La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salem Benammar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 15 Oct - 11:41

M. Hollande, il n’y a pas des zones où l’on sent la France il y a des zones où l’on ne peut pas la sentir
14/10/2016 Salem Ben Ammar    Laissez un commentaire



Il n’y a pas de zones de non-droit en France il y a des enclaves  où la République brille par son absence

Il n’y a pas de zones sans droit il y a des cités interdites aux représentants de la loi

Il n’y a pas de zones ghettoïsées il y a des zones où l’on vit seulement entre nous..

Il n’y a pas de zones où les femmes sont des Marianne il y a des zones où les femmes sont les signes précurseurs de la mort de Marianne

Il n’y a pas de zones qui sont un espace républicain il y a des zones dédiées à 100% au culte musulman.

Il n’y a pas de zones où l’on sent la France il y a des zones où l’on ne peut pas la sentir.

Il n’y a pas de zones où les Français sont chez eux il y a des zones où les Français ne sont plus chez eux.

Il n’y a pas de zones en rupture avec l’ordre républicain il y a des zones où sévit la chienlit islamique

Il n’y a pas des zones du pluralisme républicain il y a des zones du singularisme musulman

Il n’y a  pas de zones d’insécurité il y a des zones où la sécurité est à géométrie variable selon la couleur de la foi

Il n’y a pas des zones où les femmes non-aliénées aux dogmes sont bien vues il y a des zones où la liberté de la femme est bannie

Il n’y a pas des zones où les enfants sont éduquées dans le respect de la République il y des zones où l’on les éduque dans la haine de l’autre et de l’abomination des valeurs de la République

Il n’y a pas des zones où l’on habille les petits enfants sans signes distinctifs il y a des zones où on les habille comme dans les pays musulmans

Il n’y a pas des zones d’intégration républicaine il y a des zones de relégation et de foyers insurrectionnels contre la République

Il n’y a pas de zones où la laïcité est la norme il y a des zones où elle n’est pas à sa place

Il n’y a pas de zones où l’on collecte les fonds pour venir en aide aux nécessiteux il y a des zones où l’on entretient des foyers de culture et de propagation du virus létal musulman

Il n’y a pas des zones qui ne sont pas le visage de la France il y a des zones sans visage de la France

Il n’y a pas des zones en phase avec la citoyenneté il y a des zones où l’on est en est en phase avec les dogmes de l’islam

Il n’y a pas des zones où le français est la langue dominante il y a des zones où l’on parle toutes les langues sauf le français

Il n’y a pas des zones du non vivre ensemble il y a des zones où l’instinct agraire est dicté par les impératifs du repli identitaire de la religion

Il n’y a pas des zones qui ne sont pas la France de demain il y a des zones qui portent en eux tous les germes destructeurs de la France d’aujourd’hui

Il n’y a pas de zones sanctuaires de la délinquance, la criminalité et la voyoucratie il y a des zones urbaines qui sont des véritables plaies dans l’espace républicain

Il n’y a pas de zones passerelles avec les prisons françaises il y a des zones où la majorité de la « clientèle » de la pénitentiaire en est le produit

Il n’y a pas des zones favorables à l’éclosion des vocations jihado-terroristes il y a des zones dont c’est l’empreinte de son terroir

Il n’y a pas de zones où l’État est absent il y a des zones laboratoires de la France sans État de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Ven 21 Oct - 14:23

Amis chrétiens, l’islam veut vous anéantir et vous continuez à lui tendre une main charitable
 Salem Ben Ammar    4 commentaires



Chrétiens soyez soldats avant de jouer aux bons samaritains. Plutôt que de prier pour vos bourreaux, pensez à défendre vos frères d’Orient.

Vous savez ce que l’islam vous voue comme haine, pourquoi vous obstinez-vous à tendre une main charitable à un fauve qui veut vous dépecer ?

La paix n’a de sens que si tout le monde y met du sien, sinon c’est une capitulation. Vous brandissez le drapeau blanc, l’ennemi affûte ses couteaux pour vous égorger.

Vous ne défendrez pas votre survie avec des prières, vous ne pouvez la défendre que les armes à la main.

Soyez des vaillants combattants ne vous offrez pas en Holocauste à vos bouchers.

L’islam a fait de la terre un abattoir pour vous, ne le laissez-pas faire sous prétexte que c’est l’Apocalypse.

De quelle Apocalypse parlez vous, de la vôtre ou celle de l’islam ?

C’est de la vôtre qu’il s’agit et vous n’avez toujours rien compris.

Vous avez les moyens de les décimer et vous continuez à jouer à l’agneau pascal.

https://i1.wp.com/i.f1g.fr/media/ext/805x453_crop/www.lefigaro.fr/medias/2015/02/26/PHO877cdf02-bdad-11e4-a31f-13612ed14647-805x453.jpg
Une proche de l'un des 21 coptes assassinés par l’État islamique .

Votre compassion vous rend sourd et aveugle et fait de vous des victimes expiatoires.

Vous avez lu le Coran comme vous avez certainement lu Mein Kampf, n’ignorez pas la Solution finale qu’il vous réserve.

Si la cible prioritaire de Mein Kampf était les juifs, vous êtes l’une des cibles primordiales du Coran.

Aux yeux de l’islam, vous êtes des êtres abominables, impurs, des porcs infâmes, et au lieu de vous méfier vous dialoguez avec lui.

Vos frères d’Orient tombent tous les jours sous ses coups assassins et l’on ne vous entend guère crier votre ras-le bol de l’islam.

Sortez de vos églises et envahissez les rues de France et de Navarre, faites barrage à la barbarie musulmane !

On ne vous a guère entendu vous indigner quand le factotum Dalil Boubakeur vous a humilié publiquement en suggérant scandaleusement de transformer vos églises en mosquées.

L’ennemi musulman n’a jamais été loyal, vous le savez bien.

Il vous a chassé de chez lui par la force, alors que sa prétendue terre était d’abord la vôtre, et vous faites le mort comme si vous aviez peur de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mar 25 Oct - 15:53

Quand les musulmans disent que la femme est une perle, ils ne font que raconter des perles
Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah qui est Puissant et Sage



Les musulmans comparent la femme à une perle sans préciser s’il s’agit d’une perle de culture ou naturelle. Quoi qu’il en soit une telle comparaison est loin d’être fidèle à la réalité quand on connait la place de la femme dans l’islam, un être humain entièrement à part. Diabolisée, stigmatisée et discriminée.

En toute évidence, les musulmans entendent par là qu’elle est juste un objet que l’on s’approprie pour son usage personnel et qui au fond est inutile d’où l’expression enfiler des perles.

Une perle reste une perle  mise à l’abri du vol, enfermée dans une vitrine ou un coffre-fort, quelque chose d’inerte sans âme ni volonté à laquelle on a pas à lui demander son avis et étrangère à son sort. Jetable, manipulable et cessible. Il fallait dire que la femme a tout notre respect et maîtresse de son destin au même titre que les hommes.

Pourquoi la femme musulmane ne dit jamais que le mâle musulman est son minaret par rapport à sa forme phallique ?

Mais comme les musulmans ne sont pas à une perle près, on doit pour une fois  les croire mais plutôt pour en pleurer qu’à en rire au vu du traitement dégradant et humiliant infligé à la femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 30 Oct - 12:08

http://img.xooimage.com/files110/e/1/2/salem-4852dca.jpg


Salem Benammar





C'est Chirac-Giscard qui ont creuse la tombe de la France avec leur politique migratoire criminelle commencée sous de Galles en 1960. C'est cette même droite pour laquelle les Français vont voter à nouveau. La gauche est tout autant complice car elle n'a rien fait pour changer le cours de l'histoire et bien au contraire elle a accéléré le processus du grand remplacement. AUJOURD’HUI' HUI le bulletin de vote est notre seul carton rouge pour leur faire payer la note. Il faut les sanctionner lourdement par les urnes. Voter pour eux c'est signer l'arrêt de mort définitif de la France et bientôt le drapeau tricolore sera orné de le l'étoile et du croissant. Notre Dame de Paris sera débaptisée pour porter le nom de la Grande Mosquée de Paris. La justice sera rendue au nom d'Allah et chaque nouveau président prêtera serment sur le Coran. Le voile pour toutes dès l'âge de 2 ans. Retour à l'âge de pierre et la barbarie fera loi et ordre social.
Fini le planning familial. Mais dans notre malheur les pauvres resteront pauvres et n'auront plus à se gaver aux frais du contribuable. La France ne sera plus une terre d'asile elle deviendra celle où l'on n'a plus envie d'y venir car il n'y aura plus d'allocations à toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 30 Oct - 14:01

Merci mon khouya

Qu'Allah te récompense avec des milliers de houris et de ghilman
Etre musulman est avant tout un état de paralysie mentale



Comment voulez-vous qu’un enfant puisse s’investir dans les études et donner le meilleur de lui-même quand on lui enseigne dès le berceau qu’il a de la chance d’appartenir à la meilleure communauté qu’Allah n’ait fait sur terre et de ce fait il est favorisé sur les autres et qu’il n’a pas besoin de le prouver ?

Le musulman – malgré son incapacité et sa faiblesse – est meilleur que le non-musulman qu’elle  qu’en soit soit la valeur. Allah dit: « Et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur même s’il vous enchante. » (sourate 2/verset 221)

Les musulmans sont ce que leur idéologie a fait d’eux, racistes, suffisants et arrogants.

Ils croient qu’il leur suffit de se proclamer musulmans qu’ils vont avoir le monde entier à leurs pieds. Les autres ont beau suer sang et eau  et se torturer les méninges jamais ils ne pourront rivaliser avec eux.

Être musulman serait le stade ultime de l’excellence, comme si l’islam était porteur de gènes de l’intelligence et de la performance.

Ils ont beau être illettrés et analphabètes, peu férus de sciences et de culture, marquant le pas dans tous les domaines.  

Rien que pour ce qu’on appelle le monde arabe selon le Centre Arabe de Développement relayé par Direct Info du 24 mars 2013 : « un enfant arabe lit en moyenne 6 minutes par an avec une moyenne de 6 feuillets annuels, un  jeune arabe lit en moyenne  une demie page à un demi livre et la moyenne générale de lecture d’un citoyen arabe ne dépasse pas 10 minutes, en comparaison avec 12.000 minutes de lecture pour le citoyen européen..

400 livres sont publiés en moyenne annuellement pour l’enfant arabe, tous pays confondus, tandis qu’un enfant américain dispose de plus 13.260 ouvrages et qu’un enfant anglais dispose de 3.837 livres et le Français de 2.118 et le Russe de 1.458 !

Le citoyen britannique lit en moyenne 7 livres par an, en comparaison, 20 citoyens arabes lisent un livre ce qui équivaut à 140 fois moins ! L’Américain lit de son côté 11 livres par an (220 fois) !

Les Arabes produisent seulement 1,1% des livres édités dans le monde pour une population qui représente quand même 5,5 % de la population mondiale. Ils dépensent seulement 0,2 % de leur PNB pour la Recherche scientifique (les USA y consacrent 3,1%). »

Les chiffres ne sont guère mieux pour les pays de l’.O.C.I voire pire encore. Très en deçà des standards internationaux.  On ne traduit quasiment rien comme on ne produit quasiment rien non plus, 13 articles en moyenne pour un million de musulmans, 137 pour le reste du monde.

Des chiffres qui ne plaident guère en faveur de leur  intelligence « innée » du fait de leur appartenance à cette communauté qui se veut reine du monde sans en avoir ni les moyens ni les aptitudes.

Leur copie est quasi nulle mais ils n’ont pas besoin de la rendre pour se faire noter par des mécréants, ces êtres maudits et impurs, ces égarés et dépravés qu’ils doivent un jour éliminer de la surface de la terre jusqu’au dernier .  

  » Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.  » (S.2, V.190).

Bourrés de préjugés « islamo-centriques », n’ayant que mépris et dédain pour les systèmes de pensée et de valeurs qui n’obéissent pas aux lois de l’islam , tout est parfait chez eux.  Ils ont pas à démontrer l’efficience de leur savoir il est écrit dans le Coran et toutes les inventions et découvertes accomplies par les « mécréants » ne sont que des purs plagiats de la science islamique.  

Au point qu’ils se considèrent comme ayant un cycle solaire d’avance quoi que les « mécréants » fassent ils ne pourront jamais rattraper leur retard.  

Pris dans leur tourbillon ethnocentrique, ils sont complètement inconscients  de leur état de déliquescence matérielle, humaine, éducative, culturelle, technologique, sanitaire, social et psychologique. Peu importe leurs conditions de vie misérable tant qu’ils ont l’ivresse de l’islam.

Le goût de l’effort et le dépassement de soi, c’est indigne des humains de leur rang. Ils ont mieux à faire que de cultiver les champs et suer dans les usines, ils doivent se livrer à leur passe-temps favori, déverser leurs torrents de haine sur l’humanité qui n’est pas la leur.  

Il n’y a qu’Allah qui peut les évaluer et juger de leurs performances mais comme comme ils en sont ses instruments il ne va pas se noter lui-même. Comme il est parfait, il ne peut que s’octroyer la meilleure note.

Un âne pourrait aussi l’être dans sa catégorie et se faire une haute opinion de lui-même.  Ils n’ont pas appris et ils ne l’apprendront jamais que la qualité de l’homme n’est pas dans la dimension de son nombril  qui est justement le rempart qui le sépare des hommes, elle est ce que l’on donne de soi et que les autres sauront l’apprécier à son juste prix.

Ils continueront à être les tocards de l’humanité à cause de leur ego sur-dimensionné.

L’islam les a mis sur un piédestal en leur donnant l’illusion de l’excellence, que le simple fait pour eux d’être musulmans leur garantie la première place à l’échelle humaine. Ils sont champions sans avoir besoin de concourir et se frotter aux vrais compétiteurs de crainte de se prendre une raclée.

Être musulman ce n’est pas un privilège de seigneur, ni un mérite, c’est un état de paralysie mentale qui vide la victime de toute énergie vitale, l’empêchant de réfléchir et d’agir pour le bien commun de l’humanité.

=========================================

Rajout faute de Up le 30 octobre 2016

Salem Benammar
2 h ·

C'est Chirac-Giscard qui ont creusé la tombe de la France avec leur politique migratoire criminelle commencée sous de Galles en 1960. C'est cette même droite pour laquelle les Français vont voter à nouveau et qu"ils ne viennent pas se plaindre après que leur pays s'islamise à grande vitesse. Quant à la gauche elle est tout autant complice car elle n'a rien fait pour changer le cours de l'histoire et bien au contraire elle a accéléré le processus du grand remplacement avec la regularisation massive des sans-papiers sous au debut des années 80 à l'initiative de Miterrand.

AUJOURD’HUI' HUI le bulletin de vote est notre seul carton rouge pour leur faire payer la note. Il faut les sanctionner lourdement par les urnes.

Voter pour eux c'est signer l'arrêt de mort définitif de la France et bientôt le drapeau tricolore sera orné de le l'étoile et du croissant.

Notre Dame de Paris sera débaptisée pour porter le nom de la Grande Mosquée de Paris.

La justice sera rendue au nom d'Allah et chaque nouveau président prêtera un serment sur le Coran. Le voile pour toutes dès l'âge de 2 ans.

Retour à l'âge de pierre et la barbarie fera loi et ordre social.

Fini le planning familial.

Mais dans notre malheur les pauvres resteront pauvres et n'auront plus à se gaver aux frais du contribuable. La France ne sera plus une terre d'asile elle deviendra celle où l'on n'a plus envie d'y venir car il n'y aura plus d'allocations à toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 19 Nov - 21:07

Les éléments de langage pour préparer l’islamisation douce de la France
26/10/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Et si la police elle- même ne sent plus en sécurité et envahie par un fort sentiment de peur quid alors des citoyens ? La police est affectée moralement et psychologiquement il faut lui redonner confiance en elle et la soutenir mais peut-on demander la lune à un peuple qui se ramollit chaque jour et qui manque de foi en lui ? Le pire est qu’il gobe toutes les perles socialopes sans piper mot. Les clandestins sont des migrants qui sou-entend qu’ils ont un statut régulier er le pire on les fait passer pour des réfugiés régis par le droit international. Ne cherchons pas à démêler les fils nous sommes tous pris dans la toile d’araignée de l’entourloupe enfumant les neurones.
Nous sommes tenus de tout avaler comme un musulman convaincu qu’il lui suffit de dire Amen aux âneries grotesques du Coran pour avoir le monde à ses babouches et lui faire payer des royalties pour les brevets scientifiques inventés par Allah.
Désormais nous devons croire que le radicalisme musulman est l’expression du mal- être des enfants des cités en mal d’affection républicaine.
Les terroristes ne sont pas musulmans. Les musulmans sont leurs premières victimes. Les nôtres sont des dommages collatéraux. Les agresseurs des policiers sont des sauvageons. Les tueurs fous d’Allah ont tous des antécédents psychiatriques. L’islam fait partie de nos racines. Le ramadan fait partie de notre culture. Le halal protège de la maladie de la vache folle. La circoncision prévient le sida. L’urine du chameau guérit le cancer. Les incendies de la jungle de Calais sont des feux de Bengale. Le Coran est le plus grand livre des sciences jamais donné à l’homme. L’excision de la femme est un acte de chirurgie esthétique. L’élevage sexuel dès le berceau permet de circonscrire la prostitution. La polygamie est remède à l’adultère. Le voile est un symbole de chasteté et de vertu. L’islam est une chance pour l’humanité. Les musulmans sont une richesse pour la France. L’islam à sa place en France il faut l’aider à grandir. L’islam est compatible avec la République la plus grosse perle jamais racontée. Les violeurs de Cologne ne sont pas musulmans. Le vivre ensemble est une vertu musulmane.
La révolution sémantique est en marche et plus rien ne peut l’arrêter tant que les islamo-collabos nous gouvernent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mer 23 Nov - 15:08

Accorder des droits à la femme musulmane revient à mettre à mort l’islam lui-même
 Salem Ben Ammar    26 commentaires

Que tous ceux qui défendent les droits quasi-inexistants et insignifiants de la femme dans l’islam éclairent ma lanterne, est-ce qu’il existe des lois réprimant le viol conjugal, la violence faite aux femmes, le harcèlement moral, leur bannissement, leur état d’asservissement, le racisme anti-femme, les inégalités et les interdits de toutes sortes dont elles sont l’objet dégradants, humiliants et attentatoires à la dignité humaine ?

Est-ce que dans les pays de la barbarie juridique, la charia la pire loi de la jungle qui ait jamais existé,  les femmes ont accès à la propriété, le droit à la garde d’enfants, le droit à l’éducation de leurs enfants, le maintien au domicile conjugal en cas de divorce,  d’initier son divorce ?

La femme n’a que des devoirs ceux d’une esclave vis-à-vis de son maître.  Le statut de la femme est la dernière des préoccupations des pays musulmans y compris dont ceux qui ont cherché à lui donner sa dignité, seul importe la promotion et le renforcement du contrôle de la charia sur la vie des hommes et tout particulièrement celle de la femme qui doit être vaille que vaille maintenue prisonnière dans son bagne.

Accorder des droits à la femme revient à réformer l’islam lui-même. Ce qui est mission impossible puisque le statut de la femme est défini par Allah lui-même. On ne peut pas par conséquent apporter des correctifs, innover, retoucher à ce qui est considéré comme incréé et immuable. Valable en tous temps et tous lieux. L’islam a fait d’elle un être inférieur à l’homme elle ne sera jamais son égale.

Quel réformateur musulman oserait-il sortir la femme de son goulag coranique sans s’attaquer frontalement au Coran lui-même et les hadiths qui fixent et déterminent le statut de la femme et abroger ainsi les sourates (4 :11; 2 : 282; 2: 228; 5:6; 24:31; 2:223; 4:3; 53:27; 4:24; 33:52).

Cela revient aussi à faire fi des hadiths la deuxième source fondamentale du droit musulman et les jeter aux poubelles de l’histoire. Une violation qu’aucun musulman ne se permettrait de commettre ou ne serait-ce dénoncer leur caractère injuste, obséquieux, méprisant, insultant, dénigrant, avilissant pour la femme.

Bukhari (6:301) – « [Mahomet] dit: ‘N’est ce pas l’évidence que le témoignage de deux femmes vaut celui d’un homme?’ Ils acquiescèrent. Il ajouta: ‘C’est la faiblesse de son intelligence [à la femme].’ «

Bukhari (6:301) – suite – « [Mahomet dit] ‘N’est il pas vrai qu’une femme ne peut ni prier ni jeûner durant ses règles?’ Les femmes acquiescèrent. Il ajouta: ‘C’est la faiblesse de sa religion [à la femme].’  » Allah a fait les femmes également imparfaites dans la pratique de la religion, en leur imposant les cycles menstruels.

Bukhari (2:28) – Les femmes constituent la majorité des occupants de l’enfer. Ceci est important parce que les seules femmes au paradis que Mahomet a mentionnées, sont les vierges qui sont là pour satisfaire les désirs sexuels des hommes. (Un hadith de moindre importance, Kanz al-`ummal, 22:10, suggère même que 99% des femmes vont en enfer)

Bukhari (62:81) – « Le prophète dit: ‘les conditions les plus à même d’être respectées sont celles qui vous donnent le droit de jouir de ses parties intimes [à la femme] (c.-à-d. les conditions d’un contrat de mariage).’  » En d’autres mots, la chose la plus importante qu’une femme apporte lors de son mariage est ce qu’elle a entre les jambes.

Bukhari (62:58) – Une femme s’offre en mariage à Mahomet, mais celui-ci ne la trouve pas attirante, alors il la « donne » aussitôt à un autre homme.

Muslim (4:1039) – « Aïcha dit [à Mahomet]:’Tu nous as faites égales aux chiens et aux ânes’ «

Abu Dawud (2:704) – « …l’apôtre d’Allah (que la paix soit avec lui)  dit: ‘lorsqu’un de vous prie sans qu’un sutrah, un chien, un âne, un cochon, un juif, un disciple de Zarathoustra ou une femme n’écourte sa prière, car if suffit que l’un d’eux vous passe devant à une distance d’un jet de pierre.’ «

Ishaq 593 – « À Ali, il dit: ‘Il y a plein de femmes, et tu peux facilement en changer une pour une autre.’  » Ali fut élevé comme son fils par Mahomet. Il a été aussi le 4ème calife. Ce commentaire fut dit en présence de Mahomet sans que celui-ci n’y trouve rien à redire.

Ishaq 593 – « Parmi les captives de Hunayn, le messager d’Allah donna à Ali [son beau-fils] une fille esclave du nom de Baytab et il donna à Uthman [futur calife] une fille esclave de nom de Zaynab et à Umar [futur calife] une autre. » – Même dans ce monde, Mahomet considérait les femmes comme des cadeaux pour s’amuser, distribuant les filles esclaves à ses copains afin qu’ils en jouissent sexuellement.

Ishaq 969 – « Les hommes doivent commander les femmes gentiment car elles leur appartiennent et n’ont aucun contrôle sur leurs propres personnes. » – Le même texte justifie aussi le fait de battre les femmes pour s’être fait approcher par un homme qui n’est pas de sa famille.

Comme le résume honteusement et criminellement l’imam Ali : « La femme tout entière est malfaisante. Et ce qui est pire c’est qu’elle est un mal nécessaire. »

Le pouvoir absolu de domination et de contrôle du mal musulman sur la femme ne s’éteindra qu’avec l’islam et ce n’est pas pour demain.

La femme musulmane est l’exemple vivant de ce qu’était la femme dans les sociétés primitives  caractérisées par un état de subordination de la femme à l’homme où l’homme chevauchait son cheval et la femme le suivait à pieds.

Paradoxalement l’islam sous prétexte de l’état de faiblesse de la femme, sa fragilité, son immaturité intellectuelle et sa vulnérabilité plutôt que créer les conditions de sa désaliénation  et du desserrage  des chaînes qui l’entravent, il la place au coeur de son système sociétal et culturel en en faisant un rouage essentiel en sa qualité de gardienne des traditions. Celle qui les pérennise, les transmet, élève ses enfants selon les normes sexuelles établies par l’islam lui-même. Tout pour le mâle quasiment rien pour la femelle qui doit être à l’image de sa génitrice. Le cynisme de l’islam et ses fourberies sont sans limite on fait d’une opprimée la complice de ses oppresseurs et la gardienne de sa prison.

Faire d’une victime complice de ses bourreaux en lui donnant l’illusion qu’elle est la promotrice et la préservatrice des valeurs de l’islam.

De martyre et d’opprimée, l’islam en a fait une collabo.

De quel régime protecteur parle-t-on de l’apartheid sexuel, social et économique qui la frappe et qui est l’expression des lois islamiques inhumaines et scélérates lui déniant le droit de vivre par elle-même et pour elle-même ?

Les droits de la femme sont en net recul partout dans le monde dit musulman où tout est fait pour écarter les velléités de liberté chez la femme qui si jamais elle briserait ses chaînes marquera le glas de la fin de l’islam ou tout au moins son affaiblissement. Or, l’islam ne peut prospérer que dans un univers despotique, totalitaire, obscurantiste et hyper sexiste.

L’ennemie de l’islam est l’éducation de la femme.

Le modèle saoudien gagne du terrain où la femme n’existe pas en tant qu’être humain. Elle est un corps sans âme ni dotée de raison. Exclue de la vie sociale, cloîtrée  de conduire, de voyager et de circuler en toute liberté, d’exercer une activité salariée, d’étudier et  le choix de ses études, le droit à l’avortement, d’avoir ou ne pas avoir d’enfants, de décider de l’âge de sa maternité,  le droit de choisir son partenaire quelle que soit sa confession etc…

On ne protège pas les femmes en leur vouant une haine viscérale à l’exemple du Coran et de Mahomet  en les privant de liberté et les soumettant à un régime carcéral et liberticide, leur imposant de se couvrir de pied en cap pour ne pas réveiller le désir chez son prédateur,  et en leur déniant le droit à l’égalité et au respect de leurs corps.

Protéger la femme, en la méprisant, l’humiliant, la chosifiant, l’exclure de la société,  en lui refusant le droit à l’instruction, en lui imposant un régime carcéral, la mariant à 8 ans et la répudiant à 20, est-ce cela les bonnes valeurs de l’islam ?
Mahomet lui-même, pédophile, violeur et incestueux notoire, leur avait promis l’enfer à cause du soi-disant de l’esprit malin qui les habite.

Est-cela la protection de la femme en l’assimilant à un champ de labour. Est- ce la protéger en la dotant du statut d’esclave sexuelle et une bête de somme ? Est-ce la protéger en lui ordonnant d’obéir à son propriétaire mâle pou élevé par Allah au-dessus d’elle, car elle est censée être déficiente intellectuelle et impie  ?

Est-ce la protéger en reconnaissant la femme victime de viol coupable de son propre viol ? Est-ce la protéger en la reléguant au ban de la société ? Est-ce la protéger si son témoignage et son droit à l’héritage comptent pour la moitié de ceux d’un homme ?
Est-ce la protéger en lui interdisant le choix de son partenaire et lui imposant un mâle de sa confession ? Est-ce la protéger en la drapant dans son linceul dès la pré-puberté ? Est-ce la protéger en la réduisant à l’état d’un animal domestique ? Est-ce la protéger en faisant d’elle un orifice sexuel et un ventre porteur ? Est-ce la protéger en la mettant sous tutelle absolue de l’homme comme si elle était une déficiente mentale et intellectuelle ? Est-ce la protéger en la frappant d’une malédiction éternelle, en opprimant, la réprimant et la méprisant ?

Pourquoi en cas d’adultère c’est la femme qu’on enterre vivante jusqu’au cou ? N’a-t-elle pas le droit de partager sa vie avec un seul homme et de disposer en toute liberté de ses sentiments et de son corps ? Comment l’islam peut-il protéger la femme en la dépossédant de son propre corps pour la réduire en l’état d’un champ de labour à finalité sexuelle et d’être un ventre porteur des futurs djihadistes dont l’islam est féru pour répandre la terreur dans le monde ?   Allah couvre de ses bienfaits et ses grâces les femmes qui lui fournissent sa chair à canon qui pourraient avoir le privilège d’avoir le paradis couler sous leurs pieds ainsi que celles qui ont fait preuve de soumission à l’égard de leurs époux.

Les femmes qui exercent leur libre-arbitre  sont vouées aux feux ardents de l’enfer.

Il ne peut y avoir de religion sans équité et justice entre les femmes et les hommes.

L’islam a peur des femmes, c’est pourquoi il a créé de tels garde-fous pour les empêcher de prendre conscience de leur état d’avilissement et d’asservissement afin d’empêcher toute tentative de résilience qui pourrait lui être fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mar 6 Déc - 12:53

Les musulmans veulent le bien de l’humanité mais plus personne n’y croit
 Salem Ben Ammar    

L’islam est une chance pour l’humanité.  Qui mieux que les musulmans pour en témoigner ? Les plus pays les plus performants en matière du bien-être humains ne sont-ils pas tous musulmans. C’est pourquoi tous les États du monde doivent intégrer illico presto, fissa,  l’O.C.I. s’ils ne veulent pas rater le grand train du bonheur .

Il suffit de lire la joie de vivre qui illumine les visages de ces hommes et femmes touchés par la grâce d’Allah et Mahomet pour s’en rendre compte combien ils sont heureux d’appartenir à la plus sublimes communauté qui ait jamais foulé de ses nobles pieds cette terre si indigne pour des êtres de leur rang. Ils ont enfanté les plus grandes figures de l’humanisme au cours de ces 14 derniers siècles. A commencer par Mahomet, le saigneur de l’humanité aux qualités humaines incommensurables,  Hitler qui aurait été islamisé malgré lui tant il les fascinait,  Tourabi, Al-Baghdadi, Saîd Qotb,  Ben Laden, Ghanouchi, Omar Bachir, MoKhtar Ben Mokhtar, Mohamed Merah, Hassan Al Bana, Qaradhaoui, et tous ces grands musulmans qui ont marqué de leurs empreintes indélébiles la geste musulmane, qui fait de la mort ç un hymne à la vie, et de la haine une oode d’amour.

Qui mieux que toutes les organisations caritatives et innocentes qui font oeuvre de protection de la vie  humaine partout dans le monde comme Boko Haram, Daech, l’Aqmi, Ennahdha, le FIS, les Talibans, les Shebabs la Qaïda, les Wahhabiites d’Arabie et du Qatar, la Confrérie des Frères musulmans pour jouer une partition dont seul l’islam a le secret où se mêlent les cris des victimes, les vibrations de la terre ouvrant ses entrailles pour les accueillir et le son des Kalachnikov dominés par les voix d’outre-tombe débitant comme une rafale de vent de Sirocco Allah Akbar!

Mais les  musulmans connus mais  sont tellement humbles, timides et pudiques qu’ils n’osent jamais proclamer leurs immenses performances qui glaceraient d’effroi les nazis, c’est pourquoi je me permets de le faire pour eux .Ils ont de la chance d’avoir un prophète extraordinairement humaniste, grand ami des juifs et des chrétiens, démocrate et républicain davantage que Platon, plus non-violent que Ghandi et grand ami de la petite enfance genre.

Quant à leur dieu, il y en a pas deux comme lui, il est Allah, juste, impartial, hyper cool, objectif, modeste, apaisé, qui ne peut se comparer qu’à lui-même. Ils ont donné à l’humanité non-musulmane la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen et ils ont gardé pour eux la charia. Plus généreux qu’eux il y en a pas.

Ces musulmans que vous accusez de tous les maux de la terre et que des individus jaloux et envieux de leur QI hors pair comme le dénommé Salem Ben Ammar qui a le culot de faire un parallèle entre leur religion de paix et d’amour et le nazisme connu pour ses vertus philo -sémites; sont loin de l’image de ce que faites d’eux. C’est votre lucidité qui vous rend insensible à leur charme et vous laisse de marbre face à leur beauté fabuleuse.
Je sais que vous êtes majoritairement contre eux, plus de 75% d’islamo- sceptiques encore un effort et vous serez à 100%. mais avez tort de ne pas faire l’effort de comprendre qui sont vraiment les musulmans comme diraient leurs laudateurs et fayots de service.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 23 Jan - 15:49

L’islam est la plus grosse entreprise de manipulation mentale de tous les temps
  Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Les musulmans qui sont comme la grenouille qui se voient aussi grosses que le bœuf sont convaincus qu’ils sont les champions du monde toutes catégories sans avoir  besoin d’en faire la démonstration, puisque le Coran qui l’affirme :
« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. » Coran, S3:V110.
Le coran dit aussi:
« Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez des témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. » Coran, S2:V143.
Que connaissaient Allah et son gourou de la géographie humaine, de l’histoire des peuples et des cultures pour faire croire aux musulmans qu’ils sont tout ce qui se fait de mieux sur terre ?
Que connaissaient-ils des Grecs, des Hindous, des Egyptiens, des Romains, des Carthaginois, des Babyloniens, des Assyriens, des Chinois, les grands maîtres de l’histoire du 2 e siècle avant J.C. jusqu’au 18 e siècle, des Byzantins ( 330-1453), des Sumériens, des Hébreux, des civilisations précolombiennes, des Perses, des Abyssiniens, des Gaulois, des Maoris, des Esquimaux, et de bien d’autres civilisations, pour placer les musulmans à la première place de la hiérarchie humaine ?
Que connaissaient-ils des autres religions, monothéistes, polythéistes, animistes et des sagesses, bouddhistes, zorastriennes, pour proclamer l’islam comme étant la religion jamais donnée à l’homme ?
En quoi les musulmans qui ne sont ni un peuple, ni une nation ni une ethnie sont-ils supérieurs aux non-musulmans ?
Est-ce que le fait d’être musulmans leur confère des vertus morales, les prisons prouvent tout le contraire, et des qualités supérieures intrinsèques qui les place au-dessus de tous les autres humains alors qu’ils n’ont jamais brillé pour leur génie créatif et inventif à cause des freins religieux ?
Classer les hommes, c’est les mettre en compétition d’abord, comment Allah et Mahomet ont-ils pu alors vérifier des capacités des musulmans en situation réelle face à leurs rivaux avant de leur décerner le ruban d’or des premiers de la classe humaine.



Pour se constituer une armée de moutons docile et crédule qui gobe toutes les grosses couleuvres coraniques et capables de se transformer en fauves pour les besoins de la cause Allah et Mahomet ont su habilement exalter le narcissisme des loosers de l’humanité. Il leur a suffit de les nourrir d’illusions de grandeur et de puissance pour que ces derniers croient dur comme fer qu’être musulman est d’être le premier de la classe humaine.
Jamais les musulmans ne prendront conscience qu’ils sont les dindons de la plus grosse farce de l’histoire humaine, ni imaginer un seul instant qu’un âne ne sera jamais un cheval de course.
Du mensonge ils en font une  vérité absolue et de leur complexe de supériorité ils en font un habit de lumière. alors qu’ils ont atteint le degré de la bêtise humaine..

Dépourvus de toutes leurs facultés de discernement et de tout esprit critique et d’analyse, tenus à mémoriser tout simplement les sourates sans devoir les interpréter, seul Allah est en droit d’interpréter les paroles « sacrées » conditionnés mentalement et psychologiquement et vivant sous l’emprise de leur drogue quotidienne du berceau jusqu’à la mort, ils idéalisent l’islam comme s’il était un Moi-idéal parfait, faisant de leurs élucubrations enfiévrées une force de conviction. Ils se voient beaux alors qu’ils ne sont pas plus qu’ils ne le prétendent. Ils n’ont toujours pas appris que c’est la réalité du terrain qui est le vrai miroir de l’homme. Mais fermés sur eux-mêmes, incapables de s’ouvrir sur le monde extérieur qu’ils confondent avec leur monde intérieur. Pour eux, il n’y a pas de monde en dehors du leur. Centrés sur leur nombril, ils subliment leurs frustrations de toutes sortes à travers les sentiments de toute-puissance.
Incapables de mesurer le gap qui les sépare du monde extérieur, celui qu’ils désignent par monde obscur et ténébreux sur lequel ils projettent en réalité leur propre image. De leur petitesse d’esprit ils en font une grandeur et ils rabaissent et dévaluent la puissance d’autrui sans jamais faire pour autant la preuve de leurs capacités. En tant que cancres de la classe humaine, ils n’ont aucune chance de gagner la guerre de civilisation. Mais de cela les musulmans n’ont en cure car Allah et son gourou leur assurent le premier prix quoi que les autres fassent.
L’islam s’est pérennisé en jouant sur les mécanismes de manipulation mentale et en flattant les ego de ses fidèles et exalter leurs instincts bestiaux. Les musulmans ne sont ni dans le temps, ni hors du temps ils sont à contre-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 6 Fév - 13:56

Si l’islam était amour pourquoi tuerait-on en son nom ?
 Salem Ben Ammar   


 

L’islam a réussi à transformer la psyché, à façonner la pensée  et à moduler l’humanité de ses fidèles  comme s’il était devenu lui-même une nouvelle entité bio-génétique conférant aux natifs de cette religion et à ceux qui choisissent de s’y soumettre un ADN spécifique.

Etre musulman c’est appartenir ainsi à un peuple partageant le même patrimoine génétique. Faire partie d’une race qui ne ressemble en rien aux autres humains dont elle serait la seigneur et maîtresse à cause de la pureté de son sang d’origine supra humaine fabriqué par Allah lui-même et dont il a irrigué le corps de ses fidèles conçus de surcroît par lui. Tous les musulmans sont par définition son bien, sa propriété de plein de droit. C’est lui qui qui les engendre,  les vrais pères géniteurs ne sont pas des pères ils ne font qu’accomplir sa volonté de déposer la semence dans le champ de labour que représente le corps de la femme.

L’homme musulman est dépourvu de toute pensée critique adoptant un comportement identique à  celui de ses coreligionnaires. S’habille pareil, accomplissant les mêmes faits et gestes quotidiens que tous ses semblables, ne vivant que par et pour l’islam, n’écoutant que les paroles d’Allah et de Mahomet.  Prier, apprendre et réciter le Coran du matin au soir sans rien comprendre au sens des mots. Abêti et lobotomisé qui attend son heure, un signe d’Allah pour partir dans le sentier du djihad.  Un musulman ne fait le choix de rien c’est Allah qui l’inspire et guide ses pas et ses mains.  Né pour servir la cause Allah  et jamais la cause des hommes dépourvu de tout sentiment humain au coeur rempli de rancoeur et de haine pour tous ceux que son livre satanique désigne comme ennemis de sa religion. Sans jamais se poser la question sur le simple fait que de ne partager les idées de Mahomet ne fait pas du juif, du chrétien des porcs, des singes, des êtres maléfiques à abattre et exterminer.  Un homme unidimensionnel sans humanité, ni réflexion personnelle, incapable de raisonner et de pourvoir à ses propres besoins contrairement à  d’Herbert Marcuse consumériste mais à même d’oeuvre pour la satisfaction de ses besoins par la force de son travail.

L’islam est bien passé ces dernières décennies du stade d’une manufacture artisanale qui fabrique quelques spécimen coomme Ben Laden, Omar Tourabi, Rached Ghannouchi, au stade d’une industrie lourde capable de produire des Moamed Merah et des Nemmouche par millions.

Cette transmutation de la personnalité n’est pas sans rappeler celle opérée par le nazisme et le fascisme.
L’islamisme qui est à l’islam ce que l’hitlérisme est au nazisme qui se veut l’Islam authentique à juste raison, est une réactualisation de l’islam des origines, régissant de la manière la plus totalitaire et la plus rigoriste tous les aspects de la vie sociale, cultuelle, politique, personnelle de ses adeptes dans le moindre et détail jusqu’à dans les alcôves et leur vie intime, est entrain aujourd’hui d’engendrer une nouvelle espèce humaine que j’ai appelée dans un de mes articles l’homo wahhabitus.

Doté de sa propre personnalité, dépourvue de tout sentiment humain, frustré, primaire, agressif, asocial, velléitaire, bourru, mystique, immature, incapable de penser et de réfléchir par lui-même, idolâtre et iconoclaste. Il est le tout et son contraire, mais à condition que les icônes passées aient un caractère musulman. C’est un vrai cas clinique qui présente un danger pour lui-même et surtout pour la société, sa pathologie incurable est de nature contagieuse.
Seule mise en quarantaine est la thérapie indiquée.

Atteint de délires dédoublement de personnalité doublés d’angoisses existentielles et de pulsions mystificatrices , il s’ s’invente un personnage qui le substitue au sien,vivant dans la peau d’un autre qu’il se veut lui-même, convaincu d’être investi de mission divine pour défendre, protéger la pureté originelle de la religion et établir la souveraineté d’Allah sur tous les hommes.
Guidés par leur seule vision cosmique et impériale du monde : ré-islamiser, sous forme de wahhabisation et islamiser par la propagation de sa doctrine aux quatre coins du monde par tous les moyens y compris la purification ethnique et religieuse comme c’est le cas en Irak, le Nigéria et un degré moindre l’Egypte.

En tout état de cause, les mécanismes idéologiques de caractère prophétique et messianique, ne peuvent qu’impacter, conditionner outrageusement et influence leur état psychologique uniforme qui les fait distinguer du commun des mortels,
Je n’ai pas la prétention d’analyser la psychologie des islamistes, mais chercher tout au moins à esquisser un portrait à partir des éléments d’observation tels que nous restituent leurs troubles de comportement, leurs excès de prosélytisme agressif et envahissant nos cités, piétinant notre espace laïc, leurs incohérences verbales, leurs onomatopées, leurs évocations récurrentes à Dieu, son manichéisme outrancier, leurs convulsions pathogènes, leurs crises de démence dont certaines préfigurent du Grand Fracas Coranique, leur procession, leur aversion du genre humain, vomissant nos lois et brûlant nos codes et nos drapeaux, leur état pathologique de confusion mentale et leur absence de discernement.

Il en résulte que les islamistes ne semblent pas avoir de caractère humain dans le sens humaniste du terme qui fait de l’homme acteur de sa vie et ce pour les raisons suivantes : ils sont psychopathes, schizophrènes, messianiques, fascistes, racistes, antisémites,, ethnocentristes , mégalomanes, phallocrates, à la misogynie érigée en dogme, pervers, adepte de la magie noire, gourous, affabulateurs, haineux, nocifs, pour l’écosystème humain, ultra-violents, ultra-réactionnaires, paranoïaques, illuminés sectaires, atteints du syndrome du borderline, idolâtres, profanateurs de mosquées, hérétiques, terroristes, bellicistes, impérialistes, génocidaires, rêvant de faire de la terre le royaume d’Allah purifié du genre humain tels que les athées, les démocrates, les laïcs, les infidèles qu’ils sont censés tuer tous un par un jusqu’au dernier, notre destin sera islamistes ou il ne le sera pas telle que le prévoit leur prophète.

Déferlant sur les cités urbaines tels des meutes de loup, battant le pas comme s’ils rejouaient une scène martiale sur le modèle des escadrons de Waffen SS dans lesquels s’étaient enrôlés leurs aïeux. Ne laissant ainsi subsister aucun doute quant aux accointances idéologiques entre leurs leur idéologie et le nazisme. Vouant comme eux un véritable culte a leur chef cette figure centrale et tutélaire, une sorte de guide suprême comme un duce, un Führer, un Ayatollah ou un Habib Allah à l’exemple de ce Gourou illuminé qui en train de mettre la Tunisie sous sa coupe réglée.

Leurs ressentiments féroces et maladifs font d’eux des êtres voraces, charognards, archaïques, névrotiques, barbares, sanguinaires, assoiffés de sang humain avides de notre chair, faisant de la terreur leur foi et de leur loi canonique une arme de destruction massive, Hitler et Staline passeraient pour des humains à coté d’eux, leur bave et venimeuse. Ils sont pour notre humanité ce que furent les Banu Hilal et leurs alliés les Banu Souleiem pour la Tunisie.

Ils prolifèrent et se propagent comme des cafards, ils sont sans foi ni loi, arrogants et suffisants, lâches et pervers, régressifs et rétrogrades faisant de la pédophilie et de la polygamie un projet de gouvernement, ennemis du genre humain, renégats, traîtres, félons, antipatriotes, vénaux, cupides et parasites, assistés chroniques, opportunistes, incultes, pathologiques, ils rêvent de conquête cosmique, imposteurs et apostats selon la religion dont ils se réclament alors qu’ils se comportent avec elle comme s’ils étaient les fils de Satan que les vaillants djihadistes d’Allah comme ils le prétendent.

Ils ne respectent ni Allah qui est pourtant leur maître-esclavagiste ni leurs coreligionnaires qui rêvent de vivre leur humanité  qui sont souvent les premières victimes de leur déferlante tsunamienne et encore moins l’humanité non-musulmane. Ils sont des exterminators, Pol pot est plus humain qu’eux.

Leur humanité est le produit de leur psyché un mélange de Dracula de Jack L’éventreur et de Frankenstein. Ils sont tout simplement des Islamistes. A coté d’eux, les hydres d’Hercule seraient moins effrayantes et épouvantables.

Des figures cauchemardesques devenues le cauchemar éveillé de l’humanité, laissant apparaître les.croque-mitaines comme des archanges. Sources d’angoisses et de peur, ils préfigurent le monde des ténèbres dans lequel ils veulent entraîner le commun des mortels. Incarnation vivante de cette vision apocalyptique du monde celle du Grand Effroi. Leurs évocations incantatoires sont autant d’exaltation du démon qui irrigue leurs artères et nourrit leur cerveau. Dépossédés de leur propre humanité, ils ne vivent que dans la haine destructrice de ceux vivent leur état d’humanité;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 6 Fév - 14:04

Mahomet, le Coran et la femme
 Salem Ben Ammar    4 commentaires


Il est écrit dans le Coran: «Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. » (sourate, 4 : verset, 34). On ne peut pas être plus clair.

L’égalité entre les sexes est une vue de l’esprit dans l’islam, une hérésie, un acte mouaharrem (Coran, 4 : 58).

Aura menti sur l’Islam celui qui dira : l’Islam est la religion de l’égalité, car il est plutôt la religion de l’équité qui réunit les parties égales et distingue les parties différentes.

En faire une loi sociétale revient à réformer le Coran lui-même et remettre en cause la parole prétendument incréée d’Allah lui-même, ce qui est mission impossible.

De toute évidence, la femme doit se résigner au statut que le Coran lui a octroyé, surtout qu’elle n’est pas censée raisonner, réfléchir et encore moins posséder les vertus morales et intellectuelles dont sont pourvues les hommes. Elle doit rester dans le fond de la classe musulmane.

Les paroles hyper machistes, ultra-violentes, attentatoires à la dignité humaine, et méprisantes de Mahomet sur les femmes donnent froid dans le dos et dont la finalité est d’étouffer les velléités de liberté chez la femme tout en renforçant les mécanismes de pouvoir absolu de l’homme auquel elle est tenue d’obéir et de répondre à toutes ses demandes en toutes circonstances si elle veut gagner la voie du paradis : « Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !>> sourate, 4, verset, 34

L’islam est la tombe des droits de la femme. Nous en avons ici quelques échantillons, extraits des hadiths d’Al Imène Salah Boukhari :

« Le témoignage d’une femme ne vaut-il pas la moitié de celui d’un homme ? » Elles répondirent :« Oui ». Il leur dit : « C’est en raison de la déficience intellectuelle de la femme. »
(Vol. 3:826)

S’adressant à d’autres femmes, il leur dit :« Je n’ai vu personne aussi dépourvu que vous d’intelligence et de religion.»
(Vol. 2:541)

Mahomet a dit : « J’ai vu l’enfer peuplé surtout de femmes. »
(Vol. 1:28.301; 2:161; 7:124)

Son hostilité légendaire pour les femmes est sans limite : « La femme, la maison et le cheval sont de mauvais augure. »
(Vol. 7:30)

Abhorrant les femmes comme si elles étaient la peste personnifiée : « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes. »
(Vol. 7:33)

Aucune chance pour elles d’être épargnées par ses sentences ignominieuses : « Ne portez pas de fausses chevelures car Allah envoie Sa malédiction sur les femmes qui font allonger leurs cheveux par des moyens artificiels. »
(Vol 7:133)
Son cousin Ali n’y était pas allé de main morte non plus : « Toute la femme est maléfique et le pire, c’est que c’est un mal nécessaire. »

Cela sous-entend clairement qu’un déficient mental musulman est supérieur à la plus intelligente des femmes.

L’islam lie sexe et maturité intellectuelle. Pour lui, un majeur incapable de sexe masculin devient majeur responsable, et la plus responsable des femmes est jugée comme une éternelle mineure, qui doit être placée sous la tutelle même du dernier des musulmans. Quoi qu’elle fasse, quel que soit le degré de son intelligence, la femme est la dernière roue de la charrette. Elle est un humain entièrement à part, un champ de labour où l’homme peut y aller quand bon lui semble pour y satisfaire ses besoins sexuels : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez et oeuvrez pour vous-même à l’avance. craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez.Et fait gracieuse annonces aux croyants ! »  sourate 2, verset 223.

Et les organisations féministes sont devenues muettes comme une carpe

Comme le Coran est un livre sans auteur, les paroles de ce torchon doivent être attribuées en toute logique au pseudo messager Mahomet qui fait dire, en effet, à Allah ce qu’il voulait bien lui faire dire sans en fournir la moindre preuve et pour régler en premier lieu ses comptes avec les femmes et les juifs, sa hantise obsessionnelle.

Il n’est pas exagéré d’affirmer qu’en l’absence de preuves imparables, c’est Mahomet lui-même qui est l’auteur de ce brûlot infect.

Beaucoup de traits de sa personnalité apparaissent en filigrane dans le Coran, notamment ses rapports aux femmes, aux juifs, au pouvoir, sa mégalomanie, son tempérament haineux et colérique, son avidité du gain, son ingratitude, ses excès de violence, son nombrilisme, sa misogynie, son allergie maladive au débat contradictoire et au dialogue, son aversion du beau, sa jalousie, son déni de la réalité son racisme, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Lun 27 Fév - 14:49

Salem Benammar

On ne peut pas en finir avec le jihad tant qu'on a pas asséché la source ce qui reviendrait à s'attaquer à la démolition de l'Himalaya armé de marteau pour paraphraser un proverbe tunisien. On peut expulser tous les fichiers S recensés mais on ne peut rien faire contre l'armée de l'ombre qui tôt ou tard finira par passer à l'action.


Rusés comme des renards, perfides comme Scapin et changeants comme des caméléons ils ont l'art d'endormir la vigilance de leurs adversaires et gagner leur confiance pour en faire des alliés les plus inconditionnels, les meilleurs défenseurs voire les exécutants de basse besogne.


Il suffit de voir comment la gauche anticléricale et laïque dogmatique est tombée "volontairement" dans le piège de la candeur de l'islam et des gentils musulmans victimes du méchant français.


Raciste, xénophobe, chauvin et ethnocentrique qui sont pourtant les caractéristiques majeures de cette idéologie mystico-politique négatrice du droit à la différence et du vivre ensemble supposés être les deux mamelles de la gauche française.


Elle se rallie au nom de son angélisme pacifiste et certainement mu par son hostilité maladive pour les racines judéo-chrétiennes de la France au pire ennemi qui puisse exister.

Ignorant ou feignant d'ignorer que cet ennemi caresse le dessein depuis 732 d'imposer sa loi liberticide et totalitaire à la France et qui laisserait apparaître le christianisme comme un système politique idoine pour tous les hommes aspirant à un modèle de société égalitaire, juste, démocratique et fraternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 11 Mar - 12:28

Appel aux musulmans : ne faites pas de vos pays une nouvelle Allemagne nazie, par Ben Ammar Salem

Dans cet article publié sur Tunisie Info, Ben Ammar Salem, un tunisien lucide, s’exprime plus librement sur l’islam que ne le fait n’importe quel média français, où la pensée unique et totalitaire interdit ne serait que d’examiner les similitudes qui rapprochent le nazisme de l’islam politique.


    Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus encore en Tunisie

Les musulmans sont comme ces coureurs cyclistes du dimanche largués par le peloton qui au lieu de doubler d’efforts et d’énergie pour refaire leur handicap, ils se mettent à vociférer, à maugréer, à vitupérer, à s’agiter comme des forcenés, à stigmatiser et couvrir leurs devanciers d’un torrent de boues d’insultes et d’invectives comme s’ils étaient responsables de leur retard irréversible. Toujours la faute à l’autre, érigeant l’autre en bouc-émissaire de tous leurs échecs pathétiques, se donnant bonne conscience en brandissant l’étendard du religieux pour masquer leur propre insuffisance et se regarder de leur propre miroir. Quand on est incapable de faire sa propre introspection pour comprendre et analyser les causes de sa faillite, on se sert de l’autre comme un criminel cherche à se fabriquer un faux alibi pour échapper aux Fourches Caudines de la justice. Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus grave encore en Tunisie, elle dont ni ses rues ni ses mosquées n’ont été des espaces inquisitoriaux et d’appels au meurtre du juif dans toute son histoire post-1956 et bien avant, à l’instar des scènes de pogroms et des autodafés devenus la marque de fabrique locale depuis le retour du Raspoutine tunisien R. Ghannouchi sur le sol national. Le pays de la douceur de vivre et du bien vivre ensemble ressemble désormais à une cité du monde des ténèbres offrant un visage de la barbarie humaine. Sans âme, ni raison humaine, où seuls dominent les cris des meutes de loups en voie de coloniser son territoire et ses agoras. La Tunisie est en train de perdre inexorablement son humanité et son pacifisme, pour accéder au statut de l’ignominie et l’indignité internationales.

En un temps record, elle vient d’être sacrée terre de djihad et premier pays pourvoyeur de chair à canon dans la guerre impérialiste téléguidée par l’OTAN contre la Syrie. Manquant de discernement, veules, cupides et attirés certainement par l’appât du gain et les prébendes paradisiaques, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont des marionnettes, des simples pions, une simple force d’appoint dans une guerre hégémonique néo-impérialiste. Comme ils ne savent pas que ceux-là mêmes qui les manipulent et les soudoie sont les mêmes qui dénoncent la montée du fanatisme et de l’obscurantisme en Tunisie. En vendant leur âme au diable comme ils qualifiaient eux-mêmes leur marionnettiste américain, ils discréditent l’image de leur propre religion qui n’est plus en état de guerre, dar al harb, depuis le 11 ème siècle, et jettent en même temps l’opprobre sur leur propre pays.

    Cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps

Tout ceci leur importe peu tant qu’ils ont l’ivresse de donner libre-cours à cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps. Se croyant investis d’une mission divine, ils ne ratent plus une occasion pour exhiber leurs crocs et cracher leur venin sur tous ceux qui n’entrent pas dans leur moule idéologique. Aujourd’hui plus aucun espace n’est épargné, la mosquée comme la rue et le terrain syrien voire les cités-ghettos européens, ils sont devenus le théâtre de la catharsis musulmane où l’on joue la tragédie de sa propre vie où l’on fait de l’autre, cet ennemi imaginaire mais personnifié par des versets diaboliques et velléitaires pour exciter leurs pulsions destructrices et attiser le feu de la haine jamais éteint depuis 1430 ans.

    Des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme

Dans un tel climat délétère et hostile au droit à la différence, de l’exacerbation du fanatisme religieux, nourri par des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme, auquel les islamistes vouent un véritable culte religieux, les prêches ne peuvent être à contre-courant de ce climat. Ils sont à la fois contaminés par le ver venimeux inoculé dans le fruit tunisien par les forces prédicatives et mercenaires wahhabites, et surtout ils servent d’exutoire à l’âme tourmentée des tunisiens en manque de repère, agonisant et désespérés, sans perspectives d’avenir, sauf les promesses de prébendes divines dont les abreuvent les prédicateurs-charlatans, vendeurs d’illusions et escrocs de la foi. Au lieu du pain et du jeu, on leur distille et on leur sert dans les mosquées un breuvage infect et empoisonné portant en lui tous les germes du poison mortel de la barbarie nazie.

Quand on fait de la haine de l’autre un projet politique, on finit toujours par mourir de sa propre haine. L’histoire ne manque pas d’exemples en la matière. A commencer par la tyrannie arabe elle-même.

– See more at: http://www.dreuz.info/2012/12/appel-aux-musulmans-ne-faites-pas-de-vos-pays-une-nouvelle-allemagne-nazie-par-ben-ammar-salem/#sthash.BXpLvLjf.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 11 Mar - 12:28

Salem Benammar
· 16 h ·

Je ne cesse de le rappeler les Nord-Africains sont l'image vivante de ce que les Occidentaux deviendront demain et en crachant sur eux ils ne font que cracher sur eux-mêmes. Une terre judeo-chrétienne bien avant l'Occident et avec l'islam elle a perdu son âme et son histoire. Vous les traitez comme des moins que rien mais un jour vous ne serez plus rien parce que vous n'avez rien fait pour anticiper le péril musulnan
Trop confiants et suffisants vous avez trop surestimés de vos forces sans vous rendre compte que vous avez votre talon d'Achille la natalité et votre refus d'assumer votre identite chretienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Dim 19 Mar - 16:30

Je suis musulman et ça se voit sur mon front qui porte la trace indélébile de ma prosternation
Je suis un veinard né dans la plus sublime communauté qui ait jamais surgi sur terre
Je porte le kamiss afghan et la barbe sans les moustaches
Je chausse du Nike et je porte un haut dessurvêtement Adidas
Je possède le dernier modèle d’I Phone
Je navigue sur une tablette dernier cri
Je suis au top de la frime des nouvelles technologies
Je règle la sonnerie de mon téléphone sur Il n’y a d’Allah qu’Allah et Mohamed est son prophète                                                                                                                                             
Je suis père de 5 enfants mineurs
Je suis logé dans un F6 pour 60 e par mois
Je suis propriétaire chez moi au pays de 3 villas au bord de la mer
Je les loue pour l’équivalent de 500 e par mois chacune
Je suis exonéré de tout ici
Je suis un privilégié du système par la volonté d’Allah
Je suis courtisé par tous les partis même par celui qui se veut un rempart contre ma religion
Je m’amuse de le voir lécher les babouches de mes muftis
Je prie tous les jours dans la mosquée de mon quartier
Je suis toujours à l’heure à mes prières
Je ne rate jamais une prière pour ne pas perdre mes hassanates
Je gagne à chacune de mes prières 29 marches pour le paradis
Je suis en arrêt de maladie longue durée
Je sors de chez moi 5 fois par jour pour aller prier
Je ne suis pas astreint à rester chez moi
Je suis en dépression aggravée
Je suis autorisé par mon médecin à sortir de chez moi en dehors des heures de la Caisse
Je suis musulman à plein temps
Je suis touché par la grâce d’ Allah
Je le loue dans toutes mes prières pour ses bienfaits
Je lui suis reconnaissant d’avoir inspiré à ces mécréants le régime de la sécurité sociale
Je suis un musulman heureux choisi par Allah d’ élire domicile chez eux
Je touche mes indemnités journalières à plein pot
Je ne fais que me faire rétribuer sur ce qu’Allah leur a donné
Je suis un homme intègre et mes compagnons de prières m’en sont témoins
Je suis musulman et frais comme un gardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Sam 13 Mai - 12:58

Je m'en fous qu'il y ait des candidats aux noms à consonance dite arabo-musulmane, surtout que ce n'est pas forcément synonymes de couleur religieuse,
ce qui importe est leur loyauté républicaine et leur amour de la France. Ils sont Français et on ne peut pas leur jeter l'opprobre au motif qu"ils n'ont pas des noms qui fleurissent le terroir.

J'espère que ceux pour qui être Français est porter un nom bien français sont d'une fidélité indéfectible à la France. Ce dont il est permis de douter à la lecture de certains commentaires.


Je rêve de voir tous les idiots utiles de l'islam qui louent sa compatibilité avec les valeurs de la République et de la démocratie aller goûter aux joies de la Charia dans les cités islamisees en IDF comme à Trappes par exemple. Pas besoin d'embarquer pour l'Afghanistan ou l'Arabie.

Jamais je ne leur proposerai de plaider la cause de Badaoui et Achraf qui croupissent actuellement dans les geôles saoudiennes et en danger de mort pour avoir avoué leur désamour de l'islam ce serait les mettre en face de leur lâcheté.

Je rêve de voir tous les idiots utiles de l'islam qui louent sa compatibilité avec les valeurs de la République et de la démocratie aller goûter aux joies de la Charia dans les cités islamisees en IDF comme à Trappes par exemple. Pas besoin d'embarquer pour l'Afghanistan ou l'Arabie.
Jamais je ne leur proposerai de plaider la cause de Badaoui et Achraf qui croupissent actuellement dans les geôles saoudiennes et en danger de mort pour avoir avoué leur désamour de l'islam ce serait les mettre en face de leur lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mer 25 Oct - 9:11

La Charia est la tombe de la femme par Salem Ben Ammar

La charia  pour la femme est bien pire que les lois nazies pour les non-aryens

Dr Salem Benammar

Peut-on au nom de la démocratie et des lois de la République octroyer un statut à des mouvements sectaires islamistes qui prônent la charia, cette porte ouverte aux abus de droit et aux injustices, voire de légitimation de crimes contre l'humanité ?

Sait-on que toute mansuétude et bienveillance à l'égard des mouvements totalitaires et génocidaires équivaut à la reconnaître implicitement et contribuer progressivement à l'instauration de la loi canonique de la charia mortifère pour les libertés humaines les plus élémentaires tels que le choix de ses habits ou la liberté de circuler au volant de sa voiture punie de dix coups de fouet chez les wahhabites et ordonnateur et grand argentier de l'islamisme polymorphe qu il soit jihadiste, salafiste ou qoutbiste ?

Comment nos sociétés démocratiques peuvent-elles se résoudre au nom des libertés de culte et de conscience à donner un droit de cité à des mouvements ancrés dans leur identité religieuse dont le seul objectif est d'utiliser les lois de la république pour mieux l'achever et substituer à des lois humaines, fruits des assemblées démocratiques, une loi synonyme de désordre moral, d'injustice, d'arbitraire, de racisme, d'antisémitisme, de lapidation, de mutilation, d'amputation, de viol, de pédophilie, d'inquisition, de décapitation, de brimades, de sexisme érigé en dogme religieux, d'inégalités, d'avalissement et asservissement de la femme et de la négation de ses droits.

Une loi qui donnerait aux lois raciales de Nüremberg des relents humains. Un véritable poison pour les droits de l'homme et des libertés publiques.

Comme si on oublie ou feint d'oublier que la charia qui fait du musulman juge, partie et bourreau, est un instrument d'aliénation juridique de la femme et des minorités sexuelles, ethniques et religieuses.

C'est la consécration du pouvoir sans limite de l'homme sur la femme sous couvert de la religion, brimades, harcèlement, violence, exaction, sévices sexuels, voire meurtre, autant de crimes et délits qui échapperont au couperet de la justice républicaine, au nom de l'exception des lois de l'islam et par conséquent de leur suprématie sur les lois républicaines confortant ainsi les musulmans dans leur mépris et rejet des lois non-musulmanes.

Avec la Charia, du monde des lumières l'humanité plongera dans le monde des ténèbres.

De l'ordre juridique de droit positif, elle passe au désordre juridique et au règne de la loi du plus fort. Scellant le sort de la femme, de de l'autoritarisme et la légalisation de la violence et des traitements inhumains.

Admettre l'usage de la charia dans les cités, c'est lui reconnaître un statut de plein droit en sa qualité d'ennemie viscérale de la femme en lui accordant de la sorte un droit de veto sur nos lois puisqu'elle se considère au dessus des lois de la République, c'est se faire soi même complice de la mise à mort du système juridique protecteur de ses droits et les vôtres aussi.

A moins d être maso, cupide, veule, inconscient ou irresponsable, cela équivaut à se tirer une balle dans le pied.

Nul ne saurait affirmer que cette loi prétendue divine a toutes les caractéristiques d'une loi.

N'importe quel croyant en  l'absence de clergé peut s ériger en législateur et l' exécuteur selon l'interprétation qu'il peut en faire tel que décréter une Fatwa, simple avis juridique de portée civile ou pénale.

Mais plus souvent pénal pour motiver la sentence capitale ou des pogroms. Le danger avec la loi canon de la Charia est qu'elle est l'objet de toutes les spéculations interprétatives et imprécises des règles susceptibles de l'encadrer et la formuler.
Le fait qu'elle ne soit pas codifiée dans un quelconque corpus juridique ne peut que la rendre incertaine, floue, ambiguë, sujette à caution et inapplicable.

En effet, comme le souligne Souheib Bencheikh:" c'est un concept spirituel, donc synonyme d un cheminement personnel mais qui, à travers l histoire, couvre le travail des écoles juridiques, malékites au Maghreb, hanbalites en Turquie, hanbalites en Arabie Saoudite, si bien que le droit musulman est varié et il n'a aucune sacralité et souffre de ne pas avoir été mis à jour." Comment peut-on aussi conférer un caractère juridique à une norme spirituelle censée fixer la voie à suivre pour les musulmans (sourate 45; verset 18) ?

Assimilée comme étant la source du droit musulman qui se décline pourtant en 4 écoles juridiques (madhahb) ne peut que susciter de sérieux doutes sur sa rationalité juridique.

Tout indique que la charia n est pas un système juridique fruit de la raison humaine et encore moins de caractère canon immuable et intemporel puisqu'elle est à géométrie variable dans le sens de son interprétativité propre à chaque école.

Contrairement à ce que ses partisans prétendent, on ne peut faire d'un système juridique non écrit ou codifié une vérité divine absolue ayant force de loi qui ne tolère aucune contestation ni dérogation.

Les tentatives de réforme de la Charia et de sa véritable définition juridique auxquelles on assiste depuis les écoles de pensée théologique tels que Mu'atazalites et les Asharites, au VIII ème et IX ème siècles, ne peuvent que le lever le voile sur l' impossibilité de sa reformulation et de sa clarification.

Ce qui va de soi dans la mesure ou' le peut rationaliser l' irrationnel. On ne peut pas non plus donner une cohérence à une loi abscons, hyper subjective et apocryphe en lui accordant le statut d un code juridique soi-disant d d'essence divine supposée régir tous les aspects de la vie des musulmans, publique et privé ainsi que les interactions avec les croyants, ce qui suppose que les non-croyants sont exclus du champ de la charia et politique.

Alors que dans notre système juridique non seulement nul n est au dessus des lois, mais surtout que nul n est exclu du champ de la loi.

L'absence de cohérence juridique et le flou théologique qui la caractérisent sont la cause première des abus et dérives rattachés à la charia. Elle est davantage apparentée à une loi naturelle, appelée communément la loi de la jungle, où l'on se doit de laisser la nature accomplir son oeuvre sans l intervention humaine pour la réguler ou la codifier.

Elle est cette loi qui lie le prédateur, dans le contexte musulman c'est l'homme, à sa proie, sa victime consentie sous couvert de la Loi sacrée du Coran qui est la femme. Et accessoirement les non-musulmans et tous ceux qui ne rentrent pas dans les normes sexuelles telle que la définit Dieu.

Il est permis de qualifier la charia de loi scélérate semblable aux lois raciales nazies de 1935 où l on cherche à instaurer un ordre social, humain politique sur la base des critères subjectifs, inégalitaires et partiaux de caractère ethnique, sexuel et religieux. Une loi où seule l'interdit devient la norme et le permis devient l'exception.

Dans les sociétés appliquant la charia, la déraison humaine détermine le mode d organisation sociale, familiale et interindividuelle comme si son fonctionnement échappe à la mécanique de l'intelligence et de la conscience humaine.

L'homme qui est par définition un animal politique est dépourvu de pensée propre et toute son action doit s s'inscrire dans la voie que groupe  d'appartenance lui indique.

Ce code de bonne conduite en société que peut être la Charia a des effets négateurs et liberticides sur les libertés humaines les plus élémentaires qui doivent se fondre dans le collectif et jamais s exprimer en dehors.

On dit même que la liberté n existe pas si elle n'est pas l'oeuvre du collectif. En aucun cas la Charia ne peut pas s inscrire dans un cadre républicain juste, ouvert et tolérant. respectueux des droits individuels.

Elle est incompatible avec les lois de la république et les valeurs de citoyenneté, elle vise à avilir à instrumentaliser le sacré à des fins d'exacerbation et d'institutionnalisation de la violence morale, inhumaine et de traitement dégradant et humiliant infligé aux femmes et aux minorités.

En totale violation de l'article 5 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen et de l'article 3 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme.

Une loi qui est un vrai simulacre juridique et pas seulement ne devrait pas avoir droit de cité au vu de son caractère incitatif à la torture et aux atteintes caractérisées et avérées aux droits humains.

La charia qui fait de la femme une quasi-esclave, un objet dépourvu d'existence propre, dépossédée de tous ses droits les plus élémentaires au profit de son tuteur de mari devra être éradiquée de la même façon que les lois nazies.

Avec elle, c'est le retour assuré de la barbarie humaine dans toutes ses formes les plus cruelles : justice expéditive, lapidation, châtiment corporel, meurtre, autodafés, appels au meurtre au nom du sacré, flagellations, bannissement, excommunication, le délit du blasphème, l' apostasie, lesclavagisme, les rapts, les razzias, l'inquisition, la pédophilie dans le sens des mariages pré pubères, le viol conjugal, l' homophobie, le racisme et  l'antisémitisme érigé en mode de gouvernement voire en religion, les actes de brigandage, la répudiation etc. Son caractère machiste, ségrégationniste, ostraciste, discriminatoire, relégationniste et misogyne condamne la femme au statut de l'éternelle recluse juridique, non dotée de personnalité juridique et incapable de discernement qui lui permet d'ester en justice.

Ainsi une femme victime d'abus sexuel ou de viol ne peut porter plainte sous peine de se retrouver sur le banc des accusées comme le rapporte une franco marocaine victime d un viol à Dubaï et qui s est retrouvée en prison au motif qu'elle est responsable de son propre viol ( Touria Tiouli: en prison à Dubaï pour avoir été violée éd. Michel Lafon2004).

Aux termes de cette loi canonique la femme a surtout des devoirs. Ses droits sont ceux que lui fixent son mari ou le membre mâle de sa famille ou sa belle famille en cas d'absence de son époux. Elle est tenue à suivre la voie que Dieu lui recommande et qu'elle ne peut y déroger pour quelle que raison que ce soit sous peine de se voir condamner à la double peine. Celle que son conjoint est susceptible de lui infliger en cas d insoumission et le châtiment final (la sourate de la femme est fort édifiante à ce sujet).

La femme sert de variable d'ajustement pour lutter contre le chômage des hommes.

Elle est le bouc-émissaire de tous les maux de la société. Elle réduit la femme à l'état d objet sexuel dont la seule fonction sociale est d assouvir les pulsions sexuelles de son maître auxquelles elle ne peut s y soustraire au risque de se faire maudire une nuit entière par les Anges(sourate de la femme).
Le corps de la femme n'est il pas assimilé dans le Coran à un champ de labour propriété de l'homme qu'il pourra labourer qu il pourra labourer à volonté ?

Le mariage dans le droit musulman qu'il soit codifié ou non, régi par le Coran ou la Charia, n'est pas facteur de sécurité et surtout synonyme de vie commune fondée sur le respect mutuel et de l'intégrité physique de la femme, il est un acte d'appropriation et de colonisation du corps de la femme et de son assujettissement à l'homme comme le stipulent les sourates ci-après : Sourate 4 : "38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand."

- (II, 223) : "Les femmes sont votre champ [labeur]. Cultivez-le de la manière que vous l'entendrez, ayant fait auparavant quelque acte de piété."

Net et sans équivoque.

La Charia qui fait de la polygamie son mode d' expression majeure et donc de la femme un bien marchand de caractère sexuel et éphémère attribue à l'homme un véritable droit absolu , l'immunisant contre toutes tentatives de résilience de la part de sa concubine à cause du fait qu'il dispose de ce droit inique, exorbitant mais combien redoutable : le droit à la répudiation sans s'embarrasser de la moindre procédure laissée à sa libre-appréciation.

Seul l'homme est maître du jeu dont il fixe lui-même les règles qui sont autant de contraintes qui pèsent sur la femme. Il est procureur, juge, partie et bourreau au sens du droit musulman.

Le prophète lui-même disait que la place de la femme est enfer.  Jugée comme une éternelle pêcheresse, elle est coupable avant même d'avoir été jugée. Et comme souvent dans le droit musulman on juge à charge, il ne peut avoir de respect de droit de la défense, et pire encore quand c'est une femme qui est mise en cause.

Etre femme dans l'islam est un quasi crime, même quand elle est victime de viol, elle clouée au pilori et mise sur le banc des accusés, et son violeur se trouve doublement innocenté aussi bien par l'opinion publique que par les tribunaux appliquant la charia.

Au mieux, on l'offre comme un butin de guerre à son violeur comme au Maroc pour laver l'honneur de sa famille.

Même quand elle est victime de meurtre, sa famille est rarement dédommagée par le meurtrier.

Dans les sociétés où la charia a force de loi, la femme est réduite à une portion congrue, dépourvue de droits, contrairement à ceux dont jouissent l'homme, exerçant un pouvoir total et exorbitant qui contraste avec l'état d'asservissement juridique dans lequel est maintenu la femme.

A titre d'exemple, la femme n'est pas en droit d'initier le divorce, d'exercer l'autorité parentale conjointe, de prétendre à la garde d'enfants en cas de séparation, ni de bénéficier du maintien dans le domocile conjugal.

Des millions de femmes sont jetées à la rue souvent avec leurs enfants dans les sociétés musulmanes.

De même que la charia fait interdiction absolue à la femme musulmane de se marier à un non-musulman, à la différence de l'homme musulman qui est en droit de contracter ce type d'union à la condition exprésse d'élever ses enfants dans la religion musulmane. Dans l'islam, c'est l'homme qui transmet sa foi.

Ainsi l'enfant  dans le cadre de ce type d'union est toujours considéré comme musulman indépendamment de la religion de sa mère.

En conclusion, cette loi canon n'est rien d'autre que l'expression majeure d'un système idéologique dont la finalité est de coloniser le corps et l'esprit de la femme au profit de son maître-esclavagiste sous couvert du sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Salem Benammar   Mer 22 Nov - 17:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salem Benammar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salem Benammar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les sorcière de Salem
» les sorcières de salem
» Salem aleikoum je suis nouvelle
» salem 3alaykom..
» Salem et Jérusalem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: