La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 de la supériorité du Bouddhisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virupa

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: de la supériorité du Bouddhisme   Dim 30 Mar - 15:21

Un peu de polémique.

Le bouddhisme me semble de toute évidence supérieur aux religions abrahamiques.

Plutôt que de pousser à une attitude d'enfant irresponsable, qui se réfugie derrière un père-roi de substitution, il amène à assumer pleinement sa responsabilité. Plutôt que de faire agir hypocritement, par peur d'une punition divine, il amène à un travail intérieur pour s'améliorer.

Les religions du livre demande de croire à une autorité divine, invérifiable, sur un témoignage ancien plus que douteux. Bouddha incite simplement à suivre ses pas, pour connaître à notre tour le même éveil que lui.

Les religions du livre se répande en interdit, mais incapable de rendre leurs fidèles suffisamment fort pour les respecter, elles n'en deviennent que des cultes de la honte et de la culpabilité. Le Bouddhisme lui, plutôt que d'interdire les péchés, apprend à effacer les vices, tant et si bien que la tentation de faire le mal disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Glinglin
Grand Dragon
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   Dim 30 Mar - 18:52

Mais le bouddhisme utilise aussi la carotte et bâton sous forme d'une promesse d'une plus ou moins bonne réincarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virupa

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   Dim 30 Mar - 22:08

La "bonne réincarnation" n'existe pas vraiment, puisque le monde n'est que souffrance, Dukkha. Le "but" du bouddhisme est avant tout d'échapper au samsara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/04/2014

MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   Mer 2 Avr - 8:18

Bonne analyse,

J'aime beaucoup le Bouddhisme où j'ai fait un long chemin. Je suis retourné à l' ABC du Bouddhisme ( THERAVADA ) pour remonter par le " Grand Véhicule", puis le Véhicule de Diamant.

Via les 4 grandes Ecoles du Tibet et 2 Ecoles du Japon ( cf sujet dans cette section sur le SHINGON).

Mais, je ne suis pas " devenu" Bouddhiste ( même si j'ai pris Refuge) car il manque justement cette dimension de Dieu.
Mais je suis tout à fait d'accord pour dire, que le Bouddhisme est une " voie" très mâture.

Je trouve qu'il manque une section à ce forum : l' Hindouisme.
Où, justement cette dimension du divin ne manque pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virupa

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   Jeu 3 Avr - 14:22

Je suppose que je suis encore moins bouddhiste que toi : je n'ai jamais pris Refuge. Peut-être parce que j'accorde une trop grande importance à cette acte, et que l'état actuel de division de la sangha et du dharma me le font considérer comme presque impossible.
Je préfère me ranger derrière nos bons vieux philosophes, tout en regardant le reste du monde.

A propos de Dieu : bah, je ne m'arrêterais pas là dessus. Si l'on traduit par "Dieu" les mots Brahman et Ishvara mais pas les mots Dharmadatu, Tathagatabarbha et Adibuddha, ce n'est pas parce que les uns correspondent "vraiment" à notre mot Dieu et les autres non, c'est uniquement une habitude contingente.
Il n'y aucune relation de correspondance parfaite entre les mots d'une langue et ceux d'une autre. On peut retrouver notre concept de "Dieu" dans les mots du bouddhisme autant que dans ceux de l'hindouisme. Bien sûr, il s'agira d'une vision différente dans les deux cas, mais ces deux visions seront aussi différente de celles d'occidents, et on retrouve -d'une religion à l'autre, d'un philosophe à l'autre- de tout aussi ample nuance chez nous !


A propos d'une section Hindouisme : le problème est qu'il n'y a pas vraiment d'Hindou sur le web francophone. Et les orientalistes qui s'en revendiquent sont assez souvent à coté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain2sable

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 17/06/2016

MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   Ven 17 Juin - 16:24

Encore faut il mettre les mêmes idées derrière l'idée de supériorité.
 
Je n ai trouve dans le bouddhisme "grand vehicule" aucune charité envers l'autre mais soit une recherche quelque part égoïste (moi je me barre d'ici (je quitte le samsara) ou je donne mais uniquement dans ma vision que ca me gène pour m accomplir , pas pour aider son prochain.
 

Y a t il des figures de bouddha qui pratique une charité vraiment désintéressé ?

Citation :


a "bonne réincarnation" n'existe pas vraiment

de mémoire c est d etre humain la bonne reincarnation. Des mauvais actes vous font descendre d un cran = animaux et des bons actes vous liberent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de la supériorité du Bouddhisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
de la supériorité du Bouddhisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Superlatif ou comparatif de supériorité?
» Supériorité, et alors ?
» Hanah Arendt, supériorité des oeuvres d'art, questions et éléments de réponse
» Complexe de supériorité
» Des commentaires athées ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Bouddhisme-
Sauter vers: