La Nef des Fous

Débats oecuméniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anne-Marie Delcambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Anne-Marie Delcambre   Dim 8 Mai - 10:39

Islam : Que les résistants n’oublient pas Anne-Marie Delcambre
Publié le 7 mai 2016 - par René Marchand

Il y a un peu plus de quatre mois, Anne-Marie Delcambre nous quittait dans la discrétion.
Elle appartenait à la dernière génération de cette école de grands savants qui, dans le sillage de l’incomparable Sylvestre de Sacy (1758-1838), ont valu à la France d’occuper très longtemps le premier rang dans l’islamologie en rivalité avec l’Angleterre et l’Allemagne (aujourd’hui, cette aristocratie du savoir est en voie d’extinction : les mauvais coups portés aux humanités dans le secondaire en ont tari le recrutement).

Elle était bardée de diplômes (une agrégation, deux doctorats), avait écrit des livres salués par ses confrères… La logique aurait voulu que les princes qui nous gouvernent fissent appel à elle pour les conseiller au moment où notre pays est confronté à l’Islam comme jamais dans son passé. Mais il est bien connu que nos « élites », comme les « gens de qualité » chez Molière, « savent tout sans avoir jamais rien appris ». Elle prit donc sur elle de sortir de la pénombre confortable de l’Université pour entrer, à ses risques et périls, dans l’agora et proclamer ce qu’elle savait de manière certaine sur la nature de l’Islam et son histoire, sur les dangers qu’il fait courir à notre sécurité et, à terme, à notre souveraineté, à notre identité, à notre civilisation.
En 2003, elle publie un petit livre L’Islam des interdits (Desclée de Brouwer) dans lequel elle diagnostique nos ignorances, nos cécités, nos cécités volontaires, nos lâchetés face à un système totalitaire expansionniste et guerrier. Elle développera ensuite ses idées inlassablement sur des sites français ou québécois d’Internet, à Radio Courtoisie et, en 2010, elle participe aux Assises Internationales sur l’islamisation de nos pays.



Elle dit avec force :
Ce que nous nommons depuis quelques décennies « l’islamisme », c’est l’Islam.
« L’islamisme est contenu dans l’Islam comme le poussin l’est dans l’œuf, comme l’arbre dans la graine. » « L’intégrisme n’est pas la maladie de l’Islam ; il en est l’intégralité. » « … il s’agit purement et simplement de l’application intégrale et rigide de l’Islam des textes » et elle ajoute  « … laquelle est demandée par une partie du peuple, y compris la jeunesse ».
Tous les actes, criminels à nos yeux, perpétrés par les « islamistes » : , viols, tortures, assassinats, massacres… sont parfaitement justifiés, légalisés, parce que Mahomet, « le beau modèle » selon le Coran, en a accompli de semblables. « Les racines du terrorisme islamique existe bien dans les textes fondateurs. C’est ce qui explique sa force d’attraction dans le monde musulman, dans toutes les branches de l’Islam et son maintien dans l’histoire jusqu’à maintenant. Ses chances de survie dans les années qui viennent sont réelles. »
Inutile d’espérer une réforme de l’islam qui le rendrait compatible avec la démocratie, la laïcité, nos valeurs. Elle est formelle : « L’Islam est dans l’impossibilité absolue d’échapper à ses textes fondateurs ». Et elle le démontre. « Oui, il faut oser le dire, le musulman le plus ouvert, le plus moderne, le plus désireux de faire évoluer l’islam, se heurte immanquablement au Coran ». Or, le Coran, Parole de Dieu, éternel, non créé comme Lui, est « intouchable ». « Il ne saurait être question de garder certains versets et d’en rejeter d’autres. » (Que Michel Onfray, dernier en date de nos utopistes, prenne la peine d’étudier la question – la moindre des choses à exiger d’un intellectuel !).
Les textes coupent l’humanité en deux : la oumma des musulmans et tous les autres, qu’Allah demande d’asservir (Juifs et chrétiens) ou d’éliminer.
Le djihad est à la base de l’islam et dans le Coran, il désigne sans ambigüité la guerre « dans le chemin d’Allah ». dans le Coran, « il est synonyme de qitâl) (effort pour tuer) ». « L’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. »
L’Islam peut être défini comme « un droit religieux qui prend l’homme depuis le berceau jusqu’à la tombe, et dans tous les aspects de sa vie ». Le Musulman, disait-elle, est « enfermé », « emprisonné ». De là, cette « propension que, dès l’enfance, il aura à mentir, à jouer de l’hypocrisie ». Il devient un véritable « maître en fourberie » face aux adversaires (la taqiyya).
D’où l’absurdité du dialogue dit interreligieux : le Musulman ne voudra – ne pourra – « rien céder, parce que, a priori, le point de vue de l’autre est frappé de nullité par les textes fondateurs ».
En une phrase, « l’Islam est dangereux, parce qu’il n’y a pas d’égalité, pas de liberté, pas de fraternité, pas de possibilité d’en sortir ».
Ces réalités, nos politiciens de droite et de gauche (quid du Front national aujourd’hui ?) les ignorent ou, par lâcheté, feignent de les ignorer. Ils sont ainsi les collaborateurs d’une entreprise internationale de destruction de notre civilisation.
Voilà, très brièvement résumées, quelques-unes des leçons que nous a laissées Anne-Marie Delcambre. Ne cessons jamais de les seriner à nos importants.
Je termine par un souvenir : ma dernière rencontre avec elle eut lieu à l’occasion d’une émission sur Radio Courtoisie. Au moment de nous séparer, elle me dit : « Comment avons-nous pu en arriver là ? »
J’ai encore dans les yeux et dans les oreilles la tristesse avec laquelle elle a prononcé ces mots.
Cette tristesse, c’est la mienne, et elle est, je le sais, aussi celle de tous les Français demeurés vivants. Elle peut être un ferment, un encouragement à faire la guerre contre l’impitoyable ennemi, avec détermination, implacablement. Une leçon encore d’une femme qui doit être inscrite au mémorial de la Résistance. Au revoir, Anne-Marie. Nous t’avons aimée, nous t’aimons et nous te disons : Merci.
René Marchand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Anne-Marie Delcambre   Dim 15 Mai - 10:09

Les juifs doivent vivre soumis ou convertis à l'islamn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Anne-Marie Delcambre   Mar 6 Sep - 10:10

AMD et Bourlard sur la fitna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Yacoub

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Anne-Marie Delcambre   Mar 6 Sep - 10:55

Lise Elisseievna



Le mécanisme TOTALITAIRE de l'islam reprend en Algérie : des filles exclues d'un lycée car non voilées
Un lycée d'Algérie interdit l'entrée aux filles non voilées.
Les parents s'insurgent. Sur le site du journal algérien en ligne qui a publié l'information, les réactions des lecteurs fusent, y compris des rejets de l'islam.
Une lectrice musulmane du site du Sami Aldeeb démonte le mécanisme totalitaire qui reprend en Algérie.

https://dia-algerie.com/filles-non-voilees-interdites-dacces-lycee-sebbala-de-draria/

les filles non voilées interdites d’accès au lycée sebbala de draria
Un des parents des jeunes filles a témoigné sur le site de DIA pour démentir certains informations disant que c’était des rumeurs ou de l’intox. Tout en gardant l’anonymat pour éviter que des sanctions soient portés contre sa fille, il a déclaré: « Je témoigne qu’effectivement les filles non voilées étaient interdites d’accès à l’intérieur du lycée par un homme portant kamis et une longue barbe, ma fille en faisait partie. A 8h30 le chef de brigade de la gendarmerie nous a permis de pénétrer dans l’enceinte du lycée et a demandé à voir le directeur qui était finalement cloîtré dans son bureau malgré le brouhaha . Croyez moi toutes les filles portaient des tenues plus que correctes, d’ailleurs la situation géographique du lycée ne permet vraiment pas aux filles de s’ habiller librement. »
Un autre parent d’élève réagit saluant l’intervention de la gendarmerie: « On a atteint le fond lorsque une réalité injuste est mise en doute. Reste-t-il des gens sensées dans ce pays? Je suis père d’une fille qui a été empêchée de rejoindre sa classe pour des motifs relevant de pensées hors sujet. Ma fille portait une tenue très correcte mais ne relevant pas d’une pratique ostentatoire . Elle est très bonne élève avec une excellente moyenne au B.E.M 2016. Par ailleurs, je rends hommage à la gendarmerie nationale qui a intervenu avec promptitude , ce qui a permis aux élèves refoulées de rejoindre le lycée. »
Sur la page de l’article qu’a publié par DIA, une soixantaine de réactions ont été postés par les lecteurs, où la majorité des intervenants ont dénoncé cet état de fait et ont demandé des sanctions contre le proviseur du Lycée et l’appariteur en kamis. La question de l’Islam a été également soulevé durant le débat avec quelques clashs entre partisans et opposants du voile.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/09/06/algerie-les-filles-non-voilees-interdites-dacces-au-lycee-avertissement-a-ceux-qui-se-laissent-faire/

Avertissement d’une lectrice musulmane à ceux qui se laissent faire:
Avec l’islamisme, il faut retenir cette équation : surprise, acceptation, généralisation, obligation, mort.
Toute chose qu’ils ramènent et qui te surprend aujourd’hui, ils te tueront pour dans 10 ans.
Au départ, ils ramènent un truc qui choque ou surprend. Ils te demandent de l’accepter au nom de tes principes de liberté. Puis, ils vont le généraliser. Dans les années à venir, ce “truc” qui te semblait si singulier, devient la nouvelle normalité. Un standard. Après, ils devient obligatoire pour les dernières poches de résistances. Les derniers qui résistent encore jusqu’au bout son tués.
Voici en 2016 un lycée public algérien qui refuse l’entrée aux jeunes filles qui ne portent pas le voile. Puis quand leurs parents viennent se plaindre, des gardiens bêtes et vicieux leur font “la morale”.
Je me souviens la première fois que j’ai vu ce sac odieux arriver en Algérie. Il choquait. Aujourd’hui, passée la généralisation, ils devient obligatoire.
Cette culture nous l’avons héritée du calife Omar Ibn al-Khattab. Demi-Dieu, demi-prophète, il haïssait les femmes et passa sa vie à les battre à toute occasion. Nous le vénérons en Algérie. Nous ressemblons a nos seigneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne-Marie Delcambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne-Marie Delcambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anne-Marie Delcambre
» Prophétie de Saint Anne Marie Taïgi
» Légion d’honneur : Anne-Marie Le Pourhiet, le professeur de Droit public qui pourfend les idéologies
» Anne Marie Lionnet communiqué de presse
» 9 juin Bienheureuse Anne-Marie Taïgi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nef des Fous :: Débats :: Islam-
Sauter vers: