La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: France   Sam 23 Avr - 9:51

Les intellectuels et l'islam: un engagement à hauts risques




ENQUÊTE - Kamel Daoud, Zineb El Rhazoui, Nadia Remadna ou Mohamed Sifaoui sont écrivains ou journalistes dissidents de l'islam politique. Placés sous protection policière permanente, considérés comme des traitres par les fondamentalistes musulmans, ils vivent un enfer.
«On va t'égorger, sale pute.» Ce type d'insultes ne l'impressionne plus. «J'ai l'habitude», explique Zineb El Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo. La jeune franco-marocaine est l'une des principales bêtes noires des islamistes et la femme la plus protégée de France. Enceinte, elle verra peut-être son premier enfant naître dans les armes. Depuis le massacre de sa rédaction, le 7 janvier 2015, cette pasionaria vit dans une prison mobile. «Même quand je vais chercher mon pain, il y a des policiers autour de moi», déplore-t-elle. Critiquer l'islam aujourd'hui n'appartient plus au débat d'idées: c'est un véritable sport de combat où l'on risque tout, même sa vie. Eric Zemmour, Michel Houellebecq et surtout Robert Redeker, tous trois placés sous protection policière, en ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Mer 4 Mai - 16:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Ven 13 Mai - 14:13

RAMF 2016 : le programme de la rencontre de l'UOIF au Bourget
Rédigé par La Rédaction | Jeudi 12 Mai 2016


inPartager





A la veille de l'ouverture du Rassemblement annuel des musulmans de France (RAMF), le programme complet des conférences et des cafés-débats du vendredi 13 au lundi 16 mai est enfin connu. Le voici.

Lire aussi :
RAMF 2016 : la Foire musulmane frémit à l'approche du Ramadan
RAMF 2016 : « La charia des musulmans de France, ce sont les lois de la République »

Vendredi 13 mai

Salle de Conférence – Hall 2a

–16h30: Récitation du Coran
–16h45: Mot d’ouverture de la 33e RAMF - Président UOIF/Président FOIE Invités
–17h15: Présentation de la thématique - Myriam Berkane
–17h25: Radicalisation : des concepts à corriger - Issam Al Bachir
–18h10: Le Prophète Mohammed (PBSL) modèle de paix et de miséricorde - Hassan Iquioussen
–18h40: Citoyenneté: Enseignements de l’histoire musulmane - Mohamed Ghamgui
–19h00: Paroles aux invités - EMF, IESH-Paris
–19h15: Avis juridiques et présence musulmane - Ounis Guergah
–19h35: Comment bien être ensemble ? Les conditions de la réussite - Tariq Ramadan et Ahmed Jaballah
–20h15: Invocations de la soirée - Département de l’éducation et de la formation de l’UOIF

Samedi 14 mai

Salle de Conférence – Hall 2a

–10h30: Invocations de la matinée – Récitation du Coran - Khaled Zakaria
–10h45: Les finalités sociales de l’Islam - Moncef Zenati
–11H05: Les musulmans de France à la croisée des chemins - Bernard Godard et Ahmed Miktar
–11H35: Plaidoyer pour une France apaisée : Ressemblance et diversité - Mohammed Meslem
–11h55: Parole aux invités - LFFM, Comité 15 Mars
–12h10: Jeunesse, un engagement d’avenir - Mokhtar Seriket, Saida Ounissi et Islam Awad Abdou
–12h40: La laïcité, socle de la paix et de la cohésion sociale - Didier Leschi
–13h00: Ecole : outil de transmission des valeurs ? - Makhlouf Mamèche et Michel Soussan
–13h30: Fermeture de la salle – Pause Prière Dohr

–15h00: La Fraternité et l’unité : principes fondamentaux de l’islam - Ahmed Jaballah
–15h30: Médias : Enjeux et pouvoirs - Jamal Rayan et Hossem Chaker
–16h10: La politique étrangère française face aux défis mondiaux - Pascal Boniface
–16h30: Parole aux invités -Syria Charity
–16h45: Les musulmans de France face au défi terroriste : de la peur à la riposte citoyenne - Vincent Geisser
–17h05: Ethique et finance : Quelles alternatives économiques ? - AbdelKader Semari
–17h35: L’agenda de Dieu - Abdallah Ben Mansour
–18h05: Construisons la paix dans notre quotidien pour la vivre dans notre monde - Issam Al-Bachir
–18h45: Discours de l’UOIF - Amar Lasfar
–19h20: Parole aux invités - CBSP
–19h35: Le devoir d’intelligence - Tariq Ramadan
–20h15: Invocations de la soirée - Département de l’éducation et de la formation de l’UOIF

Espace famille – Hall 4.2
–10h15: La transmission des valeurs au sein de la Famille - Hassan Iquioussen
–11h10: La confiance en soi, ça se construit ! - Firdaws Dese
–11h55: L’éducation, une approche positive et bienveillante - Slimane Mobarek
–14h00: La construction de nos enfants au sein de la famille - IIhame Balayl
–14h45: De nos jours, pourquoi se marier ? - Ali Habibi
–15h35: Réussite et Echec scolaire - Linda Bendjafer
–16h15: Les causes et la gestion des conflits au sein de la famille - Slimane Tounsi
–17h20: Le voile, le dessous d’une obsession française - Tariq Ramadan
–18h10: La participation de la femme dans la fondation de l’Islam - Basma Romdhani
–18h50: Femme musulmane : les libertés données par Dieu et les restrictions faites par les hommes - Noura Hamouda
–19h35: Quelle éducation à nos enfants ? - Sami Abdessalam
–19h50: Projection - Syria Charity

Forum Génér’action – Hall 5

Conférences
–10h30: Accueil
–10h45: God save the planet et nous ? - Nabil Ennasri, Ramdane Abdelkarim, Mohammed Bajrafil, Martin Kopp
–13h30: L’identité, nouvelle sauce politique - Mahinur Ozdemir, Slimane Abderahmane, Omero Marongiu, Nisrine Zaibi, Sihame Assbague
–15h15: L’art et la culture : mon dernier souci ? - Ghaleb Bencheikh, Yousra Gouja, Eddaikhane Majid
–17h00: La foi face aux épreuves - Ahmed Jaballah, Hela Khomsi
–18h30: Politique étrangère : de la diplomatie à la guerre ! - Nabil Ennasri, Pierre Conessa et Vincent Geisser
–21h00: Soirée culturelle : Festival du rire

Café-Débat
–11h00: L’Ecole de la République, ça marche encore ? - Makhlouf Mameche, Hassan Iquioussen, Mokhtar Seriket
–12h45: Charia made in France : pour un Islam français - Mohamed Bajrafil, Ismahane Bouzidi, Tareq Oubrou
–14h00: Et si le renouveau de la France passait par la banlieue ? - Aziz Senni et Ousmane Timera
–15h15: L’islam politique existe-t-il ? - Tariq Ramadan, Sayida Ounissi
–16h20: Interview « Vivre ensemble » - Radia Bakkouch
–17h15: La relève ! - Nabil Ennasri et Ousmane Timera
–18h30: L’équilibre entre sécurité et liberté est-il menacé ? - Yasser Louati (CCIF)

Dimanche 15 mai

Salle de Conference – Hall 2a

–10h30: Invocations de la matinée – Récitation du Coran
–10h45: L’homme face aux défis de son temps - AbdelHamid Youyou
–11h05: Femmes et société - Noura Jaballah et Huê Trinh Nguyên
–11h35: La miséricorde en islam - Azzedine Gaci
–11h55: Les principes fondateurs de l’adaptation de la pratique religieuse - Larbi El Bechri
–12h15: Parole aux invités - Al-Wakf France, FNEM
–12h30: Quelle implication citoyenne - Abdelwahab Bakli et Ahmed El Mcherfi
–13h00: Le choc des préjugés - Malik Bezouh et Fatiha Ajbli
–13h30: Fermeture de la salle – Pause Prière Dohr

–15h00: Le meilleur des hommes est celui qui est utile aux gens - Mohamed Bajrafil
–15h25: Parole aux invités - IESH-Château-Chinon, IEMemoStCoran
–15h45: Du dialogue à la fraternité : construisons ensemble - Mgr Dubost, Bachir Boukhzer et Vincent Feroldi
–16h20: Fraternité dans l’égalité des droits individuels et unité dans la liberté de pensée - Haoues Seniguer
–16h40: La France et ses musulmans - Nabil Ennasri
–17h10: La laïcité à l’épreuve de l’islam et des musulmans ? - Raphaël Liogier et Boubaker El Hadj Amor
–17h40: Penser et vivre l’islam avec l’autre : pour une théologie de l’altérité - Tareq Oubrou
–18h10: Le défi de l’éducation ? - Nouria Addou
–18h30: Une foi qui transforme - Omar Abdelkafy
–19h10: Parole aux invités - Human Appeal
–19h25: Cérémonie : Remise des prix du Concours national du Saint Coran
–20h15: Invocations de la soirée - Département de l’éducation et de la formation de l’UOIF

Espace famille – Hall 4.2
–10h15: La communication bienveillante Adulte-Enfant - Aala Jaballah Elouafi
–11h00: Le renforcement de l’amour au sein de la famille - Issam El Bachir
–11h45: De quoi notre corps a-t-il besoin ? - Hassan Younes
–14h30: L’importance de la famille dans nos religions - Mgr Dubost, Père Vincent, Héla Khomsi, Azzedine Gaci
–15h30: L’éducation des enfants à l’affectivité et à la sexualité - Nadia El Bouga
–16h15: Le réalisme et la souplesse en islam - Othmane Iquioussen
–16h55: La jurisprudence de la famille musulmane dans notre contexte - Ahmed Jaballah
–17h25: Table ronde : Inégalités et discriminations - Fatiha Ajbli, Hajer Missaoui, Amal Taghouti
–18h25: Santé et bien-être de l’enfant - Myriam Zakariya
–18H55: Parcours d’excellence
–19h45: Tu ne souffriras point ! - Nassima Mestari et Meriem Amrani
–20h25: Cérémonie de clôture

Forum Génér’action – Hall 5

Conférences
–10h30: Accueil
–11h00: Nous sommes tous des radicalisés ? - Radia Bakkouch, Mohsen Ngazou, Meryam Berkane, Raphaël Liogier
–13h30: Partir : la solution ? - Tariq Ramadan, Tareq Oubrou, Fatiha Ajbli, Ghaleb Bencheikh, Samia Hathroubi
–16h00: Ecoles privées musulmanes, l’alternative ? - Amar Lasfar, Aicha Karboubi, Malika Hafidi
–17h45: Vivre ensemble : une impossible nécessité ? - Azzedine Gaci, Samia Hathroubi, Radia Bakkouch, Omero Marongiu, Vincent Feroldi, Tareq Oubrou
–19h00: Comment le musulman doit-il se distinguer en société ? - Othmane Iquioussen
–20h30: Film : Ils l’ont fait !

Café-Débat
–10h30: Colloque sur l’islam de France : Structuration théologique - Abdallah Dliouah Ahmed Jaballah
–11h15: Colloque sur l’islam de France : Représentativité et légitimité - Nabil Ennasri, Boubaker El Hadj Amor, Ahmet Ogras
–12h00: Colloque sur l’islam de France : Abattage rituel - Hanen Rezgui et Mhamed Abdou Benmaamar
–12h30: Colloque sur l’islam de France : Financement du culte - Lhaj Thami Breze – Waqf
–13h15: Colloque sur l’islam de France : Ouverture et Feuille de route - Amar Lasfar, Anouar Kbibech et Nabil Ennasri
–14h30: Radicalisation : Tous responsables ? - Marwan Bakhour, Omero Marongiu, Abdelhaq Nabaoui
–16h00: L’Islam pousse-t-il au communautarisme ? - Ghaleb Bencheikh, Tariq Ramadan, Ousmane Timera
–17h30: Islamophobie : adoptez une action et un discours non victimaire - Omero Marongiu
–18h15: Crise des réfugiés : Peut-on accueillir toute la misère du monde ? - Hafsa Ben Bourek, Camel Bechikh, Raphaël Liogier
–19h30: La femme, nouvelle majorité dans la communauté ? - Mohamed Bajrafil, Tariq Ramadan, Noura Jaballah, Hanane Karimi

Lundi 16 mai


Salle de Conférence – Hall 2a

–10h30: Invocations de la matinée – Récitation du Coran
–10h45: La famille, berceau de la transmission des valeurs - Hela Khomsi
–11h05: L’islam religion de paix - Larbi Kechat
–11H25: Paroles aux invités - AMAF, MATW Project
–11h40: Ambassadeur de sa foi - Omar Abdelkafy
–12h15: Quelles valeurs pour la société de demain ? - Mohsen Ngazou
–12h35: Quel avenir pour l’islam de France ? - Anouar Kbibech, Chems-Eddine Hafiz, Ahmet Ogras, Boubaker El Hadj Amor
–13h30: La guerre des civilisations n’aura pas lieu - Raphaël Liogier
–13h50: 33e RAMF, quelles résolutions ? Clôture officielle de la 33e RAMF

Forum Génér’action Café-Débat – Hall 5

–10h30: Education religieuse, Quel modèle pour construire les générations à venir ? - Mohamed Bajrafil, Ismahane Bouzidi, Mokhtar Seriket
–11h30: Quel projet pour la France de demain ? - Omero Marongiu, Aziz Senni, Yoan Bazinn, Ahmed Mcherfi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Lun 15 Aoû - 18:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Mer 14 Sep - 13:05

Olivier Roy : "Faut-il avoir peur de l'Islam?" Passionnante analyse sur Europe 1

https://youtu.be/l2MsPxOxvw8

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Lun 19 Sep - 12:51

https://m6info.yahoo.com/une-jeune-gendarme-voulait-partir-1516405679898678.html

Une jeune gendarme voulait partir faire le jihad

Le gendarme adjointe volontaire utilisait ses fonctions pour renseigner ses amis islamistes.
Pendant plusieurs mois, une jeune femme radicalisée a renseigné ses amis islamistes tout en préparant son départ pour la Syrie

La taupe

La gendarmette était une “taupe” au sein des forces de l’ordre, raconte Le Point. Le 22 octobre 2013, Elodie appelle l’une de ses collègues gendarme pour lui demander de “passer des personnes au fichier”, elle fait allusion au fichier des personnes recherchées comprenant plus de 400 000 fiches, dont les fameuses fiches S. C’est lors de cet appel que la DCRI la repère pour la première fois.

Ainsi, disposant de l’accès aux informations intérieures, Elodie pouvait rencarder régulièrement ses proches sur le risque qu’ils couraient à venir en France.

La mise sur écoute téléphonique d’Elodie, a permis aux autorités de comprendre qu’elle était en train d’organiser un départ pour la Syrie avec ses amis.

Elle voulait se marier et partir en Syrie

Sur l’un de ses comptes Facebook, Élodie publie des vidéos et des messages de gloire aux martyrs de Daesh. Au travail, en revanche, elle s’applique à ne montrer aucun signe religieux tout en veillant à ce que personne dans son entourage ne sache qu’elle est gendarme. Même son fiancé, avec qui elle avait prévu de partir en Syrie n’était pas au courant.

Élodie et son fiancé ont réussi à réunir la somme de 30 000 euros en présentant des feuilles de paie trafiquées à des organismes de crédit. L’argent était destiné à financer le voyage, payer le passeur et l’hôtel en Turquie.

Le 18 novembre, elle démissionne de son poste à la gendarmerie et se marie le 13 décembre. Trois jours plus tard, elle était interpellée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: France   Lun 19 Sep - 14:13

Le mariage religieux permet au Noble et Bon Musulman de France d'avoir son harem de 4 femmes

Voici un article de Riposte Laïque qui donnera à réfléchir aux idiots utiles de l'islam.
La polygamie, une barbarie musulmane tolérée en France, bien qu’interdite
Publié le 2 avril 2016 - par Sophie Durand - 50 commentaires - 5 144 vues


Certains évoquent la possibilité de faire entrer la polygamie dans nos lois. Même si c’est pour la honnir comme Marion Maréchal Le Pen, il y a un risque dans notre pays tombé sur la tête.

La polygamie, le fait pour un homme d’avoir plusieurs épouses à la fois, est une situation diamétralement à l’opposé de nos lois et de nos mœurs. Un argument qui est souvent avancé par les béni-oui-ouis, ceux qui démissionnent à l’avance, ceux qui trouvent toujours des excuses à tout, consiste à dire que les Français sont polygames puisqu’ils divorcent et se remarient. Rien n’est plus faux. La polygamie est le fait d’avoir plusieurs épouses en même temps. Or dans le divorce et le remariage il s’agit d’épouses successives, jamais d’épouses dans le même temps. D’autres soutiennent que des hommes trompent leurs épouses et que c’est la même chose que la polygamie. Certes des hommes mariés ont des maîtresses, mais il n’y a pas d’engagement envers elles, pas de vie commune à plusieurs reconnue officiellement. Cela n’a donc rien à voir.

Notre droit a longtemps condamné la bigamie, alors à plus forte raison la polygamie !… La bigamie est un début de polygamie, elle est le fait de contracter un mariage sans avoir dissous le précédent, et a été longtemps punie de mort dans tous les pays d’Europe. Puis on a remplacé la peine de mort par diverses tortures. De nos jours encore la bigamie est un délit pénal, puni de un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende en vertu de l’article 433-20 du code pénal. Cela concerne aussi la polygamie, qui par ailleurs selon l’article 147 du code civil est nulle et peut être déclarée nulle pendant trente ans.

De plus, la polygamie constitue une violation du principe de l’égalité entre homme et femme consacré par l’article 16§1 de la déclaration universelle des droits de l’homme, l’article 14 de la convention européenne des droits de l’homme et la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, adoptée le 18 décembre 1979 par l’Assemblée générale des Nations Unies. La polygamie n’est pas compatible avec la République. Il faudrait annuler tous ces articles pour l’introduire dans notre droit, et par là abandonner des pans entiers de ce qui nous structure. Car le droit, normalement, nous structure.

En fait les Occidentaux sont fondamentalement monogames et lorsqu’ils se marient ils ne prévoient pas de divorce et encore moins de remariage. Le divorce est considéré globalement comme un échec même si on s’en remet et si on se remarie. L’homme (et la femme) ne se marient pas dans le but de divorcer ensuite même si cela arrive de plus en plus souvent.

C’est la monogamie qui est inscrite dans nos mœurs : l’homme vit pour une seule femme, à un moment donné, et vice-versa. La polygamie est trop compliquée matériellement, financièrement. Et surtout, psychologiquement, dans un pays dont les racines sont chrétiennes et dont la civilisation a mis l’amour courtois sur un piédestal et a de tout temps chanté la femme et l’amour avec un grand A.

Psychologiquement, nos racines sont chrétiennes et donc nos mœurs nous viennent du christianisme.

N’oublions pas que le Christ a promu la monogamie. Et aussi la fidélité dans le mariage. Il a déclaré que la répudiation était un scandale.

De tout cela, notre conception occidentale de l’amour fait pour durer, même chez les athées et les non-chrétiens. Dans l’union de deux êtres il y a – normalement – une pédagogie réciproque, héritée aussi de l’amour courtois, plus ou moins consciente, qui doit les faire avancer vers toujours plus d’amour et de compréhension, et pour cela ils ont besoin de temps. Or de quel temps dispose un homme qui a quatre femmes, et de combien de temps dispose une femme qui partage son mari avec deux ou trois autres épouses ? Les dés sont pipés.

La fidélité, tout être en a besoin, comme de se sentir aimé et d’aimer. En fait, la polygamie n’est rien d’autre que le contraire de la fidélité. Elle est même l’adultère du mari officialisé au sein d’une institution, laquelle institution non seulement ne tient aucun compte des épouses ainsi trompées, mais les opprime tellement que si jamais elles se permettent d’en faire autant, et de jeter ne serait-ce qu’un oeil ailleurs, c’est la mort par lapidation qui les attend dans certains pays musulmans. Où est l’égalité là dedans ?…

Cet adultère institutionnalisé et organisé dans le mariage musulman, non seulement est contraire à tout ce qui nous fonde, mais il est révulsant lorsqu’on pense que naguère l’adultère du mari au domicile conjugal était sévèrement puni, et que dans l’ islam, cet adultère, loin d’être puni, est encouragé !…

En fait la polygamie rend malheureux la femme ET l’homme en encourageant les bas instincts de l’un et de l’autre, la jalousie, les disputes, la violence, et aussi la légèreté des relations de part et d’autre. Car comment nouer une relation dans ce carcan ? Or homme et femme sont faits pour la relation, pour le bonheur. Et que dire de l’enfant ?…Dans la ville des Mureaux on tolère une famille polygame dont le père a 46 enfants. Quelle relation un enfant peut-il avoir avec un tel père ?…Officiellement on reconnaît que c’est déstructurant pour l’enfant. Mais on ne fait rien.

Rien n’est donc plus éloigné de notre esprit que la polygamie. Mais voilà que la question qu’on croyait définitivement réglée, et remisée au rang de marotte ancienne pour des temps périmés, de coutume arriérée en voie de disparition, tout juste bonne pour être remisée dans un musée des turpitudes humaines, et de barbarie insultante pour la femme et donc aussi pour l’homme, cette question ressurgit car dans notre grande naïveté nous supportons officiellement que des familles polygames s’installent en France, en dépit de tout bon sens et avec nos allocations bien sûr, vidéo datant de 2013 :

https://www.youtube.com/watch?v=ACJw-2YUO5I

https://youtu.be/ACJw-2YUO5I



300 000 familles polygames vivent en France selon cette vidéo.

Beaucoup plus certainement dans la réalité. Aucune ne devrait l’être, que les enfants soient français ou pas.

Nous tolérons la polygamie en France, malgré nos lois qui l’interdisent, malgré les directives ministérielles qui encouragent certaines mesures, de la décohabitation au retrait du titre de séjour. Directives qui semblent uniquement sur le papier et qui sont déjà anciennes, vont-elles résister aux flux de migrants ?…

http://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ100513547.html

De cette tolérance, on risque de glisser vers un passage dans les mœurs, et vers une loi. D’autant plus si nous continuons à nous islamiser. Après le voile qui ostracise, allons-nous voir déambuler des familles polygames qui regarderont de travers les familles françaises monogames ?…La polygamie, non merci. La femme réduite au rang d’esclave, non merci. L’homme qui partage son temps en quatre et dont la femme n’a qu’un quart, un quart de mari pour un quart de femme, non merci.

Dans le dernier livre de Houellebecq, Soumission, le héros principal, petit monsieur veule et inintéressant, sans courage, va se trouver nanti d’un harem qu’il n’a pas demandé. La France est le pays de Ronsard et de son poème si français « Mignonne, allons voir si la rose… », le pays de Phèdre et dans le même temps, celui de Molière et de Marivaux : chassons loin de nous ce qui n’est pas compatible avec nous.

Sophie Durand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France   

Revenir en haut Aller en bas
 
France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: