectiver leurs motivations, que cherchent-ils, que veulent-ils en mettant toutes voiles dehors sur ce passé qui est déjà passé. Et une fois qu’ils y sont si jamais ils arrivent à retrouver le logiciel originel, vont-ils y rester ou continueraient-ils à faire leur travail de rétrospective jusqu’à Adam et Eve, il n’en restera plus grand monde, il y en aura que deux et les autres se sont bouffés entre eux. Apparemment le cannibalisme selon la très fameuse et prestigieuse, je ne sais pas en quoi l’est-elle, université d’Al-Azhar il est permis de consommer la chair humaine. Une fatwa qui n’est pas tombée dans les oreilles des sourds et Daech l’a mise en pratique aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Jeu 12 Mai - 9:58

L’islam n’est pas paix, il est la mort programmée de l’humanité

Salem Ben Ammar   

Ce sont les musulmans eux-mêmes qui sont les premiers à amalgamer l’islam avec le terrorisme. Ils ne sortent jamais dans la rue pour condamner sans appel les crimes des jihadistes et compatir pour les victimes abattues en hommage à Allah le grand, comme si la grandeur d’un dieu est au prix du sang des innocents qu’on lui offre en sacrifice.

Que les jihadistes sèment la mort au nom d’Allah, jamais les musulmans ne s’en émeuvent et s’en indignent, il leur importe surtout de sauver la réputation de l’islam et de le passer à la blanchisseuse médiatique pour le draper dans sa vertu avec l’aide de leurs idiots utiles.

Effacer les taches  de sang indélébiles des centaines de millions de morts qui jonchent la voie de l’islam tout au long de son histoire reviendrait à réformer le Coran en l’expurgeant de  toutes ses sourates pousse-aux- crimes contre l’humanité qui sont autant de programmes de mise à mort de l’humanité non-musulmane. Ce qui est mission impossible selon le principe de l’irréformabilité de la pseudo parole sacrée d’Allah.

Comme  autant croire que la terre est plate que  de s’attendre à manifestation de masses de la part des assujettis d’Allah pour témoigner de leur solidarité sans équivoque pour les victimes de l’islam  et de leur totale désapprobation de ces actes qui  ont fondements  les textes coraniques, les Hadiths et la Sira.  Plutôt que nous jouer leur numéro de cirque habituel, qui tue un homme  tue  l’humanité entière (5, 32,) alors qu’en même temps on instille dans la tête et le cœur des musulmans la haine et l’abomination du juif, du chrétien, des polythéistes, des apostats« Combattez-les afin que plus aucun croyant ne soit tenté d’abjurer et que le culte tout entier soit rendu à Dieu.» (8, 39), tout en exaltant et sanctifiant le djihad par l’épée, qui reste la seule arme de persuasion chez les musulmans:

Sourate 9, 29 :

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »

Ce n’est certainement pas les Hadiths qui peuvent rassurer les sceptiques sur la nature non-violente de l’islam, cette idéologie d’agression comme le rappelle à juste titre un des hérauts de la Takkiya Dalil Boubakeur, dont le jihad est un des moyens essentiels de son apostolat, sa,ns lui l’islam ne serait jamais sorti des confins de son territoire arabique Hadith de

Boukhari 1 : 35

Mahomet a dit : « Celui qui prend part au Jihad (les guerres saintes) pour la cause d’Allah, sans que rien ne l’y oblige sinon sa croyance en Allah et en Son envoyé, recevra d’Allah sa récompense :  le butin (s’il survit) ou le paradis (s’il est tué). »

Les musulmans ne lèveront jamais le voile sur le visage effrayant et terrifiant de l’islam qui laisse transparaître toutes les stigmates  de la barbarie humaine, de peur des tourments de la tombe et de finir calcinés  en enfer, le jahannem

    Sourate 78, versets 21 à 26 : « L’Enfer demeure aux aguets, refuge pour les transgresseurs. Ils y demeureront pendant des siècles successifs. Ils n’y goûteront ni fraîcheur ni breuvage, hormis une eau bouillante et un pus comme rétribution équitable. »

Ils sont plus préoccupés par leur sort final si jamais ils manquent à leur devoir de soumission totale et aveugle que de faire le tri dans l’enseignement ultra-violent et qui porte en lui les germes destructeurs de l’humanité.

Il est illusoire de les imaginer un jour ôter le carcan de l’islam et recouvrer  la vue.  Ils ne voient pas ce que les non-contaminés par les vapeurs toxiques de l’islam voient, et n’ayant pas acquis un esprit critique et analytique, ils boivent les mots  coraniques, majoritairement illettrés et analphabètes, comme des ivrognes sifflant leurs bouteilles, ils ne se posent pas de questions, ni s’interroger sur le caractère contradictoire et schizophrène des préceptes coraniques.

Emmurés dans leur bunker mental, ils font du déni leur argument de défense pour clamer l’innocence de l’islam en dépit des évidences qui ne trompent personne sauf les sujets sous l’emprise de puissants psychotropes.

Il n’y a pas deux lectures du Coran contrairement à ce qu’affirment les laudateurs de l’islam modéré, il y en a qu’une seule qui s’impose à tous les musulmans et qui doivent mettre en pratique sans sourciller :

Sourate 3 d’Al-Imrane dans son verset 7 sans est ambiguïté, sauf pour les déficients mentaux, pour  sur le principe de l’interprétation :
« C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d’autres versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclinaison vers l’égarement, mettent l’accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : « Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur!  » Mais, seuls les doués d’intelligence s’en rappellent. »

L’absence de clairvoyance et d’objectivité intellectuelle qui n’est pas prête de se dissiper, ne permet pas d’envisager un avenir serein pour l’humanité. Tant que les premiers intéressés eux-mêmes persistent et signent dans leur subjectivisme dogmatique et ne remettent pas en question les prescrits coraniques qui glaceraient d’effroi les nazis eux-mêmes et les jettent dans la poubelle de l’histoire pour le bien-commun de l’humanité, le littéralisme musulman continuera à susciter des nouvelles vocations et produire par millions des Merah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Ven 13 Mai - 18:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 15 Mai - 10:06

Plus hypocrites que les musulmans tu meurs
Publié le 14 mai 2016 - par Salem Benammar -




Se représenter sa religion comme étant une religion de paix et du respect du droit à la vie pour celui qui est différent de soi est une chose, mais en faire la démonstration sur le terrain , cela en est une autre.
Le monde attend toujours que les musulmans mettent leurs actes en adéquation avec leurs belles paroles pour pouvoir enfin se faire une idée précise quant à leur réelle implication dans la construction d’un monde où la valeur de l’humain n’est pas définie par sa croyance mais par ses mérites et les apports au bien commun de ses semblables.
Pour l’instant, on a juste le droit à chaque fois que leurs coreligionnaires sèment la terreur et brisent des destins au nom d’Allah Akbar, à des processions de pleurnicheurs professionnels pour plaider l’innocence de l’islam et la victimisation des musulmans.
Tout ce se passe comme si les victimes du terrorisme musulman ne valaient pas plus que les cailloux lancés sur le diable, (ramy al jamarat), pendant leur rituel fétichiste de lapidation à l’occasion de leur pèlerinage en ces lieux malsains appelés la Mecque.
A se demander si leur numéro de danse macabre avec le Coran à la main comme s’ils brandissaient les têtes des victimes ne seraient pas en réalité une manifestation de leurs regrets que leurs massacreurs de service appliquant fidèlement les préceptes sataniques n’aient pas massacré davantage de « mécréants ».
Jamais les musulmans ne sauront se mettre à la place de leurs victimes et se poser la question en quoi est-ce un crime de ne pas être musulman pour mériter la peine de mort ? Les musulmans sont convaincus qu’ils sont des humains à part qui ne peuvent s’imaginer un seul instant qu’il auraient pu être chrétiens, juifs, apostats de l’islam, athées, libéraux, agnostiques, laïques ou progressistes.
Ils doivent savoir que leur silence est un blanc seing aux forces du Mal qui sévissent dans les pays musulmans, réprimant, opprimant, massacrant leurs semblables humains qui ne sont pas de leur bord religieusement, et politiquement parlant, mènent en réalité un vrai programme génocidaire, exterminateur et de nettoyage religieux sur le modèle de celui mené par les nazis dans les années 30 et qui s’était terminé dans la pire boucherie humaine que le monde avait connu depuis le génocide de l’Hindou Kush, plus de 80 millions de victimes, totalement nié, sur lequel on a mis une pierre tombale pour l’éternité et complètement occulté de la mémoire collective humaine dont le nom est associé à la barbarie apocalyptique musulmane.
Ils doivent être conscients que les témoins oculaires et spectateurs d’aujourd’hui ne sont pas que complices par leur silence et leur indifférence coupables, sont les victimes potentielles de demain, comme celles qui avaient subi le déferlement du Tsunami nazi alors qu’elles croyaient être à l’abri et qu’il ne visait que les minorités ethniques nationales allemandes. Si au moins elles s’étaient demandée : Est-ce qu’un juif a choisi d’être juif et si j’étais moi-même juif, qu’eût été mon sort ? La vraie question que tout un chacun de nous devrait se poser, en y ajoutant tout simplement que le nazisme en tuant le juif tuait cette part d’humanité qui est en moi et qu’à force de carnage massif des juifs, il finirait par m’achever moi-même.
Le crime n’était pas un crime contre les juifs, c’était un crime indéniablement contre l’humanité si on avait justement conscience de la sienne.
Aujourd’hui, chaque vie humaine fauchée par les exterminateurs musulmans est aussi notre propre vie qui se meurt à petits feux. Ne pas se sentir concerné et impuissant par ce spectacle de fin du monde, est un aveu de refus de notre humanité et de notre démission ainsi que notre consentement à nous offrir en victime  expiatoire en Holocauste à nos bourreaux qui portent le masque de l’islam des ténèbres.
Salem Benammar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 15 Mai - 11:03

L’islamiste, ce charognard né



Un islamiste reste un islamiste, né pour tuer et se faire tuer dans le sentier d’Allah. Faisant de sa vie un culte de la mort, convaincu que la vraie vie est celle qui l’attend après sa mort où il pourrait assouvir ses pulsions bestiales pour l’éternité. Un charognard de la pire espèce, il se repaît tel un vampire du sang de ses victimes et se nourrit de leur chair. Il peut même aller jusqu’à les déterrer pour en leur infliger une nouvelle mort pour assouvir sa haine féroce insatiable.

Il n’est pas un symbole de l’horreur humaine tels un Dracula ou un Frankenstein, il est la métastase cancéreuse congénitale qui ronge le corps musulman depuis sa naissance.

Devenu aujourd’hui la hantise de l’humanité, reléguant le nazi au simple rôle de figurant, il avance tel un ogre chaussé de ses bottes de 7 lieux, vandalisant, balayant et détruisant tout sur son passage, semant la mort et provoquant peurs et angoisses.

Obsédé par ses rêves cosmiques, il veut faire ressembler la terre à un paysage lunaire, similaire à celui du désert arabique, son lieu de prédilection. Il veut une terre où rien ne pousse ni ne comportant aucune trace qu’une quelconque présence humaine. Profaner, violer, tuer, saccager les mausolées, pratiquer la magie noire, broyer les os des squelettes, violer et exhiber les corps de ses victimes à l’image de ce qu’il avait fait subir à Khadhafi et à l’ambassadeur américain, cannibaliser ça fait partie de son mode de fonctionnement psycho-idéologique, c’est un borderline, on ne peut qu’être effaré par la niaiserie des Tunisiens qui au lieu de s’en protéger et s’en prémunir se plaisent à jouer à la vierge effarouchée, faire mine d’être surpris alors que l’islamiste est dans sa logique mentale et doctrinaire.

La profanation du Mausolée de Bourguiba auquel il voue une haine viscérale était plus que prévisible surtout qu’il y avait des signes avant-coureurs et qu’il fallait anticiper la survenance de ce crime immoral et odieux. L’islamiste n’est ni un stratège ni un tacticien. Nul en calcul, ne réfléchit jamais par lui-même, sa pensée est complètement phagocytée et aride comme le désert de sa terre d’origine, il est dépourvu de discernement, souffrant de graves troubles d’altération mentale, il n’a aucune capacité de réflexion ni de jugement, il est malléable et docile, complètement lobotomisé, son cerveau est comparable à celui d’une huître,incapable de réfléchir, de penser et de dire les choses par lui-même. Déresponsabilisé de ses actes,car dans l’islam c’est Allah qui est le maître de la volonté de ses ouailles et assume pour elles lui les conséquences de leurs actes : »Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. »(S.8, V.17). Tout est dit et ceci ne peut que renforcer l’islamiste dans son sentiment d’impunité et de son rejet de la justice humaine. Il ne peut pas être condamné pour des crimes qu’il n’a pas commis que non seulement ils sont l’oeuvre d’Allah mais également il est son son juge.

Tout ce qui n’est pas musulman voire même ses coreligionnaires qui essayent de concilier foi et raison sont des ennemis en puissance qu’il faut anéantir comme le lui enseigne sa religion. Il se veut, juge, justicier et vengeur. Jusqu’au-boutiste dogmatique, il se sert de son corps comme arme de destruction massive. Profanateur de tombes et de cadavres en digne héritier du prince des ténèbres islamiques al-Hajjaj Ibn Youssef célèbre pour son amour macabre immodéré pour les cadavres de ses ennemis.

N’ayant aucune conscience de sa propre existence, confondant la mort avec la vie, le début avec la fin, la clarté avec l’obscurité, la morale avec l’immorale, de ce fait il ne peut avoir aucune notion du mal et du bien, et ne fait que suivre la feuille de route vers son paradis illusoire. Endoctriné à outrance, il est telle une machine à roulement à billes programmée pour exécuter des tâches simples, sauf que les siennes portent en elles les germes du Grand Effroi tel que le prophétise le Coran. Ni les morts, ni les vivants ne seront épargnées au Grand Soir de la Colère d’Allah censée s’abattre un jour sur le monde.

Infliger une nouvelle mort aux morts telles que la destruction criminelle du Mausolée de Saïda Manoubia et la tentative de profanation du Mausolée du père de la modernité tunisienne et des droits de la femme, son ennemi juré Habib Bourguiba. Tous ses forfaits et méfaits accomplis au nom de la purification de la société musulmane des symboles a-musulmans, considérés comme un sacrilège, ne sont rien d’autre que la manifestation de ses propres symptômes mystico-dépressifs, de sa fièvre endiablée, et de son état de déliquescence mentale.

Son ignorance de l’histoire est proportionnelle à son fanatisme, son incurie intellectuelle et son incapacité maladive à vivre dans le sens irréversible de l’histoire. Les révolutions du printemps salafo-islamiste à défaut d’avoir permis aux arabes et leurs fac-similés de s’arrimer au train de la modernité ont permis de révéler au monde la vraie nature de ces peuples : réaction, violence, fanatisme, passéisme et barbarie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Jeu 26 Mai - 14:04

N’est national d’un pays musulman que celui qui professe sa foi en islam
by Salem Ben Ammar

Hitler voulait créer une nationalité fondée sur la pureté du sang, les islamistes veulent une nationalité fondée sur le seul lien religieux, sur le modèle wahhabite saoudien.

C'était dans ce sens que la secte polymorphe  et anthropomorphe d'Ennahdha avait le nouveau projet de code nationalité que les islamistes djihadistes traîtres à la patrie vont vous concocter. Aussi le jus solis ou le jus sanguinis c est à dire Le droit de sol et le droit de sang n existeront plus.

Seule la foi en Allah fixe la filiation aux pays de l'Oumma islamique. Une patrie dédiée à Allah et peuplée de ses seuls fidèles. Et ceux qui y sont étrangers à , la charia les exclura du champ de la nationalité tunisienne. Tous ceux qui ne sont plus qualifiés de musulmans tunisiens tels que les Juifs, les chrétiens, les athées, en perdront le bénéfice pour impureté islamique. Ainsi la Tunisie ressemblera à la planète des singes peuplée par des islamistes djihadistes du monde entier.

Grâce à la réforme de son code de nationalité où la foi forge la citoyenneté, la Tunisie post-Ben Ali rendra à sa façon hommage aux Lois Raciales du Führer Hitler adulé par les pères fondateurs de la secte des Frères musulmans qui aurait pu être le père fondateur de l' hégémonisme islamiste raciste et antisémite dont le système juridique, à supposer que ses lois aient ce caractère, est la négation absolue et criminelle des lois nées des assemblées des hommes.

Aux termes de ce projet  en violation flagrante de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme et du Citoyen jamais adoptée ni ratifiée par les États membres de l'O.C.I. qu'ils jugent comme contraires au Coran et à la charia et qui ont préférer se doter le 5 août 1990  au Caire de leur propre Charte  appelée pompeusement Déclaration des droits de l'homme en islam, qui consacre la main mise de la religion sur la vie des hommes, des inégalités des droits entre les sexes, la prohibition de la liberté de conscience et la non-transmission de la nationalité à ses enfants par une femme musulmane mariée à un non-musulman.

Ainsi l'attribution de la nationalité dans les pays musulmans est déterminée par l'identité religieuse de la personne. Et jamais on se trouve porteur de la nationalité d'un État musulman on est cantonné au statut de dhimmi, national de seconde zone avec tous les interdits que cela implique dont l'exercice d'une activité politique, judiciaire et le service militaire.

La création du lien national doit répondre aux principes du Coran et de la Charia, soit par naissance  soit par allégeance (on ne se convertit pas à l'islam ).

Tout se passe comme si  la qualité de musulman  est synonyme de pureté nationale et ne pas l'être est un acte ignominieux.

NB LA NOTION DE CITOYENNETÉ N'EXISTE PAS DANS L ISLAM CE QUI VA DE SOI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 18 Juin - 10:18

Le mythe de l’islam de paix


De quel islam de paix parle-t-on de celui du fil de l’épée de Mahomet ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui se veut une loi pour toute l’humanité et veut installer Allah à la tête du son royaume terrestre ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut fondre l’humanité tout entière dans le moule de l’islam et dénie à l’homme le droit à la différence et la liberté de conscience ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui surfe sur les peurs et les angoisses pour asseoir son autorité absolue sur ses fidèles et sème les graines de la haine dans leur coeur à l’encontre des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui énoncé dans les sourates de la Fatiha, la Génisse, Ennissa, Al-Maïda, Ennahhl pour ne pas les citer toutes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut enchaîner les hommes aux dogmes de la foi et les reléguer au rang d’esclaves (abid) ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui incarné par son fondateur, chef religieux, chef militaire et chef d’Etat, coupable de crimes de droit commun, moraux, de guerre et contre l’humanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui de la négation de l’humanité non-musulmane et pour qui la religion prime sur l’humain ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du paradis à l’ombre de l’épée ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la soumission, de l’humiliation des « gens du livre » ou la mort ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la purification des juifs et des chrétiens en Arabie ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui assimile les juifs aux singes et aux porcs et qui méprise les chrétiens ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des injonctions coraniques de tuer les insoumis jusqu’au dernier partout où ils se trouvent et de les chasser d’où ils vous ont chassés( S.II,V.189)?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui établit une hiérarchie discriminatoire fondée sur l’appartenance religieuse entre les hommes et les sexes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des pillages et des razzias des caravanes par Mahomet et ses comparses ?
De que islam de paix parle-t-on de celui du meurtre de ses opposants ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de l’ingratitude de Mahomet à l’égard de son propre oncle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du Pacte liberticide et dictatorial d’Omar (an 637) et du racket institué (jizya) des juifs et des chrétiens réduits au statut de dhimmis, sous-hommes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la Guerres de Rida (634), ou guerres contre l’apostasie,sous le Calife Abu Bakr qui a coûté la vie à des milliers d’arabes d’Arabie au lendemain de la mort de Mahomet (632)qui voulaient se détourner de l’islam ?
De quel islam de paix parle-t-on de la conquête arabe qui avaient réduit des grandes civilisations anciennes à des poussières de l’histoire?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction des vestiges historiques, des oeuvres d’art, des livres anciens, des manuscrits, de la mémoire et des cultures des peuples conquis et profanateur des temples, des églises, synagogues et cimetières des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui institue l’esclave sexuelle pour les femmes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui livre les fillettes prépubères aux prédateurs sexuels ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui a fait de la traite négrière une injonction coranique « Dieu a favorisé certains d’entre vous plus que d’autres dans la répartition de ses dons
Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur a été accordé à leurs esclaves au point que ceux-ci deviennent leurs égaux
nieront-ils les bienfaits de Dieu ? » ( S. XVI, V. 71)
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la traite musulmane qui a étendu ses tentacules jusqu’en Chine et en Inde où ils échangeaient les noirs africains contre les épices ou celui des marchés d’esclaves où l’on vendaient les femmes chrétiennes entre autres qui ont proliféré dans le monde musulman jusqu’au début du XX e siècle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du plus grand génocide de tous les temps l’Hindu Kouch, plus de 80 millions d’hindous massacrés du Xe jusqu’au début du XVI e siècle, qualifié par le Pr Kishori Saran Lal dans son livre » La Croissance musulmane en Inde comme étant « sans aucun doute le plus grand holocauste de l’humanité », occulté et nié à ce jour ?
De quel islam de paix parle-t-on des expulsions massives, des conversions forcées et des massacres des Arméniens, des Coptes,des juifs en Afrique du Nord, Bagdad et en Perse, des chrétiens espagnols des Grecs quand ils n’étaient pas réduits à l’état d’esclaves à tout faire pour égayer les cours des Sultans?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction de Carthage à la fin du VII e et l’extermination de ses habitants, une page de l’histoire frappée d’Omerta ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des invasions dévastatrices pires que le Napalm des Banu Hilal et les Banu Soleim en Ifriqiya (l’Afrique du Nord), « semblables à une armée de sauterelles, ils détruisent tout sur leur passage » selon Ibn Khaldoun, et qui avaient coûté la vie à des centaines de milliers de berbères et la déportation des centaines de milliers de femmes et d’enfants comme esclaves vers le Caire, siège des Fatimides, pour alimenter les harems des Califes et les princes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la castration des esclaves étrangers, le sommum de l’inhumanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui s’illustre sur le front du terrorisme, de la barbarie et de la cruauté humaine depuis une trentaine d’années incarné par la nébuleuse islamiste, digne héritière de Mahomet ?
L’islam est la paix dans la reddition et le salut dans la capitulation. Il a bâti son empire autour des constantes du pouvoir de la force, le fil de l’épée, les inégalités, l’exclusion, les persécutions, les expulsions des minorités religieuses, l’effusion du sang humain, l’esclavage, les conversions forcées, les pillages, la haine de l’infidèle, l’anéantissement de l’histoire des peuples et la négation de la « sédentarisation (maskun)qui produit la civilisation »(Ibn Khaldoun).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 26 Juin - 16:20

https://salembenammar.wordpress.com/2016/06/26/si-lislam-nexistait-pas-le-monde-sen-porterait-a-merveille/

SI L’ISLAM N’EXISTAIT PAS LE MONDE S’EN PORTERAIT À MERVEILLE



26/06/2016 SALEM BEN AMMAR
Sans vous ni la Grèce, ni la Chine, ni l’Inde, ni Rome, ni Carthage, ni Babylone, ni Byzance, ni la Perse, ni les Hébreux, ni la civilisation précolombienne n’auraient existé.

Sans vous ni Toumaï ni Lucie n’auraient été découverts et l’humanité n’aurait pas appris que les origines de l’homme ne sont pas dans la genèse.

Sans vous les scientifiques n’auraient jamais élaboré le modèle du Big Bang et mis en lumière le Boson de Higgs.

Sans vous l’humanité elle-même n’aurait pas vaincu toutes les épidémies et doubler son espérance de vie.

Sans vous ni l’alphabet, ni l’écriture, ni la numération n’auraient pas été créés.

Sans vous ni le cadran solaire, ni le calendrier, ni le papier, ni l’encre, ni la logique, ni la plume n’auraient vu le jour.

Sans vous la machine à vapeur, les fours, l’électricité, le téléphone, le laser, l’industrie, le béton armé, le tracteur, l’avion, l’ordinateur, la télévision, le stéthoscope, l’optique, la voiture, les médicaments, le réfrigérateur et toutes ces inventions fruit du génie humain, plutôt musulman, ne feraient pas aujourd’hui le bonheur de l’humanité.

Vous êtes à l’origine de tout, votre apport est incontestable, vos avez tout conçu, tout imaginé, tout élaboré, tout fabriqué, si vous n’étiez là pas que serait le monde sans vous.  Ne lire et n’étudier que le Coran, un joli programme digne de l’Afghanistan.

Et si vous êtes tellement brillants, si performants, incroyablement ingénieux, travailleurs acharnés, industrieux, pourquoi alors chez vous l’innovation est un sacrilège
« Faites attention aux choses nouvelles, car toute nouveauté est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement mène à l’Enfer » (Rapporté par Abû Dâwûd)

Si vraiment vous êtes ce que vous prétendez les pays musulmans qui appliquent la Charia seraient aujourd’hui à la pointe du progrès humain et non pas continuer à croire dans les vertus thérapeutiques du Coran et de la pisse du chamea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 2 Juil - 10:13

Que les musulmans nous expliquent comment vont-ils faire pour islamiser la terre tout entière ?



En quoi l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance surtout étymologiquement il est tout le contraire de ce que les musulmans veulent nous faire croire  ?

En quoi êtes-vous supérieurs aux autres dont vous ne connaissez strictement rien sauf votre abomination de tout ce qui est différent de soi et alors que rien absolument rien ne plaide en faveur de vos prétentions suprémacistes ?
En quoi l’islam est-il un facteur de développement humain et source de bien-être commun pour l’humanité ?
En quoi votre mode de vie rétrograde et barbare, et votre système de pensée et valeurs qui veut momifier l’homme et l’anéantir, liberticide, despotique, inhumain, ultra-machiste et sexiste, négateur des droits humains et un poison mortel pour la vie, sont-ils un plus pour l’humanité ?
En quoi la charia est-elle supérieure aux lois humaines et va-t-elle rendre la justice plus équitable, juste et moins cruelle et aveugle si demain vous réussissez, ce dont il permis de douter vous n’aurez pas en face de vous un boulevard grand ouvert soyez-en assurés, ?



Qu’est-ce que vous aurez à gagner le jour où l’islam dominera le monde à supposer qu’il y arrive, et une fois qu’il sera la loi pour tous les hommes que se passera-t-il après et quel sera le sort de ceux qui refuseront de s’y soumettre ?
Comment allez-vous vous y  prendre pour dominer le monde alors que vous êtes dans les catacombes de l’humanité ?
Comment allez-vous vous entendre entre vous pour bâtir un Califat mondial et dépasser vos querelles intestines et vos divisions abyssales pour gouverner le monde ?
Pourquoi n’avez-vous  aucun respect pour l’adversaire et vous trop sûrs de leur force  comme si en face il n’a que des pantins ?
Pourquoi manquez-vous d’humilité et de modestie ?
Pourquoi êtes-vous incapables de coexister pacifiquement avec les autres ?
Pourquoi jugez-vous  les autres avec autant de mépris et de racisme ?
Pourquoi cataloguez-vous ceux qui ne partagent pas leur foi de kéfirs, infidèles ?
En quoi est-ce de l’infidélité qui veut dire trahir un engagement, manquer de loyauté, ce qui est un terme impropre pour qualifier ceux qui n’ont jamais fait acte d’allégeance à l’islam et que normalement ne doit s’appliquer qu’à vous-mêmes si jamais vous manquez à votre devoir de fidèle, est donc un crime à vos yeux et vous les condamnez sans appel  ?
Est-ce que vous ne croyez pas que vous êtes vous-mêmes plus infidèles que ceux que votre religion traite d’infidèles du fait que vous ne partagez pas leur vision du monde et de la vie ?
Sans ces infidèles que vous haïssez tant et qui sans eux vous seriez encore à l’état sauvage est-ce que vous croyez que vous seriez en train de jouir des innovations technologiques qui changent votre vie ?
Qu’auriez-vous fait tout simplement sans eux ?
Pourquoi les juifs et les chrétiens sont voués au statut de dhimmis, infra-humains, car la notion de citoyenneté n’existe pas chez eux, tandis que vous bénéficiez des mêmes droits qu’eux chez eux, en Israël vous avez autant de droits que les juifs ?
Pourquoi vos palestiniens se font soigner justement dans ce pays où ils préfèrent placer leurs avoirs car ils n’ont pas confiance en vous ?
Pourquoi vous consommez les fruits des « infidèles » tout en les dénigrant et les vitupérant ?

Si vous êtes les meilleurs pourquoi êtes-vous alors le cauchemar de l’humanité et votre religion est synonyme de terrorisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 3 Juil - 16:50

L’islam à la carte est comme le communisme démocratique

Pendant que les musulmans apprennent le Coran, les jihadistes mettent en pratique son enseignement. Il n’y a qu’un seul Coran pour tous, les mêmes obligations cultuelles pour tous et un prophète commun à tous.

L’islam est un et indivisible, il est taillé pareil pour tous les musulmans. Mahomet n’a pas confectionné un islam pour tout un chacun que l’on peut personnaliser et adapter à soi.

C’est un habit unique, un uniforme maoïste standard, que les musulmans doivent endosser, épouser indépendamment de leurs envies, volonté choix, goûts et leurs « mensurations »intellectuelles, personnelles, géographiques, nationales,psychologiques, origines,sexe, culturelles, biologiques, ethniques, linguistiques, politiques, historiques.
L’islam est le tout en un. Il veut tout agglomérer, amalgamer, n’ont plus de raison d’être, elles sont dissoutes, abolies, s’effacent au profit de sa nouvelle identité musulmane.

L’islam  se veut une matrice-mère pour tous les musulmans,  ils n’ont pas à en discuter et se poser des questions ni chercher à comprendre, soit ils sont musulmans soit ils ne le sont pas.

L’islam à la carte est un serpent de mer. Un mythe.   Ceux qui pensent que l’on peut être musulman en se limitant au seul champ cultuel doivent savoir que l’islam n’est pas un supermarché où l’on choisit ses produits selon ses besoins.  On n’ y fait pas ses courses selon les besoins.  Ils n’ont pas le choix, ils achètent tout où ils laissent tout tomber. Ils doivent s’adapter à ses offres et jamais le contraire. Tout le monde doit consommer pareil, s’habiller pareil, penser pareil, respirer le même air, accomplir les mêmes gestes. Sortis du même moule, ils doivent tous être à l’identique. C’est le communisme protohistorique.

Sortis du même moule, les musulmans qu’ils soient bangladais, algériens, français, swahilis, nigériens, français ou esquimaux,  à espérer que ces derniers ne soient pas contaminés par le virus culticide de l’islam,  doivent représenter un modèle unique   et ne peuvent en aucun cas  y apporter la moindre accommodation personnelle.

L’islam est un système global qui embrasse toutes les sphères de la vie et rien de doit échapper à son emprise même quand ils vont faire leurs besoins les plus naturels.

Toute personnalisation des rapports avec l’islam est une vue de l’esprit, une hérésie et un péché mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 22 Aoû - 8:48

Pauvre France tu ne sais pas ce qui t’attend le jour où l’islam sera ton maître
21/08/2016 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

J’étais hier après-midi sur les pas de Molière dans la ville de Pézenas et une pensée traversa mon esprit que sera la France si par malheur à cause de la désunion et l’indifférence de ses citoyens elle tombera sous les coups de butoirs assassins de l’islam ? Un champ de ruine, une morne plaine peuplée de charognards et de corbeaux noirs comme ceux qui commencent à proliférer dans nos plages et cités, et une rivière de larmes.

Elle sera ce que l’Egypte, la Syrie, la Perse, l’Irak et la terre de Saint-Augustin sont devenus. Les prénoms français seront un sacrilège comme dans tous les pays conquis par l’islam, on arabise pour mieux islamiser afin de de tout effacer de la mémoire identitaire des peuples conquis. On enseignera l’histoire de l’épopée de l’islam qui sera inscrit avec la langue arabe en toutes lettres dans sa nouvelle constitution. L’islam sera la religion de la France et l’Arabe sa langue comme en Algérie ou en Tunisie.

L’histoire de la France, son mode de vie, sa gastronomie, son vin, sa charcuterie, ses fêtes issus de l’ère d’avant son  islamisation seront dilués dans le bain acide du négationnisme musulman.

On ne parlera plus de ses rois, de ses saints, de ses héros, de ses bâtisseurs, et de ses grands penseurs qui ont marqué l’histoire universelle, on louera l’abominable et monstrueux Mahomet et sa clique d’assassins Abu Baker, Omar et Ali. Tout son patrimoine culturel et archéologique sera détruit.

Toute sa richesse picturale et livresque subira le sort des livres de la bibliothèque d’Alexandrie; Un seul livre trônera sur les tables de chevet des néo-musulmans français, le Coran;

Tout ce qui existait comme lumière avant l’islam est une obscurité et de ses ténèbres il fait un phare pour l’humanité.

Ses églises, cathédrales, musées, théâtres, médiathèques, salles de concert et d’exposition, deviendront des lieux de vie dédiés à la propagation du virus létal islamique.

Le destin de la France est entre les mains de ses citoyens soit l’islam mortifère soit la France plus que jamais vivante.



Salem Benammar
11 h ·

Juste un rappel aux partisans du Qatar et de l'Arabie Saoudite ces deux pays payent des milliards de dollars au Trésor américain pour l'entretien des bases militaires américaines sur leurs territoires et qu'il suffit que les Américains lèvent le petit pouce pour que leurs sorts soient scellés. Quant à la prétendue résistance des Talibans là aussi c'est encore le jeu pervers de l'Oncle Sam dont ils furent sa créature. Il n'y a pas de vaillance musulmane, il y a les enjeux géostratégiques et géo-énergétiques. Ce n'est pas parce que le Qatar achète des immeubles en France qui sont une goutte d'eau par rapport au patrimoine immobilier français et qu'il est pour autant propriétaire de la France. Après tout les immeubles n'ont pas été démontés pierre par pierre pour être reconstruits à l'identique au Qatar et encore ce sera tout bénéfice pour la France. Le Qatar n'a pas le savoir faire pour de telles opérations. Acheter un immeuble en France n'est pas créer une enclave qatarienne sur le sol français et céder une part de la souveraineté nationale à ce micro État un crapaud qui se prend pour une baleine.

Ce n'est rien comparé avec les tonnes de marbre volées à la Tunisie au temps de l'Andalousie pour construire des palais mauresques. Le Qatar est passé à la caisse et si demain la situation politique évolue en France ou en cas de risque politique international majeure ce pays retournera là d'où les Anglais n'auraient jamais dû le sortir en 1971, du son désert de sable. Deux pays crées artificiellement par les Anglo-Saxons ne pèsent pas lourd sur l'échiquier mondial. Déjà que l'Arabie Saoudite est à bout de souffle financièrement et si le prix du baril de Brent continue à baisser ce pays est condamné à disparaître. Il achète des armes pour signer son propre arrêt de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Jeu 25 Aoû - 9:23

Entre une femme non voilée et une femme voilée, c’est la différence entre la vie et la mort

Entre une femme non voilée et une femme voilée, c’est la différence entre la vie et la mort
Salem Ben Ammar    Un commentaire

Je préfère le visage découvert d’une femme qui m’éblouit de toute sa lumière céleste et qui respire la vie plutôt qu’un visage couvert qui m’attriste et me chagrine et qui évoque l’image d’un macchabée.

Les femmes non voilées sont les filles d’Era et les femmes voilées sont celles de Thanatos. La vie contre la mort.

A chaque fois que je croise une femme qui enterre son humanité en se voilant la face de peur de laisser apparaître ses pulsions auto-destructrices qui déforment son visage, j’ai l’impression de rencontrer une revenante d’outre-tombe.

Porter le voile n’est rien d’autre pour elle que le symptôme de leur aversion pathologique de cette vie de forçats condamnés à porter les chaînes de l’infamie et de leur relégation éternelle à l’ombre des hommes qui les entravent au-delà de leur mort.
Leur voile est la juste expression de leurs conditions de vie terrestres exécrables et de leur état d’aliénation mentale irréversible qui les situeraient à la dernière place après les crapauds pour paraphraser la troisième figure de la Trinité ultra-machiste islamique qui a fait de la haine de la femme un de ses piliers essentiels.
« Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et, de celui-ci, créa son épouse, puis de leur union, il fit naître beaucoup d’hommes et de femmes. IV, 1



Sortie de l’intérieur de l’homme comme dit Mahomet pour lui servir d’objet de confort sexuel et de bonne à tout faire:

« Il a créé pour vous, tirées de vous-mêmes, des épouses afin que vous vous reposiez auprès d’elles et Il a fait naître entre vous l’amour et la bonté. XXX, 21 »

Il est difficile d’imaginer que ces femmes voilées soient ignorantes de leur état d’infériorité et de leur statut de champ de labour, harth,
Sourate 2 : AL-BAQARAH (La Vache) verset 223 : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez et oeuvrez pour vous-même à l’avance. craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez.Et fait gracieuse annonces aux croyants ! »

En se drapant dans leur linceul elles portent le deuil de leur disparition de leur vivant, car elles savent qu’elles ne sont qu’un champ de labour, un terrain sexuel que l’homme peut travailler selon son bon vouloir et à chaque fois qu’il en éprouve le besoin. Un vulgaire réceptacle pour recueillir un liquide gluant qu’Allah lui dépose par ses laboureurs interposés.

Nées pour répondre aux désirs sexuels des hommes dans les conditions fixées par le Coran, comme l’interdiction des rapports sexuels lors des périodes de menstrues,Ils [les hommes] s’interrogent au sujet de la menstruation des femmes. Dis-leur : «C’est un mal. Séparez- vous d’elles durant les règles. N’ayez point de rapports charnels avec elles tant qu’elles sont en état d’impureté. Lorsqu’elles sont purifiées, allez à elles comme Dieu vous l’a ordonné.» II, 222.
Le Coran ne fixe pas d’âge plancher pour l’usage de la femme à des fins de consommation sexuelle, il est généralement fixé dès la prépuberté , verset 4 de la sourate LXV, à l’instar de Mahomet lui-même qui mériterait le titre du prophète de la pédophilie, qui a épousé Aïcha à l’âge où elle jouait encore à la poupée comme l’a rapporté son biographe Al-Boukhari.’Aisha a rapporté jouer avec les poupées en présence du prophète..
‘Aisha n’était qu’une petite fille, n’ayant pas encore atteint l’âge de la puberté
Sahih Bukhari Volume 8, Livre 73, Numéro 151.
Témoignage corroboré par Muslim, hadith 114, « J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi ». Puis elle relatait: « … Ma mère, ‘Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j’étais sur une balançoire, ..elles .. se mirent à me parer. J’avais à peine fini, que l’Envoyé d’Allah entra, lorsqu’il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains. »

En toute évidence, quel que soit l’âge auquel la femme musulmane est jugée apte à subir les assauts sexuels de son prédateur, que ce soit dans le cas d’Aïcha victime d’un viol caractérisé, la femme musulmane n’a pas à exprimer sa volonté ou son consentement quand la relation sexuelle qui lui est imposée. Allah ordonne et le l’homme musulman exécute son forfait.

A 30 ans elle est déjà vieille. A 40 elle est trop vieille. Son parcours d’objet
sexuel s’achève comme s’achève la durée de vie d’une pile électrique.
Ce voile n’est pas sans rappeler étrangement la Ka’aba, ce sarcophage noir à l’intérieur et couvert d’un drap noir tant vénéré par les musulmans qui laissent subsister un doute sur la nature monothéiste de l’islam, il traduit leur noir abyssal intérieur qu’elles camouflent en s’enveloppant dans leur
linceul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Jeu 25 Aoû - 10:16

Salem Benammar


Je suis femme et par mon voile j affiche sans le savoir mon statut de femme entièrement soumise à la double dictature de ma culture ultra sexiste et machiste et mon culte féminicide. Quand on est libre dans ses convictions on n'a pas besoin du voile pour les dissimuler. Du foulard au hijab en passant par le nikab, le khimar et la burka, chacun d'entre eux indique le degré de l'état d'asservissement de la femme et d atteintes à sa dignité humaine. Jamais le voile n a été historiquement un choix libre et sans équivoque de la femme. Il lui a été toujours imposé toit au long de l'histoire que la femme musulmane arrête de se mentir à elle même et aux autres. Si à l'origine dans leur culte liberticide et féminicide il concernait les champs de labour de Mahomet c'est le Calife Abubakeur sauf erreur de ma part qui en avait imposé le port à toutes les femmes croyantes. Il n y a pire escroquerie intellectuelle que de faire d'un signe de relégation et d'aliénation un signe de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mar 6 Sep - 11:29

L’islam doit être classé au chapitre des épidémies les plus graves pour l’humanité
Salem Ben Ammar    Laissez des commentaires



Qui peut  parier sur les chances de l’islam de  s’assagir et  de ne plus hanter les cauchemars de l’humanité  et qu’il sera enfin regardé comme une religion parmi tant d’autres et non comme le péril majeur de l’humanité pire que le nazisme  ? De tous les systèmes de croyance il est celui qui ressemble le moins à une religion dans le sens spirituel du terme et du respect de la vie humaine.  Il enseigne la haine là où d’autres apprennent à leurs disciples l’amour de son prochain.  Sanctifiant la violence pour en faire son premier pilier là où le christianisme originel tel que le Christ l’avait initié sanctifiait la non-violence;

Les musulmans veulent banaliser l’effroi suscité par la simple évocation de son nom et le simple fait d’en parler  soulève leur indignation et provoque leur colère comme les observateurs avisés de l’islam avaient commis un sacrilège et ont  violé leur règle sacrée du silence  qui entoure la folie meurtrière consubstantielle à l’islam. depuis sa prétendue révélation.  Le dieu de l’islam n’est pas un dieu d’amour, il se rapprocherait plus de Kali, cette divinité terrifiante et effrayante du Panthéon hindou. Le dieu de l’islam est dépourvu  d’humanité,  il est injuste et partial entre ses créatures les dressant les unes contre les autres, établissant une hiérarchie entre elles sur des critères sordides et insensés.

Un dieu qui inocule dans le cœur des siens les graines de la haine de l’autre et de sa destruction  ne peut pas être un dieu de sagesse, de pardon, de compassion ,  de bienveillance, de préservation de la vie, de création et de miséricorde.  Intolérant, mégalomaniaque, suprématiste, nombriliste, tellement imbu de son image de soi , narcissique et muré dans ses certitudes de toute puissance qu’il lui est intolérable d’admettre qu’il puisse avoir des voix discordantes par rapport à la sienne et susceptibles de l’ébranler dans ses certitudes. Comme la violence est l’argument propre aux  êtres primaires, irréfléchis, impulsifs  et écorchés vifs, plutôt que de s’ouvrir au débat contradictoire  et de s’affirmer par le dialogue , le dieu de l’islam schizoïde-paranoïde ne l’a pas seulement fait sienne fait sienne, il l’a érigée en dogme religieux. Ce ne sont pas ses fidèles qui le sont c’est leur dieu lui-même qui les nourrit de la sève de la violence.  Ils ne font que reprendre à leurs comptes, reproduire ce que leur dieu leur a enseigné et prescrit de faire tout au long de leur vie s’ils ne veulent pas subir le pire châtiment qui les hante, l’enfer.



Ce dieu qui  injurie, maudit,   vilipende, stigmatise, incite à la haine, raciste, ségrégationniste, hyper sexiste,  pédophile, incestueux, suprématiste, nécrophile, cruel, méprisant, hautain, voue à la géhenne et  appelle aux meurtres des humains  devrait être banni du langage humain comme Hitler.  Ses fidèles qui ne jurent que par lui et auxquels il leur est interdit formellement de discuter de son message inhumain et apocalyptique  ont cru pouvoir trouver pour sa défense l’argument sentencieux de l’islamophobie. Leur nouveau glaive favori le brandissant à chaque fois que des critiques justes et fondées  fusent sur l’islam. Mais comment ne pas occulter l’industrie de la violence dans l’islam alors que ses  machines de mort tournent à 100% de leurs capacités de production ?

Il n’y a pas un jour qui passe sans que des vies humaines ne soient brisées pour apaiser l’appétit insatiable de cette divinité férue de chair humaine et  qui s’enivre de sang humain.  Evidemment  tout cela ne heurte pas la bonne conscience musulmane qui sort de son silence tel un rat de sa tanière lorsque son prophète plus Allah qu’Allah lui-même est caricaturé ou un inconscient urinant sur le coran.

Ni le christianisme, ni le judaïsme, ni le taoïsme, ni le sionisme, ni le bouddhisme, ni l’animisme , ni les islamophobes, ni les athées, ni les laïcs, ni les démocrates, ni les patriotes, ni les apostats,  ni tous ceux qui ne sont pas dans le moule musulman  qui font peser des menaces sur l’humanité et lui préfigurent un avenir des plus sombres  et  cauchemardesque ce sont des musulmans qui tuent et massacrent d’autres musulmans et des non-musulmans qualifiés par leur prophète d’ennemis de l’islam..

C’est la course effrénée aux prébendes divines  qui provoque ce cycle infernal de la violence. L’islam innocent ? Vous plaisantez ! Depuis sa naissance il ne fait que faire couler le sang des siens et des autres. Même les proches parents et les fidèles compagnons de leur prophète n’ont pas été épargnés par le virus mortel de la violence.  Dénoncer cette violence aveugle et barbare n’est pas de la phobie, c’est l’islam lui-même qui est la première source de cette phobie qui devrait être  considérée comme étant la première  et la plus grave épidémie du 21 e siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mer 7 Sep - 9:51

Pour anéantir les peuples il n’y a pas mieux que le virus létal de l’islam
05/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
 
Il n’y a d’histoire que la sienne,
Il n’y a de mémoire que la sienne,
il n’y a de loi que la sienne,
Il n’y a de religion que la sienne,
Il n’y a de vérité que la sienne,
Il n’y a de science que la sienne
Il n’y a d’écrits que les siens,
Il n’y a de mode de vie que le sien,
Il n’y a des moeurs que les siennes,
Il n’y a de système de gouvernance que le sien,
Il n’y a de justice équitable que la sienne,
il n’y a des droits protecteurs de la femme et de l’enfance que les siens,
il n’y a de droits humains que les siens,
Il n’y a de système éducatif que le sien,
Il n’y a de sources de savoir et de connaissances que le Coran et les hadiths,
Il n’y a de voie de salut pour l’humanité que la sienne,
Il n’y a de remèdes aux crises que les siens,
Il n’y a de modèle de développement économique que le sien

Il suffit de suivre le bon-exemple des pays de l’Organisation de la Calamité Islamique (O.C.I.) et mettre la religion au coeur de la vie pour cumuler tous les handicaps et briller pour son incurie « Les 57 pays à population majoritairement musulmane ont sensiblement 23 % de la population mondiale, mais moins d’1 % des scientifiques qui produisent moins de 5 % de la science et font à peine 0,1 % des découvertes originales mondiales liées à la recherche chaque année. Les pays musulmans ont un pourcentage négligeable des dépôts de brevets aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Il est encore plus préoccupant que la main-d’œuvre consacrée à la recherche et développement dans les pays musulmans constitue seulement 1,18 % de l’ensemble de la main-d’œuvre en charge de science et technologie. » Selon une étude de la Banque islamique de Développement daté de 2008. Il est à douter que la situation ne se soit empirée depuis 2011 avec la mascarade du Printemps dit arabe qui a coupé les ailes du progrès à des pays comme la Syrie et la Tunisie.

 En attendant ceux qui nourrissent d’illusions les masses misérables et miséreuses ont tout le loisir de profiter des bienfaits de la vie réelle. Heureux les benêts qui mordent à l’appât et qui croient en l’érection éternelle qu’aux fruits de la résilience. La belle vie est pour les marchands du rêve du paradis.
 Moins il y a des parts du gâteau céleste à partager plus ils peuvent se goinfrer comme des rapaces. Plus les hommes sont enfermés dans la prison mentale de la religion plus ils sont moins vindicatifs et acteurs de leur destin humain .
Résignez-vous peuple d’Allah et vous serez ses heureux élus. Tant que la liberté humaines est enveloppée dans le linceul de la mort comme le symbolisent leurs femmes et hommes sortis tout de droit d’outre -tombe il n’y a guère d’espoir de les libérer de leurs chaînes d’esclaves. Pas de développement sans liberté et pas de progrès sans la mort des tabous et des interdits religieux.
 :salem  :salem3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mer 7 Sep - 9:52

Un Dieu à visage multiple ne peut être qu’à l’oeuvre des hommes
07/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
 
Ce Dieu dont tout le monde sans que personne n’ait jamais apporté la preuve formelle et et matérielle de son existence. Objet de toutes les spéculations et de controverses. On dit qu’il est le créateur de tout. Mais pourquoi a-t-il créé autant de voies pour l’atteindre alors qu’une seule aurait suffi ?   Il se serait contenté dès le départ d’une seule et unique croyance pour tous immuable et intemporelle qui n’a pas de nouveau lifting qui la mute complètement sous prétexte que la nouvelle copie est la meilleure et qui s’oppose à la précédente toit en faisant croire que c’est la définitive et l’irréversible et qui ne doit subir aucun changement.
Un Dieu versatile, discriminatoire, sexiste, differencialiste, rancunier. revanchard, sans aucune suite logique dans ses idées qui n’assume pas ses fautes lourdes de conséquences pour l’unité des hommes.
Un Dieu qui av l’art de monter les hommes les uns contre les autres, fouteur de troubles et diviseur insensé et qui se contredit à chaque fois en se dénigrant lui-même il ne peut être qu’une marionnette entre les mains des chefs marionnettistes qu’on fait passer comme étant eux mêmes issus du petit peuple afin que les masses de crédules s’y reconnaissent
Un vrai Dieu n’insulte jamais sa supposée créature ni la menace des pires châtiments pour avoir soi-disant dérivé de son chemin et qui crée un nouveau chemin pire encore que le précédent. Le vrai Dieu dans lequel se reconnaît tous les hommes de toutes les cultures et de toutes les origines et couleurs aurait choisi une chaîne de prophètes non-exclusive à telle région du monde en donnant une portée universelle à leurs messages, ce qui n’était pas le cas à l’origine. Le premier de ses miracles aurait été d’avoir une chaîne de prophètes issus de tous les groupes ethniques du monde s’exprimant miraculeusement dans une langue commune à toute l’humanité. S’il était le père-géniteur de l’homme les hommes parleraient la même langue et il n’y aurait pas autant de guerres menées en son nom où chacun veut imposer sa vérité à l’autre. S’il parlait aux hommes il n’aurait qu’à clamer leurs ardeurs mortifères autour de sa parole qui n’est pas la même pour tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Ven 9 Sep - 14:25

Le voile islamique n’est pas plus innocent que la Croix gammée et le costume des K.K.K.



L’histoire des origines du voile ne renvoie pas à une image honorable et angélique de la femme. Ce n’est certainement pas son instrumentalisation à des fins politiques et idéologiques par les islamo-nazis qui va le revaloriser.

Le voile islamique ne peut se comparer absolument qu’à lui-même et en aucun cas à la robe moniale, deux symboles antinomiques . Là où la religieuse chrétienne œuvre pour le bien commun de l’humanité indépendamment de ses origines et ses croyances la voilée islamique concourt à propager un système de valeurs portant en lui tous les germes de la destruction de l’humanité.

Il fait partie surtout de la famille des symboles synonymes de la haine de l’autre et de son anéantissement, prônant le suprémacisme, le racisme, l’antisémitisme, l’intolérance et la xénophobie tels  que la Croix gammée et le costume du Ku Klux Klan. Il est l’étendard du nouvel ordre noir que l’islam veut établir sur le monde.

C’est pourquoi le seul sens que l’on puisse raisonnablement lui reconnaître aujourd’hui chez les musulmans est sa surexposition à des fins prosélytes politiques et idéologiques. Il est le voile de la mort gque l’islam en train de déployer  sur le monde. Ces femmes qui soi-disant le porteraient de leur propre initiative et par convictions religieuses. Une mauvaise foi crasse car il n’était pas de mise dans la maisonnée de Mahomet. Ni Aicha, ni Zeineb son ex belle-fille devenue sa concubine,ni ses propres filles qui ne sont pas ses filles au vu de l’âge de Khadija  qui avait plus de 40 ans à son mariage avec le gigolo Mahomet , et toute sa flopée de concubines n’étaient pas réputées pour leur goût immodéré du voile.

Le seul voile qu’Allah avait recommandé à Mahomet , comme s’il était incapable de le concevoir tout seul,  était le hijab qui n’est pas à confondre avec le voile à l’origine, rideau de tissu qui séparait les assemblées des hommes de celles des femmes. Il était le seul à avoir le privilège de regarder les femmes. Elles se couvraient de la tête jusqu’aux pieds quand elles sortaient de chez elles pour faire leurs besoins naturels à l’extérieur du campement pour ne pas être reconnues des hommes de leurs clans.

Son port a été rendu obligatoire aux seules femmes croyantes et exit les femmes domestiques et esclaves par le Calife Omar. Un misogyne et ignare de la pire espèce. Celui qui avait roulé les juifs et les chrétiens dans la farine avec son Pacte du diable.

Que celles qui ont de la chance de respirer l’air de la liberté en Occident contrairement aux femmes des pays musulmans qui vivent sous la dictature de la charia, sachent que le boom du voile dans le monde n’est pas le fruit des libertés retrouvées des femmes comme elles le croient à tort il est la résultante du matraquage idéologique islamo-wahhabite qui en a fait son axe majeur pour l’édification d’une oumma islamique qui commence par le port d’un uniforme commun à toutes les femmes en rupture avec les vêtements des mécréants.

Peu importe si leurs dessous intimes sont occidentaux les agents de la propagande islamique maîtrisent les outils de marketing politique. Ils mènent une guerre d’image à l’occident en utilisant leurs femmes comme vitrine de cet islam de plus en plus visible et qui envahit le territoire à une vitesse-éclair.

On peut penser que par le voile de leurs femmes et les actions terroristes récurrentes des hommes ils sont en train de prendre l’occident en étau.

Ils ont un agenda politique diabolique. Après avoir plongé la France dans les horreurs le 14 juillet ils viennent de nouveau de gâcher les vacances des Français un mois après en frappant un grand coup médiatique et judiciaire et comme par hasard dans la région de Nice.

Aucune conclusion à tirer mais il y a forcément des questions à se poser. Il y a u e guerre tous azimuts de l’islam à la France où les femmes voilées tiennent le rôle de divertisseuse de l’opinion publique pendant que les djihadistes s’activent derrière les hijabs pour préparer leurs prochains attentats
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 19 Sep - 13:34

Il n’y a pas plus de victimes musulmanes que de non-musulmanes ce sont autant de vies que l’islam a volées à la France
19/09/2016 Laisser un commentaire

Pourquoi dans cette cérémonie d’hommages de ce jour aux Invalides aux victimes françaises de la barbarie musulmane les médias mettent en avant seulement les morts musulmans ?

Y a-t-il des morts plus honorables que d’autres et qui méritent plus de compassion et d’honneurs dus à leur rang ou cherche-t-on à nous faire croire que la barbarie n’est pas musulmane puisque la preuve elle tue aussi les musulmans ?

Mais ceux qui tuent sont musulmans et que leurs actes criminels n’ont jamais été condamnés par leur propre communauté et qu’ils ont pu être enterrés selon le rituel funéraire musulman.

Ce qui dénote aisément de l’existence des liens de causalité entre l’islam et le terrorisme d’une part et d’autre part les exterminateurs musulmans cherchent surtout à frapper la France dans sa chair indépendamment de la croyance et les origines des victimes.
Quand ils tuent ils ne se posent pas de questions sur l’appartenance religieuse supposée ou avérée des victimes c’est la France qui est pour eux l’ennemie à abattre, leur cible prioritaire.

Et si jamais il se trouve des morts musulmans dans le carnage ils font partie pour eux des dommages collatéraux et qu’après tout leur place ne doit pas être dans ces lieux de déperdition selon les propos du cerveau présumé du massacre du Bataclan.

Il est déplorable et indécent que l’on fasse une hiérarchie entre les victimes des horreurs musulmanes alors que l’islam lui-même n’en fait pas. Il lui importe peu de savoir qui est musulman ou non il veut imposer son ordre par tous les moyens en cherchant avant tout à affaiblir le pouvoir étatique jusqu’à son effritement total et lui laisser le champ libre pour ses desseins hégémonique s et dictatoriaux.

Les 230 morts depuis Charlie sont les vies que l’islam à ôtés à la France et auxquels on doit associer les centaines de blessés qui porteront à tout jamais dans leurs chairs et leurs âmes les séquelles indélébiles de la barbarie musulmane.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 19 Sep - 15:22

Les 230 morts et les centaines de blessés de la barbarie musulmane depuis Charlie sont la France
19/09/2016 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire



Pourquoi dans cette cérémonie d’hommages de ce jour aux Invalides aux victimes françaises de la barbarie musulmane les médias mettent en avant seulement les morts musulmans ?

Y a-t-il des morts plus honorables que d’autres et qui méritent plus de compassion et d’honneurs dus à leur rang ou cherche-t-on à nous faire croire que la barbarie n’est pas musulmane puisque la preuve elle tue aussi les musulmans ?

Mais ceux qui tuent sont musulmans et que leurs actes criminels n’ont jamais été condamnés par leur propre communauté et qu’ils ont pu être enterrés selon le rituel funéraire musulman.

Ce qui dénote aisément de l’existence des liens de causalité entre l’islam et le terrorisme d’une part et d’autre part les exterminateurs musulmans cherchent surtout à frapper la France dans sa chair indépendamment de la croyance et les origines des victimes.
Quand ils tuent ils ne se posent pas de questions sur l’appartenance religieuse supposée ou avérée des victimes c’est la France qui est pour eux l’ennemie à abattre, leur cible prioritaire.

Et si jamais il se trouve des morts musulmans dans le carnage ils font partie pour eux des dommages collatéraux et qu’après tout leur place ne doit pas être dans ces lieux de déperdition selon les propos du cerveau présumé du massacre du Bataclan.

Il est déplorable et indécent que l’on fasse une hiérarchie entre les victimes des horreurs musulmanes alors que l’islam lui-même n’en fait pas. Il lui importe peu de savoir qui est musulman ou non il veut imposer son ordre par tous les moyens en cherchant avant tout à affaiblir le pouvoir étatique jusqu’à son effritement total et lui laisser le champ libre pour ses desseins hégémonique s et dictatoriaux.

Les 230 morts depuis Charlie sont les vies que l’islam à ôtés à la France et auxquels on doit associer les centaines de blessés qui porteront à tout jamais dans leurs chairs et leurs âmes les séquelles indélébiles de la barbarie musulman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salem Benammar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salem Benammar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les sorcière de Salem
» les sorcières de salem
» Salem aleikoum je suis nouvelle
» salem 3alaykom..
» Salem et Jérusalem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: